Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 68
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Le leader ne lâche rien 01/10/2014 
Quand arrive la double confrontation au milieu de la saison, le classement des deux équipes concernées prend une importance capitale. Si une de ces équipes est le leader et l'autre son principal poursuivant, inutile de dire que le résultat est quasiment déterminant dans la course au titre.... c'est justement ce qui attendait les Hérissons au moment de rendre visite à PSG4 et nos amis jouaient en l'occurence le rôle du poursuivant. On espérait un match serré qui leur permettrait de tirer leur épingle du jeu mais le leader n'allait pas faire de cadeau devant son public et les visiteurs allaient flotter comme des bouchons de liège sur une mer déchainée. On regrettera les occasions manquées en début de rencontre par Sébastien Molitor et Florent Charretier mais à la pause, le succès des joueurs locaux était déjà quasiment acquis. Après le repos, Samir Ben Slimene se créait lui aussi une belle occasion mais rien n'y faisait et c'est sur le score de 0 - 6 que nos amis devaient s'incliner. Un peu déçus, les supporters des Hérissons
attendaient le match retour avec une certaine impatience et le Jardin des Hérissons était copieusement rempli quand arrivait enfin la date fatidique. Désireux de prendre leur revanche, nos amis se ruaient vers la surface adverse et mettaient à rude épreuve le gardien des visiteurs. On pensait qu'ils avaient fait le plus difficile en ayant pris une avance de deux buts à l'heure de jeu grace à Laurent Pinson et Stéphane Blondin mais un match n'est jamais gagné avant le coup de sifflet final : désireux de montrer que son statut n'était pas usurpé, le leader réduisait l'écart avant d'égaliser (notre photo) dans les toutes dernières minutes de la rencontre. Un peu déçus par le score final 2 - 2 mais conscients d'être tombés sur plus costauds qu'eux, les Hérissons pouvaient toujours se dire que la saison est encore longue et que rien n'est joué. On attend maintenant de voir comment ils vont réagir après cette difficile double confrontation dont on peut dire qu'elle aura tenu toutes ses promesses !
Un petit commentaire ?
Les buteurs s'amusent ! 17/09/2014 
La réussite d'une équipe tient, entre autres, à la bonne marche de son attaque et les Hérissons le savent bien, eux qui pratiquent un jeu offensif. Depuis le début de la saison, notre attaque fonctionne bien et les supporters sont les premiers à s'en réjouir mais ils se méfiaient pourtant du déplacement sur le terrain de Carensac car les Diables de Tasmanie ne sont pas faciles à manier. Pourtant, malgré toute leur vaillance, ils ne pouvaient absolument rien faire contre des Hérissons déchainés et les buts se sont accumulés sous l'impulsion d'un Florent Charretier toujours aussi remuant quand il s'agit d'ouvrir le score. Le solide défenseur Pierre Burgos doublait ensuite la mise avant que son compère Laurent Pinson ne vienne inscrire un doublé avant le repos : voilà une belle récompense pour ce défenseur sérieux et courageux. Après le repos, le rythme baissait sensiblement mais le jeune Samir Ben Slimene ne laissait à personne le soin de boucler la boucle et le score final était de 5 - 0 pour les Hérissons ce qui était quand même un peu sévère pour les joueurs locaux. Nos amis trouvaient dans ce résultat une dose de moral supplémentaire et quand on sait que ce sont les redoutables Thaï Boxeurs qui leur rendaient visite la semaine suivante, on se disait qu'aucune aide n'était à négliger. Mais une fois encore, ceux qui s'attendaient à un match serré allaient en être pour leurs frais car les intrépides Hérissons allaient se ruer sur le but adverse et c'est Stéphane Blondin qui ouvrait la


marque avant que Marc Francisco ne surgisse de son aile pour doubler la mise. Dans un Jardin des Hérissons bien rempli, les spectateurs assistaient ensuite à un grand classique dont on ne se lasse pas : une jolie combinaison sur coup franc (notre photo) amenait le ballon sur Florent Charretier qui concluait victorieusement. Les visiteurs réduisaient l'écart avant le repos mais la fête continuait de plus belle au retour des vestiaires et le vaillant capitaine Philippe Fouquet ajoutait son but avant que son coéquipier du milieu Sébastien Molitor ne l'imite quelques minutes plus tard. Pas découragés pour autant, les Thaï Boxeurs marquaient à leur tour mais il était dit que rien ne pouvait stopper la furie offensive des Hérissons : après un tir de Samir Ben Slimene repoussé par le poteau, c'est finalement Florent Charretier qui concluait en beauté une rencontre vraiment enthousiasmante. La large victoire 6 - 2 faisait vraiment du bien à nos amis et à leurs supporters et on attend maintenant avec impatience la double confrontation avec le leader en espérant que les buteurs continueront à bien s'amuser !
Un petit commentaire ?
