Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 70
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























On n'arrête plus les Hérissons ! 20/02/2015 
Après deux victoires très différentes l'une de l'autre, les Hérissons se sont remis au travail et ils ont visiblement choisi de tirer les enseignements de ces deux rencontres. On allait rapidement voir que l'idée était bonne car il s'agissait de recevoir les redoutables Thaï Boxeurs qui, on s'en souvient, leur avaient donné une bonne leçon au match aller. Revanchards et désireux de montrer que leur travail a payé, nos amis prenaient le match par le bon bout et l'inarrêtable Samir Ben Slimene se payait un doublé pour mettre tout le monde d'accord. Le jeune Yoann Playe et l'ancien Sébastien Molitor allaient ensuite s'offrir un but chacun et c'est vraiment pour
respecter les lois de l'hospitalité que les visiteurs étaient autorisés à réduire l'écart avant la pause. Après le repos, le match baissait un peu de rythme mais les nombreux habitués du Jardin des Hérissons appréciaient quand même le spectacle offert et ils se faisaient un plaisir d'applaudir Florent Charretier au moment où ce dernier concluait victorieusement un bel échange de passes sur le coté droit. Le score final était donc de 5 - 1 et si il permettait aux Hérissons de prendre une belle revanche, il ouvrait surtout de belles perspectives pour la fin de la saison. On allait en avoir confirmation en suivant le match sur le terrain de Herbibi Herbiba mais cette fois, c'est le fidèle défenseur Laurent Pinson qui allait se mettre en évidence (notre photo) en inscrivant deux buts, ce qui ne lui arrive pas souvent. Le match mettait du temps à démarrer malgré un but très rapide de Sébastien Molitor et il fallait attendre l'heure de jeu pour voir le score évoluer et, cette fois encore, ce sont les deux compères Samir Ben Slimene et Yoann Playe qui jouaient le rôle des buteurs. Les joueurs locaux ayant sauvé l'honneur après une belle action collective, c'est donc sur le score de 5 - 1 que le tableau d'affichage s'arrêtait en faveur de nos amis. On pouvait alors tirer un bilan très positif de ces dernières semaines : avec quatre succès en autant de matches de ligue, les Hérissons viennent de réussir une belle série et on se demande maintenant pendant combien de temps elle se poursuivra.... juste assez longtemps pour éviter la toujours périlleuse épreuve des barrages ?
Un petit commentaire ?
Deux succès très différents ! 06/02/2015 
Relativement mal en point au tournant de la saison, les Hérissons se devaient de montrer qu'ils méritent mieux que leur classement actuel et ils ont donc accepté sans broncher le travail foncier proposer par le coach Philippe Fouquet à l'entrainement. Le match à domicile contre un ES Thury courageux mais assez limité arrivait à point nommé pour engranger quelques points précieux mais ça n'allait pas être aussi facile que prévu. Après l'ouverture du score par Thomas Félix en début de match, plus rien ne se passait jusqu'à l'heure de jeu et l'égalisation méritée des visiteurs. Les habitués du Jardin des Hérissons commençaient à craindre le pire mais Sébastien Molitor redonnait l'avantage à son équipe avant de participer à l'action qui allait permettre à Alexandre Matéos de clôturer la marque. Ce succès 3 - 1 faisait du bien sur le plan comptable mais la manière n'y était pas vraiment, ce qui faisait redouter le pire au moment de rendre visite au FC Saint Erblon la semaine suivante. Les craintes paraissaient justifiées en début de match après que l'équipe locale ait pris un avantage de deux buts mais la révolte arrivait juste avant la pause et c'est Laurent Pinson qui montait depuis sa base arrière pour réduire l'écart. Un tir sur le poteau de chaque côté, histoire de donner un peu le frisson aux spectateurs, et la suite du match prenait une toute autre tournure car les Hérissons faisaient


