Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Une victoire qui coûte cher.... 16/04/2013 
Lancés dans une dynamique de succès, les Hérissons espéraient bien ne pas s'arrêter en si bon chemin et une victoire contre Belle Beille semblait inscrite à l'ordre du jour. Mal classée, cette équipe lutte avec vaillance pour ne pas descendre mais le jeu offensif de nos amis est difficile à contrer quand tout le monde est en forme. Dans un Jardin des Hérissons plein comme un oeuf et sous un beau soleil, c'est André Salomé qui ouvrait le bal sur corner en prolongeant
intelligemment le ballon de la tête en direction de Philippe Fouquet et le vaillant capitaine n'avait plus qu'à le pousser au fond des filets. Par la suite, les deux gardiens réussissaient de magnifiques arrêts jusqu'à ce que le rusé Antoine Ferreira n'ajoute un second but un peu avant la pause. A la reprise, le jeune Elcan Ibrahimov faisait admirer sa technique pour inscrire son premier but en équipe première sous les yeux du sélectionneur U-20 de son Azerbaïdjan natal. On imagine la joie du jeune attaquant qui partait ensuite chiper le ballon dans les pieds d'un défenseur adverse (notre photo) ce qui allait permettre au vaillant Philippe Fouquet de marquer une nouvelle fois. Pas découragés pour autant, les joueurs de Belle Beille ne lâchaient pas l'affaire et ils sauvaient fort justement l'honneur peu après l'heure de jeu. Cette victoire 4 - 1 permettait aux Hérissons de consolider leur place sur le podium avant d'aller défier le redoutable FC Ferney sur son terrain. En lutte pour le titre, cette équipe joue un football solide et nos amis affichaient un profil bas avant d'entrer sur la pelouse. Ce sont pourtant eux qui ouvraient rapidement la marque par l'intermédiaire de Martin Hérisson à la grande stupeur du public local. Hélas, la fête allait être gâchée par les sorties sur blessure du jeune buteur Elcan Ibrahimov et du défenseur André Salomé avant la pause. Le second but inscrit par Bruno Carouge à l'heure de jeu mettait un peu de baume au coeur des supporters car la réduction du score par les joueurs locaux arrivait trop tard pour inverser la tendance. Cette victoire 2 - 1 permettait aux Hérissons de gagner une place au classement mais elle coûtait trop cher pour être appréciée à sa juste valeur et on espère maintenant que notre infirmière va faire des miracles pour permettre à nos amis blessés de se rétablir avant la fin de la saison....
Un petit commentaire ?
Une remontée spectaculaire ! 31/03/2013 
Quand la confiance est de retour, les résultats sont souvent meilleurs et les attaquants sont les plus concernés par cet aspect des choses. C'est vrai chez les Hérissons comme dans les autres clubs et le trio d'attaque du club n'a pas fait mentir cet adage lors du match contre Paris SG 92 à domicile. Dans un Jardin des Hérissons bien rempli, les trois buteurs ont imprimé leur marque
sur la rencontre en inscrivant chacun un doublé, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Tout a commencé par un superbe but de Kevin Triboulet puis on assistait à un doublé réussi par Antoine Ferreira qui faisait admirer son talent (notre photo) avant que Martin Hérisson ne s'offre lui aussi un doublé et en toute fin de match, c'est à Kevin Triboulet que revenait l'honneur de clore la marque puisque c'est lui qui l'avait ouverte. Malgré toute leur bonne volonté et leur courage, les visiteurs n'ont rien pu faire pour s'opposer à l'énorme appétit offensif de nos amis et cette large victoire 6 - 0 permettait aux Hérissons de remonter au classement en s'éloignant de la zone de relégation. Le match suivant sur le terrain de Terminator Team allait être plus compliqué malgré la rapide ouverture du score signée André Salomé car les joueurs locaux ne s'en laissaient pas conter et inscrivaient deux buts avant la pause pour mener au score. Au retour des vestiaires, les Hérissons reprenaient le jeu à leur compte et égalisaient par Martin Hérisson avant que le milieu Arnaud Beau n'inscrive le but vainqueur dans le dernier quart d'heure. Ce court mais précieux succès 3 - 2 permettait à nos amis de consolider leur place sur le podium et ils espèrent bien y rester jusqu'à la fin de la saison, même si ils savent que ce ne sera pas facile....
Un petit commentaire ?
