Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 70
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Le leader était vraiment trop fort 23/03/2006 
C'est un OMFXL22 solidement accroché en tête du classement qui est venu rendre visite aux Hérissons en cette belle journée ensoleillée et on attendait beaucoup de ce match entre deux équipes qui aiment le beau jeu. Les tribunes du Parc des Hérissons, copieusement garnies, eurent l'occasion de vibrer car le spectacle fut à la hauteur de toutes les espérances, même si les supporters locaux auraient sans doute préféré un autre déroulement : en effet, pendant la
première période, la réussite était du coté des visiteurs et leur jeu très offensif fut récompensé à trois reprises par des buts amplement mérités. Déja bien éprouvés par cette supériorité adverse, les Hérissons le furent encore plus quand Johan Phalippon resta à terre pendant de longues minutes (notre photo) après avoir été victime d'une agression qui valut un carton rouge à son auteur. Sa saison était hélas terminée et c'est certainement en pensant à lui que le courageux défenseur Julius Staley s'offrit un beau slalom au sein de la défense de l'OMFXL22 avant de tromper le gardien d'un tir rageur. Son remplaçant Kosti Karila allait lui aussi inscrire un but peu de temps après, mais il était déja trop tard car les visiteurs avaient eux aussi marqué deux fois en seconde période. La défaite 2 - 5 permettait au leader de consolider sa place au classement alors que les Hérissons se retrouvaient en position de barragistes après ce match. Voilà qui promet du suspense et il est bien dommage que le sympathique et talentueux Johan Phalippon ne soit pas là pour les derniers matches de la saison....
Un petit commentaire ?
Un déplacement qui finit mal.... 14/03/2006 
Forts de leurs récents succès, les Hérissons se déplaçaient en toute confiance sur le terrain de Sawtooth pour tenter de faire oublier la défaite du match aller. Le ciel bleu et le soleil étincelant avaient attiré la foule des grands jours et c'est dans un stade bien garni que les visiteurs prenaient leurs hôtes à froid en ouvrant le score par Olaf Erik Wimmers dès les premières minutes du match. Un quart d'heure plus tard, c'est Super Papy en personne qui venait doubler le score après un raid solitaire sur le coté droit. On pensait que Sawtooth allait se refaire après
avoir réduit le score, mais Théo Verdure faisait admirer sa superbe technique et marquait à son tour après avoir passé en revue toute la défense adverse. Avec un tel avantage à la pause, les Hérissons se voyaient plutôt bien partis mais la seconde période allait être pour eux une véritable douche froide. Les joueurs locaux, sans doute galvanisés par les encouragements de leurs supporters, bousculaient les visiteurs (notre photo) pour se présenter à de multiples reprises devant le but défendu par Marcellin Pousse. Malgré tout son talent, celui-ci devouer s'avouer vaincu à quatre reprises devant la fougue des attaquants locaux et c'est ainsi que le match basculait en faveur de Sawtooth sans que les Hérissons ne puissent y faire quoi que ce soit. Moralité : c'est avec une défaite 3 - 5 qu'ils prenaient le chemin du retour en étant bien conscients qu'ils venaient de passer à coté d'une belle performance qui leur aurait définitivement assuré le maintien. Une seule chose reste à faire maintenant : se remettre vite au travail pour comprendre les raisons de cette faillite collective en seconde période et surtout se remotiver pour les derniers matches de la saison !
Un petit commentaire ?
Les Hérissons confirment à domicile 08/03/2006 
Au moment de recevoir Lemaisnil, les Hérissons avaient encore en tête la correction subie au match aller et un désir de revanche bien légitime les animait. Leurs bons résultats lors des derniers matches avaient attiré la grande foule et le beau temps avait fait le reste, de telle sorte qu'il ne restait plus une seule place de libre au Parc des Hérissons au moment du coup d'envoi. Contre un adversaire aussi redoutable, il fallait faire preuve d'efficacité pour espérer l'emporter, ce qui allait être chose faite peu avant la demie heure de jeu grace à Théo Verdure qui inscrivait deux buts coup sur coup. Le temps pour Marcellin Pousse d'enrayer une belle attaque adverse et c'est Rasmus Wegner Larsen qui faisait le break avant la pause grace à un exploit individuel. Au retour des vestiaires, le public continuait à pousser l'équipe locale et ce soutien allait être récompensé par un but extraordinaire : d'une frappe phénoménale de plus de 35 mêtres, Eric Barbin propulsait le ballon en pleine lucarne malgré un plongeon désespéré du


gardien de Lemaisnil (notre photo) qui ne pouvait que constater les dégats. Une fois savouré ce chef d'oeuvre, les visiteurs décidaient de se montrer dangereux et ils réduisaient la marque à l'heure de jeu avant de remettre ça un quart d'heure plus tard. Sentant le danger venir, les Hérissons pensaient se mettre à l'abri avec un dernier but signé Rasmus Wegner Larsen mais c'était mal connaitre la combativité des joueurs de Lemaisnil qui ajoutaient eux aussi un but. Malgré les efforts des deux équipes, plus rien ne sera marqué et c'est donc sur le score de 5 - 3 que les Hérissons remportaient ce match qui aura tenu toutes ses promesses. Un grand pas venait d'être fait vers le maintien et le public aura assisté à une rencontre qui l'aura tenu en haleine : que demander de plus ?