On ne va pas se plaindre ! 04/09/2014 
Gagner un match sans le jouer, c'est certainement très reposant mais c'est également très frustrant quand on aime jouer : c'est ce que pensaient les Hérissons le jour du déplacement sur le terrain des Buissonaïs après avoir remarqué que l'adversaire n'était pas là. Après avoir attendu pendant un long moment, les officiels ont constaté l'absence de l'équipe adverse et ont donc attribué à nos amis une victoire 5 - 0 sur tapis vert. Ceux qui voulaient voir du beau jeu ont été forcément déçus mais ils allaient pouvoir se rattraper au cours du match suivant. Dans un Jardin des Hérissons bien rempli, c'est le Homeboy FC qui se présentait pour donner la réplique aux joueurs locaux et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils allaient y parvenir de fort
belle façon. Après un quart d'heure de jeu, Stéphane Blondin ouvrait le score après une attaque sur l'aile droite mais les visiteurs ne mettaient que quelques minutes pour égaliser. Malgré les efforts de part et d'autre, le score n'allait pas évoluer pendant un moment et après le repos, il fallait un penalty sifflé par l'arbitre pour permettre à Sébastien Molitor de redonner l'avantage aux Hérissons d'un tir bien placé (notre photo) juste avant l'heure de jeu. Les visiteurs ne baissaient pourtant pas les bras et c'est de façon vraiment méritée qu'ils parvenaient à égaliser une seconde fois à dix minutes de la fin au terme d'une belle action collective sur l'aile gauche. On pensait que le score allait en rester là mais dans les dernières minutes, un coup franc semait la panique dans la défense adverse et le rusé Samir Ben Slimene se faufilait tel un renard et il ne ratait pas l'occasion d'inscrire le but vainqueur. Au terme d'un match plein de suspense, les Hérissons l'emportaient donc 3 - 2 face à un adversaire qui a fait preuve de beaucoup de courage et d'intelligence de jeu. La victoire a mis du temps à se dessiner mais on ne va pas se plaindre car le spectacle a vraiment été à la hauteur et les points pris ne sont plus à prendre. Pourvu que ça dure !
Un petit commentaire ?
La saison démarre plutôt bien ! 21/08/2014 
Au moment de démarrer cette nouvelle saison, les Hérissons ne savaient pas trop à quoi s'en tenir et les spectateurs étaient venus assez nombreux au Jardin des Hérissons pour assister au match contre Herbibi Herbiba histoire de se faire une idée. Comme souvent avec nos amis, le démarrage était un peu hésitant et les visiteurs menaient rapidement au score. On allait alors assister à une course poursuite haletante pendant toute la rencontre et à chaque fois que les Hérissons semblaient revenir, les joueurs adverses ajoutaient un nouveau but. On craignait le pire en les voyant mener à une minute de la fin mais le vaillant Alexandre Matéos mettait alors
à profit un dernier effort pour égaliser in extremis. Les deux équipes se séparaient donc sur ce joli score de 4 - 4 sous les acclamations d'un public ravi par ce beau spectacle même si le moins qu'on puisse est que la défense des Hérissons n'a pas totalement rassuré les observateurs les plus avertis présents dans le stade. Du coup, le déplacement sur le terrain d'un Olympique de Douai fraîchement promu ne se présentait pas comme une partie de plaisir et pourtant, sans doute inspirés par les sombres accents métalleux du grand festival Motocultor qui se déroulait en même temps, les intrépides Hérissons allaient faire parler la poudre. C'est le jeune Samir Ben Slimene qui sonnait la charge en débloquant le compteur d'un tir bien placé (notre photo) et son compère de l'attaque Florent Charretier n'allait pas tarder à l'imiter. Un peu assommés par cette réussite insolente, les joueurs locaux peinaient à se remettre et nos amis se permettaient même des audaces tactiques peu communes : c'est ainsi que nos deux défenseurs Laurent Pinson et Pierre Burgos montaient à l'attaque après le repos pour ajouter chacun un but. Malgré leur vaillance, les joueurs locaux ne pouvaient rien faire et c'est avec une large victoire 4 - 0 que nos amis prenaient le chemin du retour. Voilà une saison qui démarre plutôt bien mais elle est encore longue et il va falloir rester concentrés pour éviter de déchanter....
Un petit commentaire ?
C'est tout de suite plus facile.... 28/07/2014 
.... quand l'adversaire vous simplifie la vie : c'est ce que se disaient les Hérissons après avoir bouclé la saison quasiment en roue libre. Alors qu'on s'attendait à des matches difficiles, il n'en a rien été, bien au contraire. Le déplacement sur le terrain des Buissonaïs faisait naitre pas mal d'inquiétudes dans l'encadrement du club et on se demandait quelle tactique adopter mais le manager adverse allait rendre tous ces calculs inutiles en oubliant de présenter une équipe sur le terrain. Après avoir attendu en vain, les Hérissons sont donc rentrés à la maison avec une victoire par forfait qui faisait bien leur affaire, même si ils auraient préféré jouer. Le match suivant se déroulait dans un Jardin des Hérissons bien rempli et là encore, une surprise attendait nos amis : le club adverse ayant été déclaré en faillite, c'est une sélection de joueurs
au chômage qui se présentait en face d'eux. Malgré toute leur bonne volonté, ils n'allaient pas peser très lourd face au jeu offensif des Hérissons et le score final 8 - 0 permettait de faire revenir la différence de buts du coté positif. Après ces deux rencontres assez peu éprouvantes, tout le monde était prêt et motivé pour affronter CMDR 974 en match de barrages. La bonne forme des Hérissons et la fatigue dûe au long voyage depuis leur île natale allaient être fatales à cette sympathique équipe réunionnaise et, là encore, les buteurs allaient pouvoir s'en donner à coeur joie. Le vaillant capitaine Philippe Fouquet signait un superbe doublé, tout comme le virevoltant ailier Marc Francisco qui faisait admirer son jeu de tête (notre photo) devant le but adverse. Le score final de 8 - 0 ne rendait pas justice à l'équipe adverse qui a défendu ses chances avec vaillance et il faut bien admettre que les Hérissons ont bénéficié de circonstances vraiment favorables. Une fois le maintien obtenu, chacun se mettait à penser aux quelques jours de vacances généreusement octroyés par le coach Didier Breton et les sacs de voyage n'ont pas mis longtemps à se remplir dans les vestiaires. Voilà donc nos amis repartis pour une nouvelle saison dont on espère qu'elle sera moins éprouvante pour les nerfs de leurs fidèles supporters mais ça, c'est une autre histoire....
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83