Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























On n'allait pas se priver.... 01/09/2015 
Arrivés au tournant de la saison, les Hérissons allaient être confrontés à une situation qu'ils ont déjà connu plusieurs fois au cours de leur longue histoire : affronter un club abandonné par son manager. En règle générale, les joueurs de ce club sont plutôt démotivés, ce qui se comprend aisément, et ils jouent sans se mettre la moindre pression, histoire de se maintenir en forme en attendant de trouver un autre club. Autant dire que la tâche s'en trouve facilitée pour l'équipe adverse et les Hérissons allaient profiter de l'occasion pour soigner leur différence de buts. Au match aller, dans un Jardin des Hérissons bien rempli, le jeu offensif de nos amis mettait rapidement à mal la défense adverse et les buts ne tardaient pas à s'afficher sur le tableau. Les deux défenseurs Pierre Burgos et Laurent Pinson s'offraient même une montée offensive de temps en temps, ce qui leur permettait d'inscrire un but chacun. Le score final était de 5 - 0 et chacun se disait qu'il en serait probablement de même lors du match retour. Dans le petit stade


local, on allait être servis et même doublement servis : cette fois encore, le vaillant Pierre Burgos ne se privait pas de monter à l'attaque (notre photo) et il s'offrait un joli doublé, ce qui lui permettait de rejoindre Stéphane Blondin en tête du classement des buteurs. Ce dernier signait lui aussi un doublé, tout comme Alexandre Matéos et Marc Francisco alors que Thomas Félix et Samir Ben Slimene inscrivaient chacun un but. Finalement, c'est sur le score de 10 - 0 que les Hérissons prenaient le chemin du retour avec la satisfaction du devoir accompli. Les occasions de soigner ainsi sa différence de buts sont trop rares pour qu'on les laisse passer et tant que ça se fait en respectant l'adversaire, il serait vraiment dommage de se priver....
Un petit commentaire ?
On retrouve le rythme ! 20/08/2015 
Désireux de montrer une bonne image, les Hérissons ont mis l'accent sur le travail devant le but avant de recevoir le Sporting de Lisbonne en ligue. Même si sa période glorieuse est derrière lui, ce club reste un grand nom du football portugais et le sympathique André Salomé profitait de l'occasion pour revenir au Jardin des Hérissons afin de voir jouer ses compatriotes. Cette visite lui valait une salve d'applaudissements de la part des supporters qui n'ont pas oublié les saisons qu'il a passé dans la défense des Hérissons et le match commençait donc dans une atmosphère très joyeuse. Les attaquants locaux ne tardaient pas à profiter de cette bonne ambiance pour faire parler leur talent et l'inévitable Florent Charretier s'offrait un doublé tandis que Stéphane Blondin signait un joli but dans un ange fermé. Les visiteurs sauvaient l'honneur de façon méritée mais ils ne pouvaient vraiment rien faire contre des Hérissons déchaînés et le score continuait de s'alourdir. Finalament nos amis l'emportaient 6 - 1 après avoir bien maitrisé la rencontre, ce qui faisait naitre un sourire de satisfaction sur le visage d'un Philippe Fouquet toujours aussi sérieux. Le match suivant promettait d'être un peu plus laborieux car il s'agissait de rendre visite à Spie Team et on ne savait pas trop à quoi s'attendre. On n'eut pas besoin


