Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 69
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Spectacle et suspense pour les Hérissons ! 28/03/2005 
Après la nette victoire du match aller, les Hérissons rendaient visite à un Buro FC désireux de prendre sa revanche. Le beau temps avait attiré une nombreuse foule et le match débutait dans une chaude ambiance. Après quelques assauts de part et d'autre, c'est Carsten Bo Degn qui ouvrait le score au bout d'une vingtaine de minutes. Les joueurs locaux, poussés par leurs supporters, égalisaient un quart d'heure plus tard, la sortie sur une civière du malheureux Olaf Erik Wimmers (remplacé par Arsène Daumont) ayant désorganisé la défense des Hérissons. Mais ceux-ci n'eurent besoin que de quelques minutes pour reprendre l'avantage grace à Benoit Asparo qui reprenait victorieusement un bon centre de Timo Nigul. C'est à ce moment que l'avant-centre du Buro FC fit admirer sa détermination et surtout son immense talent : en une seule minute, il inscrivait un doublé qui permettait à son équipe de virer en tête à la pause.
Dès la reprise, les Hérissons se ruaient à l'assaut des buts adverses pour égaliser et Rasmus Wegner Larsen crut bien qu'il allait y parvenir lorsqu'il se présenta seul en face du gardien (notre photo) mais son tir s'écrasa sur la barre transversale. Peu avant l'heure de jeu, c'est Carsten Bo Degn qui remettait les deux équipes à égalité en se faufilant dans la défense centrale adverse. Quelques minutes plus tard, Rasmus Wegner Larsen ne manqua pas l'occasion de redonner l'avantage à son équipe à la suite d'un beau mouvement sur le flanc gauche. Un peu plus tard, la vitesse de pointe de Timo Nigul lui permit de déborder son adversaire direct pour venir marquer de près. Le break était enfin fait et les joueurs du Buro FC, malgré tout leur courage, n'allaient jamais s'en remettre. C'est donc sur une belle victoire des Hérissons que la rencontre se terminait, et le score final 5 - 3 faisait la joie de tous les amateurs de football spectaculaire présents dans le stade. Le suspense avait tenu tous les spectateurs en haleine et le match avait tenu toutes ses promesses. Et pour compléter la joie des supporters des Hérissons, ce bon résultat permettait à leurs favoris de quitter la zone de relégation pour la première fois depuis le début de la saison !
Un petit commentaire ? (3)
Le grand soir de Florent Hitrik 20/03/2005 
Le temps nuageux n'avait pas attiré la grande foule au Parc des Hérissons mais les supporters qui avaient fait le déplacement espéraient un sursaut d'orgueil de la part de leurs favoris. La venue du Buro FC devait être l'occasion de se révolter contre la malchance qui s'acharne sur les Hérissons depuis le début de la saison, mais pour gagner ce pari difficile il fallait une étincelle capable d'enflammer le match. Et une fois de plus, ce fut l'irremplaçable capitaine Florent Hitrik qui donna l'exemple : après quelques minutes de jeu, il profitait habilement d'une erreur de la défense adverse pour ouvrir le score avant de doubler la marque quelques minutes plus tard en conclusion d'une attaque bien menée sur le flanc gauche. Et à la demie heure de jeu, il s'offrait un triplé en reprenant victorieusement (notre photo) un ballon venu de l'aile gauche du terrain.


Après la réduction du score par Buro FC avant la pause, la barre transversale repoussait une reprise de la tête signée Olaf Erik Wimmers avant qu'un bon tir de Carsten Bo Degn ne trouve le poteau. La malchance allait donc encore sévir ce soir ? La seconde période débutait plus calmement, malgré la nette domination des Hérissons, et il fallut une fois de plus compter sur l'immense Florent Hitrik pour débloquer la situation : en transformant un coup franc de façon magistrale, il signait un magnifique quadruplé et relançait son équipe. Dans le dernier quart d'heure, le jeu offensif des Hérissons fut récompensé quand Carsten Bo Degn aggrava le score d'une belle reprise de la tête avant de transformer en but un superbe une-deux au milieu du terrain. La rencontre s'achevait donc sur un doublé du buteur norvégien, et le score final 6 - 1 faisait la joie de tous les Amis des Hérissons qui assistaient à la rencontre. Emmenés par un Florent Hitrik déchainé, les joueurs locaux remportaient une superbe victoire et abandonnaient la dernière place du classement. Pour tous les observateurs présents dans le stade, le doute n'est désormais plus permis : les Hérissons sont de retour !
Un petit commentaire ? (4)
La série noire continue pour les Hérissons 14/03/2005 
En rendant visite à l'AS Belle Anna, les Hérissons savaient qu'ils devaient s'attendre à une partie difficile. En effet, cette équipe est réputée pour sa défense de fer et la fulgurance de ses contre-attaques, un style de jeu que les Hérissons n'aiment guère affronter. Le début de la rencontre laissait pourtant espérer une issue favorable : regonflés à bloc par les nombreux messages d'encouragement adressés par les Amis des Hérissons, les visiteurs se procuraient deux occasions mais Carsten Bo Degn voyait sa tentative stoppée par le gardien avant que Florent Hitrik ne manque de peu le cadre sur un ciseau retourné applaudi par les spectateurs.