Un virage bien négocié 21/03/2013 
Arrivés au milieu de la saison, les Hérissons ne savaient pas trop comment ils allaient négocier ce virage et la double confrontation contre Pelligri s'annonçait incertaine. Au match aller, le Jardin des Hérissons était correctement rempli et le coach Didier Breton avait mis l'accent sur la préparation du trio offensif, une idée qui allait se révéler payante. C'est tout d'abord Kévin Triboulet qui ouvrait le score en reprenant un coup franc habilement tiré, puis son compère Antoine Ferreira l'imitait après une bellle accélération sur le coté gauche. Juste avant la pause, c'était le tour de Martin Hérisson de marquer sur penalty, ce qu'il faisait sans trembler. Munis de cet avantage, les Hérissons se relâchaient un peu après le repos et les visiteurs en profitaient pour sauver l'honneur de façon méritée. Cette belle victoire 3 - 1 permettait à nos amis de se replacer au classement mais le match retour promettait d'être difficile car l'équipe de Pelligri venait de montrer de belles qualités. Au match retour, on allait pourtant assister à un autre récital des Hérissons avec cette fois le défenseur André Salomé dans le rôle du buteur initial et le milieu Bertrand Rollin dans celui du doubleur d'écart. La ligne d'attaque ne pouvait être en reste et c'est l'intenable Kévin Triboulet (notre photo) qui cloturait le score en reprenant de près un tir signé Antoine Ferreira repoussé par le gardien adverse. Cette belle victoire 3 - 0 permettait à nos amis de monter sur le podium mais le coach Didier Breton sait bien qu'il va falloir continuer à travailler pour bien terminer la saison. En attendant, les Hérissons savent que ce virage bien négocié a rassuré leurs supporters et ils voudront sûrement confirmer lors des prochains matches !
Un petit commentaire ?
Pas facile de s'y retrouver ! 06/03/2013 
Mal en point au classement malgré leurs efforts, les Hérissons voyaient arriver le match à domicile contre Terminator Team avec un peu d'appréhension car les réglages décidés par le coach Didier Breton n'ont pas encore été bien assimilés et le jeu s'en ressent. Les visiteurs n'allaient pas manquer d'en profiter en ouvrant le score sur penalty après un quart d'heure de jeu, ce qui ne faisait pas les affaires de nos amis qui rataient ensuite l'égalisation. En seconde période, le même buteur doublait la mise et les sorties sur blessure de Pierre Burgos et André Salomé n'arrangeaient évidemment rien. La réduction du score par Kévin Triboulet en fin de match de changeait rien à l'affaire et les Hérissons devaient s'incliner 1 - 2 après avoir pourtant bien joué. On se demandait comment l'équipe allait se comporter sur le terrain de Paris SG 92 car même si cette équipe occupe la dernière place du classement, elle reste quand même difficile


à jouer. Après un temps d'observation, le jeu se mettait en place et le rapide Luca La Fauce faisait parler sa vitesse de course pour ouvrir le score après un raid solitaire. Présent dans les tribunes, un auteur de bandes dessinées n'en ratait pas une miette et il traduisait cette action par un dessin de sa composition (notre photo) avant de venir l'offrir aux Hérissons après la fin du match. Les joueurs locaux égalisaient avant le repos et on sentait le doute s'installer dans le vestiaire mais ce doute s'envolait rapidement après la reprise du jeu et si Luca La Fauce ratait une belle occasion, son coéquipier Bertrand Rollin ne manquait pas la sienne un peu après l'heure de jeu. Ensuite, nos amis contrôlaient la fin du match sans trop de peine et s'offraient une victoire 2 - 1 qui faisait du bien au moral. Une défaite à domicile suivie d'une victoire à l'extérieur : ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver avec les Hérissons mais c'est aussi ce qui fait leur charme !
Un petit commentaire ? (1)
C'est pas encore ça.... 19/02/2013 
.... mais le travail commence à payer, si on en croit les nombreux journalistes présents lors des deux derniers matches. Toujours d'après eux, l'embellie aurait commencé lors de la réception du FC Ferney dans un Jardin des Hérissons moyennement rempli et le superbe doublé réussi par
Martin Hérisson dans le premier quart d'heure y est sûrement pour beaucoup. Privé de buts depuis le début de la saison, le grand attaquant prenait là une belle revanche sur le sort. Malgré cet exploit, les visiteurs allaient réduire le score et ils parvenaient même à égaliser en seconde période malgré un nouveau but signé Philippe Fouquet juste avant la pause. La fin de match approchait et on se demandait si les Hérissons allaient trouver la clé de ce match, surtout après la sortie sur blessure de Kévin Triboulet au cours du dernier quart d'heure (notre photo) mais le destin allait très rapidement choisir son camp : c'est en effet son remplaçant Elcan Ibrahimov qui inscrivait le but vainqueur juste après avoir fait son entrée sur la pelouse. C'est donc un beau succès 4 - 3 qui récompensait les efforts de nos amis et on espérait que le déplacement sur le terrain de Belle Beille allait leur permettre de confirmer mais ce ne fut hélas pas le cas. Bien organisés et très motivés par l'enjeu, les joueurs locaux allaient montrer que leur condition de promus ne les génait en rien, bien au contraire : ce sont eux qui prenaient le jeu à leur compte et les Hérissons passaient le plus clair de leur temps à courir après un ballon insaisissable. Après une demie heure de jeu, ils ouvraient le score de façon méritée et ils se permettaient même d'inscrire un second but au cours du dernier quart d'heure. La réduction du score par le vaillant défenseur Pierre Burgos en toute fin de match survenait bien trop tard et nos amis devaient s'incliner 1 - 2 après avoir été copieusement dominés. Le travail commence certes à payer mais on est encore loin du compte et il va falloir redoubler d'efforts pour éviter une fin de saison pénible....
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80