d'attendre longtemps car les joueurs locaux ouvraient rapidement le score de façon un peu chanceuse, ce qui aurait pu déconcerter nos amis, mais fort heureusement il n'en fut rien : l'intenable Florent Charretier était bousculé dans la surface adverse (notre photo) et l'arbitre sifflait un penalty, ce qui permettait au redoutable buteur de se faire justice sans plus tarder. Quelques minutes plus tard, c'est Pierre Burgos qui montait de la défense avant de placer un tir puissant qui faisait mouche. Un peu refroidis par cette réussite adverse, les joueurs locaux mettaient du temps à réagir et il fallait attendre la seconde période pour les voir égaliser : déjà auteur du but chanceux en début de match, leur attaquant vedette s'offrait cette fois une superbe reprise de volée sur laquelle Wandifing Diallo ne pouvait rien. Malgré de nombreuses occasions de part et d'autre, le score en restait à 2 - 2 et les spectateurs restaient de longues minutes à applaudir le spectacle qui venait de leur être proposé. Contents d'avoir retrouvé le rythme, les Hérissons étaient bien contents de repartir avec un point chèrement acquis et on espère que la sortie sur blessure du malchanceux Alexandre Matéos ne viendra pas perturber la suite de la saison....
Un petit commentaire ?
Pas si simple ! 06/08/2015 
Leur début de saison n'ayant pas été aussi réussi qu'on l'aurait espéré, les Hérissons devaient se reprendre à l'occasion de leur visite chez leurs vieux amis de Herbibi Herbiba mais on ne savait pas trop à quoi s'attendre car ce club vit des heures difficiles depuis quelques semaines. Lanterne rouge malgré les efforts de ses joueurs, cette équipe sympathique n'allait pas peser bien lourd face aux capacités offensives des visiteurs et le tableau d'affichage ne tardait pas à
le montrer de façon claire. Très en forme ces derniers temps, Stéphane Blondin y allait de son but hebdomadaire et ses compères de l'attaque se faisaient un plaisir de l'imiter pour bien montrer que c'est le collectif qui prime. Les remplaçants se mettaient aussi en évidence et Jean Melle ajoutait son but, histoire de dire que le banc de touche est bien garni chez les Hérissons mais ça, les connaisseurs le savaient déjà. Vainqueurs sur un score de 6 - 0 un peu sévère pour les joueurs de Herbibi Herbiba mais toujours bon à prendre pour soigner la différence de buts, les Hérissons devaient en revanche s'attendre à un choc un peu plus rude la semaine suivante : le calembour est facile mais les joueurs de Choc Team n'étaient pas là pour rigoler et ils le prouvaient en égalisant rapidement par deux fois après les buts inscrits par Sébastien Molitor et Marc Francisco avant de serrer le jeu après la pause. Le vaillant Florent Charretier butait sur le gardien adverse (notre photo) et le dernier quart d'heure allait être fatal à nos amis avec deux buts pour les visiteurs. La réduction du score par ce même Florent Charretier arrivait trop tard et c'est sur le score de 3 - 4 que les Hérissons s'inclinaient après avoir pourtant bien lutté. Cette défaite laissait un goût amer malgré les progrès évidents affichés au niveau du jeu et dans les tribunes du Jardin des Hérissons les habitués commençaient à se dire que cette saison n'allait pas être aussi simple qu'on pouvait l'espérer. Mais rien n'est encore joué, loin de là, et il reste pas mal de matches à nos amis pour prouver leur talent !
Un petit commentaire ?
Démarrage paisible pour les Hérissons 23/07/2015 
Après avoir pris un repos bien mérité, les Hérissons n'ont pas trainé en route et sont vite revenus travailler sous la houlette d'un Philippe Fouquet toujours aussi sérieux. Le vaillant entraineur avait bien compris que le début de saison serait délicat car il fallait rendre visite d'entrée au club fraichement relégué et ce n'est jamais une mince affaire. Poussés par un public
venu en masse, les joueurs de Goom United ne tardaient pas à égaliser après la rapide ouverture du score signée Sébastien Molitor mais les deux formations se neutralisaient ensuite pendant un peu plus d'une heure. Plusieurs occasions se succédaient alors mais Wandifing Diallo faisait bonne garde et on pensait en rester là mais les dernières minutes allaient être fatales à nos amis. Pour la plus grande joie de leurs supporters, les joueurs locaux inscrivaient trois buts coup sur coup et il fallait une superbe reprise de volée de Stéphane Blondin pour atténuer un peu le score. Finalement battus 2 - 4 après avoir fourni un bon match, les Hérissons ne tardaient pas à se concentrer sur le match suivant et il allait se révéler plus facile que prévu car le club qui leur rendait visite était abandonné par son manager. Livrés à eux mêmes, les joueurs du Caillot FC faisaient de leur mieux mais sans plan tactique, il est très difficile de résister à une équipe adverse déterminée et bien en place. On voyait donc logiquement les Hérissons prendre d'assaut le but adverse et le tableau d'affichage ne tardait pas à bouger. Les habitués du Jardin des Hérissons se faisaient alors un plaisir d'applaudir chaque action et la défense des visiteurs était souvent débordée, au grand désarroi de leur gardien de but (notre photo) qui faisait tout ce qu'il pouvait mais il devait s'avouer battu à plusieurs reprises. Comme la semaine dernière, le remuant Stéphane Blondin y allait de son but, imité par ses collègues de l'attaque Yoann Playe et Samir Ben Slimene mais c'est toute l'équipe qui est à féliciter pour ce résultat. Vainqueurs 6 - 0 sans avoir trop peiné, les Hérissons sont maintenant prêts à disputer les matches suivants dans un bon esprit et il sera bien difficile de leur résister !
Un petit commentaire ?
Le quart d'heure de trop.... 25/06/2015 
....c'est toujours le dernier, les Hérissons l'ont appris à leurs dépens lors de cette fin de saison. Les choses avaient pourtant bien commencé avec un déplacement sur le terrain de Choc Team qui occupait à ce moment le fauteuil de leader. On s'attendait à un match difficile mais les joueurs locaux allaient être rapidement débordés par l'enthousiasme des Hérissons qui dominaient la rencontre de bout en bout. En première période, c'est Jean Melle qui inscrivait le premier but en profitant d'une erreur de la défense centrale et Yoann Playe l'imitait une minute plus tard au terme d'une belle combinaison dans la surface. Après le repos, le même Yoann Playe clôturait le score en glissant le ballon au fond des filets après une mésentente entre un
défenseur local et son gardien. Cette victoire 3 - 0 nette et sans bavure permettait aux intrépides Hérissons de s'asseoir sur le fauteuil de leader juste avant la dernière journée, une situation qui incitait leurs supporters à remplir les gradins du Jardin des Hérissons (notre photo) malgré les fortes pluies. Une nouvelle fois, c'est le vaillant capitaine Philippe Fouquet qui donnait l'exemple en ouvrant le score mais les joueurs du FC Saint Erblon ne s'en laissaient pas conter et ils égalisaient dans la foulée. Un nouveau but signé Pierre Burgos était suivi de la même façon par une égalisation presque immédiate. Les deux équipes faisaient jeu égal et chaque ballon était disputé avec ardeur mais toujours dans un très bon esprit et les spectateurs ne manquaient pas d'applaudir chaque action avec enthousiasme. Le but inscrit par Samir Ben Slimene après l'heure de jeu laissait espérer une victoire des Hérissons mais c'est là qu'arrivait ce fameux quart d'heure de trop : la sortie sur blessure de Thomas Félix laissait nos amis en infériorité numérique car tous les remplacements avaient déjà été effectués. Ce coup du sort profitait aux joueurs du FC Saint Erblon qui égalisaient avant d'inscrire finalement le but vainqueur dans les dernières minutes. Ce sont donc eux qui s'emparaient du titre et les Hérissons reconnaissaient sportivement que la victoire de leurs adversaires était bien méritée. Le titre est passé très près mais le dernier quart d'heure a été fatal à nos amis.... le bilan de la saison est pourtant très bon et il faut continuer dans cette direction pour espérer faire encore mieux !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80