Ce manque de réalisme ne tardait pas à se payer au prix fort : après un quart d'heure de jeu, l'équipe locale ouvrait la marque après une rapide contre-attaque. Le tout jeune défenseur Francis Viry (à droite sur notre photo) titularisé en l'absence du vétéran titulaire Hubert Foucault suspendu, ne pouvait que constater les dégats. A partir de là, les joueurs de l'AS Belle Anna n'avaient plus qu'à s'appuyer sur leur défense en béton armé pour verrouiller le match, et leur légère domination au milieu du terrain allait bien leur faciliter la tâche. Aucun autre évènement ne survenait jusqu'à la mi-temps. En seconde période, les Hérissons refusaient obstinément de s'avouer vaincus, mais l'exceptionnelle solidité de la défense adverse faisait obstacle à toutes leurs tentatives. Même en faisant jeu égal au milieu du terrain, ils ne réussissaient à se procurer qu'une seule occasion de but que Timo Nigul ne parvenait hélas pas à convertir. Au terme d'une seconde période crispante, c'est donc sur une courte défaite 0 - 1 que la rencontre se terminait, au grand désespoir des Hérissons qui ont de plus en plus de mal à entrevoir le bout du tunnel. Malgré leur courage et leurs efforts, ils restent coincés à la dernière place du classement et la lutte pour le maintien s'annonce de plus en plus difficile....
Un petit commentaire ? (4)
La malchance s'acharne sur les Hérissons 07/03/2005 
Après deux déplacements catastrophiques, les Hérissons retrouvaient avec plaisir leur terrain fétiche pour y recevoir l'équipe de la Tanière du Renard, club sympathique arrivé cette saison en Ligue V.61 et qui joue le maintien. Le public, déçu par les derniers résultats de ses favoris, était venu peu nombreux malgré la météo clémente, et c'est dans une ambiance assez tendue que la rencontre débutait entre deux formations mal classées à la recherche de points précieux.
Dès la première minute, les Renards ouvraient la marque en profitant très habilement d'une erreur de placement de la défense locale. Les Hérissons réagissaient rapidement et égalisaient par Eric Barbin après une belle action sur l'aile droite. A la demie heure de jeu, les visiteurs prenaient à nouveau l'avantage à la suite d'une belle action collective, mais Timo Nigul profitait à son tour d'une erreur de la défense adverse (notre photo) pour remettre les deux équipes à égalité. Le score restait ensuite inchangé jusqu'au coup de sifflet de l'arbitre pour la mi-temps.
En seconde période, les Hérissons se ruaient à l'assaut des buts adverses pour arracher la décision grace à une légère domination au milieu du terrain. Leurs attaquants créaient des brêches dans la défense des Renards et c'est à l'heure de jeu que le vétéran Hubert Foucault donnait enfin l'avantage à l'équipe locale. Mais c'est au moment où leur domination était la plus forte que les Hérissons allaient subir un terrible coup d'arrêt : en l'espace de quelques minutes, les visiteurs marquaient à trois reprises et renversaient la situation de façon définitive. Malgré un dernier but signé Laurent Meurisse, c'est par une nouvelle défaite 4 - 5 que la rencontre se terminait. La déception était terrible pour les Hérissons qui ont vraiment fourni un très bon match et qui auraient mérité un meilleur sort, mais la malchance en avait décidé autrement et la course au maintien risque de devenir de plus en plus problématique après ce nouveau revers....
Un petit commentaire ? (3)
Les Hérissons dans la tourmente 28/02/2005 
Après une sévère défaite en Ligue et une élimination sans gloire en Coupe de France, la galère n'était hélas pas terminée pour les Hérissons qui se déplaçaient sur le terrain du solide leader au classement : le redoutable Groland Football Club. On s'attendait à un match difficile, et ce fut malheureusement pas le cas, même si l'ouverture du score par Carsten Bo Degn après un quart d'heure de jeu rendit optimistes les quelques supporters qui avaient fait le déplacement.
Mais cette illusion ne dura que quelques minutes : bousculés dans tous les secteurs du jeu (notre photo) et privés de ballon par un adversaire déterminé, les Hérissons ne pouvaient rien faire contre l'implacable organisation de jeu du Groland Football Club. A la mi-temps, la messe était déja dite, et la seconde période ne fit que confirmer cette terrible impression d'impuissance contre un adversaire nettement trop fort. Malgré leur courage et leur ténacité, les malheureux Hérissons ne pouvaient que constater les dégats, et c'est avec une lourde défaite 1 - 6 qu'ils quittaient le terrain après un match dominé de bout en bout par l'équipe locale. Et pour enfoncer définitivement le clou, les résultats des autres matches disputés ce soir en Ligue V.61 et la différence de but qui en résulte les propulsaient à la dernière place du classement ! Un coup de plus au moral des Hérissons qui n'avaient pas besoin de ça.... une seule chose reste à faire maintenant : se remettre au travail sans se décourager et bénéficier, dès la prochaine journée, du soutien de tous leurs supporters pour redresser la tête. Après ces premiers matches difficiles, l'objectif de la saison est désormais le maintien. Ce ne sera certainement pas facile, loin de là, mais il faudra se rebeller contre le mauvais sort et continuer à y croire jusqu'au bout !
Un petit commentaire ? (5)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85