Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 75
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























C'est pas encore ça.... 19/02/2013 
.... mais le travail commence à payer, si on en croit les nombreux journalistes présents lors des deux derniers matches. Toujours d'après eux, l'embellie aurait commencé lors de la réception du FC Ferney dans un Jardin des Hérissons moyennement rempli et le superbe doublé réussi par
Martin Hérisson dans le premier quart d'heure y est sûrement pour beaucoup. Privé de buts depuis le début de la saison, le grand attaquant prenait là une belle revanche sur le sort. Malgré cet exploit, les visiteurs allaient réduire le score et ils parvenaient même à égaliser en seconde période malgré un nouveau but signé Philippe Fouquet juste avant la pause. La fin de match approchait et on se demandait si les Hérissons allaient trouver la clé de ce match, surtout après la sortie sur blessure de Kévin Triboulet au cours du dernier quart d'heure (notre photo) mais le destin allait très rapidement choisir son camp : c'est en effet son remplaçant Elcan Ibrahimov qui inscrivait le but vainqueur juste après avoir fait son entrée sur la pelouse. C'est donc un beau succès 4 - 3 qui récompensait les efforts de nos amis et on espérait que le déplacement sur le terrain de Belle Beille allait leur permettre de confirmer mais ce ne fut hélas pas le cas. Bien organisés et très motivés par l'enjeu, les joueurs locaux allaient montrer que leur condition de promus ne les génait en rien, bien au contraire : ce sont eux qui prenaient le jeu à leur compte et les Hérissons passaient le plus clair de leur temps à courir après un ballon insaisissable. Après une demie heure de jeu, ils ouvraient le score de façon méritée et ils se permettaient même d'inscrire un second but au cours du dernier quart d'heure. La réduction du score par le vaillant défenseur Pierre Burgos en toute fin de match survenait bien trop tard et nos amis devaient s'incliner 1 - 2 après avoir été copieusement dominés. Le travail commence certes à payer mais on est encore loin du compte et il va falloir redoubler d'efforts pour éviter une fin de saison pénible....
Un petit commentaire ? (1)
Il manque un petit quelque chose.... 05/02/2013 
Une nouvelle saison qui commence, c'est à chaque fois le début d'une grande aventure et les Hérissons ont à chaque fois envie de la mener à bien mais ce n'est pas toujours facile. Cette fois, ils débutaient par un derby breton sur le terrain de Guer Coetquidan et l'affaire semblait bien engagée puisque André Salomé et Bertrand Rollin avaient rapidement donné deux buts d'avance à nos amis. La belle mécanique allait pourtant s'enrayer quand Pierre Burgos sortait sur blessure et son absence en défense se faisait cruellement sentir par la suite. Après avoir réduit l'écart avant la pause, les joueurs locaux continuaient à pousser et c'est fort justement
que leurs efforts étaient récompensés par deux autres buts en fin de match. Cette courte défaite 2 - 3 ne traumatisait pourtant pas les Hérissons car ils étaient conscients d'avoir montré du bon jeu et chacun espérait que la réception de SOM allait leur donner l'occasion de le montrer. Tout juste reléguée de l'étage supérieur, cette équipe joue bien et les supporters étaient très nombreux à avoir fait le court déplacement (notre photo) pour assister à ce match. Dans un Jardin des Hérissons copieusement rempli, il fallait attendre la seconde période pour voir l'opportuniste Antoine Ferreira ouvrir le score après avoir intercepté une mauvaise passe d'un défenseur adverse. La victoire semblait acquise mais les visiteurs égalisaient dans le dernier quart d'heure grace à un tir surpuissant de leur attaquant et André Salomé jouait un vilain tour à ses coéquipiers en se faisant expulser en fin de match. On en restait finalement à 1 - 1 malgré les efforts de nos amis et ils pouvaient se dire qu'ils avaient bien travaillé mais il leur manque toujours un petit quelque chose pour convertir ce travail en succès.... espérons pour eux qu'ils trouveront rapidement de quoi il s'agit car sinon, la saison risque d'être compliquée !
Un petit commentaire ?
