Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Ca pourrait être mieux.... 22/06/2016 
Leur match de barrages s'étant finalement soldé par une défaite aussi injuste que frustrante, les Hérissons devaient donc repartir à l'étage inférieur et on sentait qu'un désir de revanche avait rapidement remplacé la déception dans leurs esprits. Le premier match de la saison se déroulait dans un Jardin des Hérissons quasiment plein et ce sont les Masochistes qui leur faisaient face. Malgré leur nom, les joueurs adverses n'étaient pas décidés à se laisser faire mais la détermination des Hérissons allait rapidement venir à bout de leur résistance. C'est tout d'abord Charles Brunet qui ouvrait le score après un joli mouvement sur l'aile droite, puis le feu d'artifice signé Jean Melle débutait à la demie heure de jeu. Une accélération foudroyante lui permettait de doubler la mise et, quelques minutes plus tard, son sens du placement lui donnait l'occasion de reprendre un coup franc habilement déposé par Florent Charretier dans la surface adverse. Après la pause, il s'offrait une incursion victorieuse dans la défense centrale adverse (notre photo) pour compléter un triplé qui fut applaudi comme il le méritait par les supporters locaux. Plus rien ne sera marqué et c'est une nette victoire 4 - 0 qui sanctionnait ce match bien


maitrisé, mais la fête était gâchée par la sortie sur blessure de Romain Thomas en première période. Le fidèle défenseur allait cruellement manquer à ses coéquipiers lors du match suivant sur le terrain d'un Okinawa Ryu bien en place et déterminé. Les joueurs locaux ouvraient rapidement le score avant de contrôler le ballon pendant le reste du match et le terrain boueux n'aidait nos amis à développer leur jeu offensif. Une superbe reprise de volée signée Florent Charretier était repoussée par le poteau alors que gardien local semblait battu, puis c'est Samir Ben Slimene qui perdait son duel face à ce même gardien à un quart d'heure de la fin. C'est finalement une défaite 0 - 1 qui s'affichait après le coup de sifflet final et les Hérissons pouvaient nourrir quelques regrets car leur niveau de jeu leur permettait d'espérer mieux. On espère maintenant qu'ils auront un peu plus de réussite lors des matches suivants !
Un petit commentaire ?
Pas très rassurant, tout ça ! 26/05/2016 
Quand on prépare la terrible épreuve des barrages, on essaie d'être en pleine forme le moment venu sans trop perdre d'énergie dans les matches précédents et les Hérissons le savent bien. Histoire de perpétuer la tradition selon laquelle ils n'ont jamais perdu un match de barrages, ils ont donc disputé les deux dernières rencontres de la saison de ligue en économisant leurs forces, ce qui n'est jamais simple quand on veut proposer du beau jeu. Le premier match les emmenait sur les terres de Paris Shame Go et même si cette équipe sait bien qu'elle est déjà mathématiquement reléguée, elle avait à coeur de terminer la saison en beauté devant ses
supporters et elle ne s'est pas priver de bousculer des Hérissons un peu hésitants. La sortie sur blessure de Samir Ben Slimene n'explique pas tout et le but inscrit par Thomas Félix ne servait qu'à cacher un peu la misère car c'est avec une défaite 1 - 4 amplement méritée que nos amis premaient le chemin du retour. Pas plus avancés que ça, il recevaient ensuite Sorbiers dans un Jardin des Hérissons bien rempli et sous un soleil de plomb. Cette rencontre entre les deux futurs barragistes avait alors une drôle d'allure et le jeu proposé n'était pas à la hauteur des attentes du public, surtout que l'adversaire procédait par contres et on sait que les Hérissons n'aiment pas jouer contre une équipe qui utilise cette tactique. On notait bien quelques attaques chez nos amis mais elles étaient un peu désordonnées et le vaillant Stéphane Blondin était facilement mis en échec (notre photo) par le gardien des visiteurs. Les contres tant redoutés devaient bien finir par payer et la défaite 0 - 2 à domicile avait un goût amer pour les vaillants supporters des Hérissons qui ne savaient pas trop ce qui allait arriver à leurs protégés le samedi suivant. On a beau se dire qu'il ne faut pas vendre les piquants du Hérisson avant de l'avoir roulé en boule, même observateurs les plus optimistes devaient convenir que tout ça n'est pas très rassurant et on attend maintenant avec une certaine anxiété ce fameux match de barrages....
Un petit commentaire ?
Barrages en vue : ça se précise.... 11/05/2016 
Après deux rencontres pleines de suspense (voir news précédente) les Hérissons se préparaient à récolter une victoire facile contre le FC Real Britannia car cette équipe n'a toujours pas de manager et ses joueurs se contentent de jouer en trottinant. Autant dire que le jeu offensif de nos amis a trouvé de quoi s'exprimer et les buteurs se sont bien amusés. On notera que Samir Ben Slimene et Alexandre Matéos ont inscrit chacun un doublé, pour le reste ce fut une rencontre à sens unique qui se termina sur le score de 9 - 0 en faveur des Hérissons qui ont su se montrer efficaces. Le match suivant promettait d'être d'un autre calibre car il fallait recevoir une AS La Sablière toujours difficile à jouer et bien regroupée autour d'une défense solide.