main basse sur le ballon et se procuraient de belles occasions. Une nouvelle fois, c'est un ancien pensionnaire de la fameuse École des Petits Hérissons qui débloquait la situation : d'un tir magistral déclenché à l'approche de la surface, le jeune Samir Ben Slimene égalisait sans laisser la moindre chance au gardien adverse (notre photo) et faisait taire les derniers bruits dans le stade. Le silence se faisait encore plus lourd à un quart d'heure de la fin quand le même Samir Ben Slimene se démarquait habilement avant d'inscrire le but de la victoire. Ce doublé permettait aux Hérissons de prendre le chemin du retour avec un succès 3 - 2 nettement plus convaincant que celui de la semaine précédente. Chaque victoire rapporte le même nombre de points mais le dernier en date est porteur de beaucoup plus de promesses que celui d'avant et c'est sur cette base que les Hérissons devront continuer à travailler !
Un petit commentaire ?
Nous sommes tous Charlie Hebdo ! 07/01/2015 
Je sais que les supporters des Hérissons attendaient des nouvelles de leurs favoris et surtout des derniers matches disputés mais aujourd'hui personne n'a le coeur à parler de football. Ce matin, un attentat aussi lâche qu'ignoble a frappé la rédaction de Charlie Hebdo et plusieurs personnes ont perdu la vie, en particulier les dessinateurs Cabu et Charb ainsi que Tignous et Wolinski sans oublier Bernard Maris qui publiait chaque semaine une chronique économique


très intéressante. Fidèle abonné depuis de nombreuses années, le manager des Hérissons est profondément ému par ce drame et tient à apporter tout son soutien à la famille des victimes ainsi qu'à leurs proches. Aujourd'hui ce sont d'ailleurs tous les Hérissons et leurs amis qui sont en deuil mais ils ne renonceront pas pour autant aux valeurs qui ont toujours été les leurs et qui le resteront toujours : tolérance, respect d'autrui, liberté d'expression et surtout envie de vivre ensemble quelles que soient nos différences.
Un petit commentaire ? (1)
Bonne année à tous ! 01/01/2015 


Bonne et Heureuse Année 2015
Un petit commentaire ?
Un passage de flambeau difficile 26/12/2014 
La fonction d'entraineur est souvent aléatoire, quel que soit le club dans lequel on l'exerce : une défaite de trop et vous voilà assis sur un siège éjectable. Partisans d'une certaine stabilité, les Hérissons n'ont jamais eu à utiliser cette manoeuvre un peu trop sévère à leur goût et ils préféraient laisser au premier concerné le soin de décider de l'heure de son départ. Pour le coach Didier Breton cette heure était certainement venue et s'il ne laissait rien paraitre, on sentait chez lui une certaine lassitude et l'envie de découvrir autre chose. Peu de gens ont donc été surpris lorsqu'il a annoncé son envie de passer le flambeau après la défaite 0 - 2 à domicile contre Herbibi Herbiba et il ajoutait aussitôt qu'il restait au club en tant que directeur du marketing, une fonction pour laquelle il montrait de l'intérêt depuis quelques mois.... il ne fallait
pas chercher bien loin pour trouver son remplaçant car ce dernier venait volontiers le seconder à l'occasion : c'est Philippe Fouquet qui prenait le relais tout en gardant le brassard de capitaine sur le terrain. Le nouveau coach ne perdait pas une minute et c'est avec grand soin qu'il étudiait les tactiques adverses (notre photo) en vue du prochain match. Le difficile déplacement sur le terrain des Thaï Boxeurs démarrait plutôt bien avec l'ouverture du score par Sébastien Molitor sur penalty mais les joueurs locaux allaient rapidement prendre l'ascendant sur nos amis malgré de belles occasions de part et d'autre. Après le repos, la logique finissait par être respectée et c'est sur une défaite 1 - 4 que se terminait le premier exercice de Philippe Fouquet en tant qu'entraineur. La qualité de jeu de l'adversaire ne lui avait guère laissé d'occasion de montrer son talent mais la saison est encore longue et chacun espère maintenant que sa vision du jeu finira par se traduire sur le terrain. Certes, les Hérissons ont du pain sur la planche mais on peut leur faire confiance car on sait qu'ils aiment relever les défis et celui qui les attend est de taille !
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85