Une fin de saison paisible 08/01/2013 
Une fois assurés de rester dans leur division actuelle, les Hérissons pouvaient se permettre de jouer sans pression mais ça ne leur otait pas pour autant l'envie de produire du beau jeu. Pour commencer, c'est un déplacement délicat qui les attendait chez un Olympique Fontenay en lutte pour le maintien et bien déterminé à jouer sa chance à fond. Pendant plus d'une heure, les deux équipes allaient offrir un beau spectacle aux nombreux spectateurs présents dans le stade et chacune des deux formations marquait à son tour. On pensait en rester là mais les joueurs locaux, sans doute plus motivés par l'enjeu de ce match, inscrivaient finalement le but vainqueur
à quelques minutes du coup de sifflet final. Cette courte défaite 3 - 4 n'entamait pas le moral des Hérissons qui félicitaient sportivement leurs vainqueurs à la sortie du terrain. On les sentait pourtant un peu véxés et la semaine suivante, c'est dans un Jardin des Hérissons bien rempli qu'ils allaient montrer de quel bois ils se chauffent en recevant Guer Coetquidan pour un derby breton prometteur. Au bout d'un quart d'heure de jeu, nos amis avaient déjà pris une belle avance de trois buts et les observateurs notaient la belle prestation du jeune Kévin Triboulet (notre photo) qui fêtait ce soir-là sa première titularisation en équipe professionnelle. Après le repos, les offensives reprenaient de plus belle et Antoine Ferreira montrait que les leçons apprises dans la fameuse Ecole des Petits Hérissons avaient été bien retenues en inscrivant un but plein d'opportunisme. La touche finale était ajoutée par Kévin Triboulet à l'heure de jeu : sous les acclamations du public, il franchissait toute la défense adverse pour inscrire son tout premier but en équipe professionnelle. En fin de match, les visiteurs sauvaient l'honneur et le score en restait finalement à 5 - 1 après une rencontre jouée dans un très bon esprit. La saison se terminait donc sur une bonne note pour les Hérissons mais dès le coup de sifflet final, le coach Didier Breton se remettait au travail pour préparer la saison suivante car on attendra certainement mieux de nos amis....
Un petit commentaire ? (1)
Bonne année à tous ! 01/01/2013 


Bonne et Heureuse Année 2013
Un petit commentaire ? (1)
Ca part dans tous les sens ! 26/12/2012 
Un déplacement sur le terrain du leader, c'est toujours une bonne occasion de confirmer les progrès d'une équipe et les Hérissons ne voulaient pas faire exception à la règle au moment de rendre visite au FC Ferney sur ses terres. Le match débutait pourtant mal avec deux buts encaissés rapidement mais nos amis faisaient preuve de caractère pour revenir au score avant la pause. Mais ce n'était qu'un feu de paille et après le repos, le leader allait imposer son jeu et les efforts des Hérissons ne suffisaient pas à empêcher les buteurs locaux de faire mouche à
plusieurs reprises. Au coup de sifflet final, le tableau d'affichage indiquait un score de 2 - 6 jeu set et match pour le FC Ferney qui confortait ainsi son emprise sur le classement. Les habitués présents dans les tribunes notaient cependant une petite lueur de revanche dans le regard de Didier Breton et de ses joueurs, ce qui laissait espérer un joli sursaut d'orgueil lors du match suivant. On n'allait pas être déçus : sous un magnifique soleil hivernal et dans un Jardin des Hérissons correctement rempli, ce sont les joueurs de Cepe qui allaient faire les frais de ce désir de revanche. Chaque attaque faisait mouche et le malheureux préposé au tableau d'affichage, dépassé par les évènements, ne savait plus du tout où donner de la tête. Le subtil milieu Bruno Carouge s'offrait un superbe triplé, imité par son compère Arnaud Beau (notre photo) alors que le toujours aussi virevoltant ailier Luca La Fauce signait un joli doublé. Le redoutable Martin Hérisson n'augmentait pas son total de buts mais multipliait les passes décisives et mettait ses coéquipiers en bonne position devant les buts adverses. Quand l'arbitre se décidait enfin à mettre un terme au calvaire enduré par des joueurs de Cepe pourtant valeureux, c'est l'incroyable score de 11 - 0 qui s'affichait et les acclamations fusaient de toutes parts pour saluer cette performance. Le maintien parait désormais acquis et il ne reste plus rien à craindre ni à espérer, ce qui laisse entrevoir une fin de saison paisible : comme dirait l'autre, voilà au moins une bonne chose de faite !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93