Dans un Jardin des Hérissons plein à craquer, on comprit très rapidement que les visiteurs avaient décidé de procéder en contres, une tactique que les Hérissons n'aiment pas affronter. Comble de malchance, Sébastien Petiot se voyait privé d'un penalty pourtant évident et un bon tir de Samir Ben Slimene heurtait la barre transversale alors que le gardien adverse était battu. Les visiteurs en profitaient pour ouvrir le score un peu avant la pause mais Marc Francisco surgissait presque aussitôt pour égaliser. Ce même Marc Francisco décidément très en forme (notre photo) multipliait les offensives et il permettait aux Hérissons de mener au score à un quart d'heure de la fin et chacun se prenait à croire à un succès mérité, mais un contre fulgurant permettait aux visiteurs d'égaliser à quelques minutes du coup de sifflet final. Un peu dépités, les Hérissons devaient pourtant reconnaitre que leur adversaire avait bien joué le coup et que le résultat nul 2 - 2 était mérité pour les deux équipes. Avec ce résultat et en tenant compte du calendrier, il est maintenant de plus en plus évident que c'est la terrible épreuve des barrages qui attend nos amis : si jamais cette hypothèse se confirme, ce qui sera probablement le cas, on compte sur eux pour être prêts le moment venu !
Un petit commentaire ?
Faut vraiment aimer le suspense ! 28/04/2016 
Après deux défaites contre un adversaire solide, les Hérissons se devaient de remettre les pendules à l'heure pour rassurer leurs supporters. Le déplacement sur le terrain FC Esa Igelec allait permettre d'en savoir plus sur l'état de forme de nos amis car cette équipe joue bien et ses habiles petits Rats aiment bien pratiquer un jeu offensif. Leur talent était récompensé par deux fois au tableau d'affichage mais les Hérissons ne lâchaient rien et ils égalisaient par Samir
Ben Slimene et Charles Brunet en seconde période. Un nouveau but des insaisissables Rats était suivi par un but des Hérissons signé Stéphane Blondin et on pensait que ce score de parité allait être préservé jusqu'à la fin mais les joueurs locaux plantaient un dernier coup de fourchette dans la défense pour l'emporter. Cette courte défaite 3 - 4 n'entamait pourtant pas l'optimisme des supporters car le jeu pratiqué était d'un niveau intéressant et la reception de Montauban dans un Jardin des Hérissons bien rempli allait en faire la preuve. Menés au score, les Hérissons reprenaient l'avantage avant la pause grace à Thomas Félix et Stéphane Blondin avant de contrôler le jeu pour tenter de préserver cet avantage. Bien aidé par sa défense, le bondissant Wandifing Diallo faisait bonne garde (notre photo) et l'opportuniste Florent Charretier ajoutait son but à un quart d'heure de la fin. La réduction du score par les visiteurs ne changeait rien à l'affaire et c'est sur le score de 3 - 2 que nos amis s'imposaient après un match très agréable à suivre. Une courte défaite suivie d'une courte victoire, voilà qui montre bien qu'il faut aimer le suspense pour être supporter des Hérissons mais après tout, ça fait partie du charme de cette vaillante équipe !
Un petit commentaire ?
Un virage mal négocié ! 13/04/2016 
Plutôt bien engagés dans la course au maintien, les Hérissons voyaient arriver le tournant de la saison avec une certaine appréhension car il allait falloir se mesurer deux fois de suite au Cambrouse Team et le moins qu'on puisse dire, c'est que cette équipe est difficile à manier. On allait s'en apercevoir dès le match aller disputé dans un Jardin des Hérissons quasiment plein car les visiteurs prenaient le jeu à leur compte et il fallait l'opportunisme de Florent Charretier pour égaliser après la rapide ouverture du score. On retrouvait ce même Florent Charretier en
fin de match lorsqu'il inscrivait un second but mais entretemps, les visiteurs avaient dominé toute la partie et leurs attaquants avaient fait parler la poudre. Malgré leurs efforts, nos amis devaient s'incliner 2 - 5 et on se demandait à quelle sauce ils allaient être mangés au match retour sur terrain adverse. La réponse ne tarda pas à venir car les joueurs locaux, cette fois encore, ont dominé les débats et leur efficacité offensive leur permit de mener rapidement au score. Et pourtant, les Hérissons se battaient sur chaque ballon à l'image d'un Jean Melle très déterminé (notre photo) mais les joueurs adverses les devançaient presque à chaque fois. Leur tenacité était récompensée lorsque Florent Charretier sauvait l'honneur mais son but venait bien tard et c'est une défaite 1 - 4 qui s'affichait après le coup de sifflet final. Autant dire que le chemin du retour paraissait long après ce double revers mais le coach Philippe Fouquet a quand même su trouver les mots pour remotiver tout son effectif et c'est tant mieux car il reste encore pas mal de points à prendre avant la fin de la saison et il faudra être là pour les saisir au vol !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80