Un petit commentaire ? (2)
Florent Hitrik le capitaine aux 100 matches ! 27/02/2006 
Un évènement assez particulier attendait les Hérissons à l'occasion de ce déplacement sur le terrain du club de Braques : en effet, il s'agissait de fêter dignement le 100ème match du vaillant capitaine Florent Hitrik sous le maillot du club ! On sentait que ce match allait être différent, mais personne ne se doutait de ce qui allait se passer, les coéquipiers de Super Papy
(surnom officiel trouvé par les fans du club) tenant à conserver intact l'effet de surprise. Le principal intéressé faisait semblant de rien et se concentrait sur la rencontre à venir en répétant les gestes techniques qui lui ont permis d'acquérir sa légendaire maitrise du ballon (notre photo) mais il se doutait forcément de quelque chose. Les joueurs de Braques, courageux mais démotivés, n'allaient pas opposer autre chose qu'une résistance de pure forme et c'est ainsi qu'on assista à un festival de buts avec des réalisations signées Olaf Erik Wimmers et Johan Phalippon ou encore Kosti Karila tandis que le fidèle défenseur Hubert Foucault s'offrait un doublé, imité par le jeune Franck Mutel et dépassé par Benoit Asparo qui signait un magnifique triplé. Le héros du jour ayant lui aussi réalisé un doublé, le tableau d'affichage indiquait un score de 12 - 0 en faveur des Hérissons et c'est alors que tout le monde comprit ce qui se passait : pour honorer l'immense buteur qu'est Florent Hitrik, ses coéquipiers venaient tout simplement de lui offrir la plus large victoire de toute l'histoire du club ! Très ému ou superstitieux, le brave Super Papy ratait même un penalty, son tir étant dévié par le gardien adverse, mais ça n'avait plus aucune importance et tous les amis du club se réjouissaient à l'avance à l'idée de participer à la fête prévue le soir même pour rendre hommage au capitaine exemplaire....
Un petit commentaire ?
Une victoire facile mais qui fait du bien ! 19/02/2006 
Après une série difficile, les Hérissons avaient envie de montrer à leurs supporters qu'ils savent toujours jouer au football, ce qu'ils avaient l'occasion de faire en recevant l'équipe de Braques ce samedi. Ce club ayant été dissous par les instances fédérales, ses joueurs sont privés d'encadrement et ne se font donc aucune illusion sur leurs chances de maintien. En espérant se
trouver un autre club pour la saison prochaine, ils continuent néanmoins à jouer pour se maintenir en condition mais ne peuvent opposer qu'une résistance symbolique. Un match plutôt inhabituel donc pour les Hérissons mais celà n'avait pas empêché leurs admirateurs de venir nombreux pour assister à cette rencontre et la foule joyeuse (notre photo) qui se rendait au Parc des Hérissons espérait bien voir ses favoris se livrer à un festival offensif. Qu'on se rassure, les Hérissons n'allaient pas rater une telle occasion et on vit ainsi Kosti Karila puis Franck Mutel et Hubert Foucault et enfin Rasmus Wegner Larsen inscrire chacun un but au cours de ce match à sens unique. Mais une fois encore, le héros de la soirée fut le vaillant capitaine Florent Hitrik qui s'offrait un incroyable quintuplé et montrait ainsi à tous les observateurs présents qu'il faudrait encore compter avec lui pour les prochaines saisons. Le seul à se plaindre était le préposé au tableau d'affichage car il n'avait guère de temps pour se reposer et le score final était donc de 9 - 0 pour la plus grande joie des spectateurs présents. Ce large succès faisait beaucoup de bien au moral de l'équipe malgré les circonstances particulières et les courageux joueurs de Braques se préparent d'avance à un match tout aussi difficile la semaine prochaine lors de la venue des Hérissons dans leur stade. Ces derniers tenteront d'y faire un pas supplémentaire vers le maintien qui reste plus que jamais leur objectif prioritaire !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85