Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 75
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























La victoire au bout du suspense ! 26/12/2004 
Après deux défaites consécutives, les Hérissons savaient qu'ils n'avaient pas le droit à l'erreur. La réception du Génie des Alpages, leader solide et plutôt difficile à manier, allait leur fournir l'occasion de montrer leur vraie valeur. Le match s'annonçait assez périlleux, mais c'est une équipe férocement déterminée qui démarrait la rencontre devant un public pas très nombreux mais enthousiaste. Et on fut rapidement fixés sur les intentions offensives des joueurs locaux : après une première alerte signée Corneliu Ichim, c'est Virgil Bataille qui ouvrait le score en conclusion d'une belle attaque sur l'aile gauche. Mais le Génie des Alpages allait se reprendre rapidement et l'égalisation survenait un quart d'heure plus tard. C'est alors que Florent Hitrik survint, à la demie-heure de jeu, pour redonner l'avantage aux Hérissons après avoir trouvé la faille dans la défense centrale adverse. Un but plein d'opportunisme qui allait permettre à son équipe de regagner les vestiaires avec un avantage au score qui rendait les fans optimistes. En seconde période, le match devint acharné au milieu du terrain et les occasions se firent plus rares. Un coup franc de Florent Hitrik ayant heurté la barre transversale, il fallut attendre le dernier quart d'heure pour voir Eric Barbin marquer à son tour après un beau débordement sur son aile gauche. On se mit à penser que les Hérissons avaient fait le break, mais il ne fallut que quelques minutes de plus au Génie des Alpages pour réduire le score et relancer le suspense.


Dans les toutes dernières minutes, le leader poussa tant qu'il put pour égaliser, mais la barre transversale sauvait James Jordan sur un bon tir adverse et, juste avant le coup de sifflet final, c'est Laurent Meurisse (notre photo) qui repoussait sur la ligne un ultime assaut des visiteurs. Après cette fin de rencontre à couper le souffle, la victoire restait finalement aux Hérissons sur le score de 3 - 2 pour la plus grande joie de leurs supporters. Quel beau cadeau de Noël pour des fans qui n'ont jamais cessé d'encourager leurs favoris, même dans les moments difficiles !
Un petit commentaire ? (4)
Nouvel échec pour les Hérissons 20/12/2004 
En déplacement sur le terrain de l'AS Belle Anna, les Hérissons voulaient faire oublier la déconvenue subie à domicile la semaine précédente. Leur jeu offensif allait-il leur permettre de faire la différence contre une équipe dont la défense est le point fort ? Rien n'était moins sûr, malgré leur envie de bien faire, et leurs supporters avaient bien raison de se méfier de cette redoutable équipe spécialisée dans la contre-attaque. Tous ceux qui n'avaient pas pu faire le déplacement suivaient la rencontre à la radio (notre photo ci-dessous) et espéraient entendre de
bonnes nouvelles, mais leurs espoirs allaient être déçus. Dès la première mi-temps, le match était joué : les redoutables flêches offensives de l'AS Belle Anna faisaient mouche à deux reprises, alors que les assauts des Hérissons venaient buter sur un bloc défensif en béton armé. La réussite, une fois de plus, n'était pas au rendez-vous. La détermination des visiteurs ne suffisait pas, et sans un grand match de leur gardien, l'addition aurait pu être encore plus lourde. Au terme d'une rencontre crispante, c'est finalement avec une défaite 0 - 2 que les Hérissons prenaient le chemin du retour. Une fois de plus, leur vaillance et leur jeu offensif n'avaient pas suffi à faire la différence contre une défense renforcée, ce qui risque de leur poser bien des problêmes à l'avenir. Une fois de plus, il va falloir se remettre sans plus tarder au travail pour trouver une solution, même si certains pensent qu'un renfort de qualité au milieu du terrain serait une aide précieuse pour percer les coffres forts adverses. Mais tout cela n'empêchait pas les Hérissons d'aller fêter dignement l'anniversaire de leurs amis de Team Lapin en dégustant avec eux un délicieux gateau aux carottes, une bonne façon de se remonter le moral avant de recevoir le leader samedi prochain au Parc des Hérissons !
Un petit commentaire ? (4)
Les Hérissons coincent devant l'obstacle 12/12/2004 
Après les excellents résultats des derniers matches, les supporters des Hérissons avaient hâte de retrouver leurs favoris à domicile. C'est donc dans un Parc des Hérissons rempli à ras bord que débutait la revanche contre le FC B.A.S. qui, on s'en souvient, avait largement remporté le match aller quelques semaines auparavant. Et dès le début de la rencontre, la tactique des visiteurs apparut clairement : se regrouper en défense et lancer de rapides contre-attaques en prenant de vitesse les joueurs locaux. Mal à l'aise contre ce style de jeu, les Hérissons allaient néanmoins se lancer avec fougue à l'assaut des buts adverses. On vit ainsi Florent Hitrik puis Benoit Asparo tenter de franchir le mur défensif, mais sans réussite. Le FC B.A.S. montra alors l'opportunisme de ses joueurs en marquant à deux reprises, à chaque fois sur contre-attaque, comme pour prouver sa maitrise tactique. Ensuite, le score n'évoluait plus jusqu'à la mi-temps.


Dès la reprise du jeu, les Hérissons repartirent de plus belle à l'assaut des buts adverses, mais Arsène Daumont (notre photo) échouait sur l'excellent gardien des visiteurs. Puis ce fut au tour de Florent Hitrik et Kosti Karila de buter eux aussi sur le dernier rempart du FC B.A.S. alors qu'ils avaient enfin réussi à franchir le rideau défensif adverse. Et en toute fin de match, pour enfoncer le clou, les visiteurs transformèrent un penalty obtenu au terme d'une contre-attaque éclair, une de plus. La messe était dite et le score final 0 - 3 montrait bien que les Hérissons doivent continuer à travailler pour pouvoir lutter avec succès contre n'importe quelle tactique adverse. Malgré tous leurs efforts et les encouragements d'un public fervent, ils n'ont pas réussi à franchir l'obstacle qui leur était proposé. Mais ils continueront à lutter avec courage, et la réussite finira bien par être au rendez-vous !
Un petit commentaire ? (4)
Victoire à l'usure pour les Hérissons 06/12/2004 
Après la nette victoire du match aller, le déplacement sur le terrain de Fonkystyue sentait le piège pour les Hérissons car l'équipe locale tenterait certainement de laver l'affront. Et cette impression se confirma dès les premières minutes du match : en exerçant un pressing efficace et rigoureux, les joueurs locaux empêchaient les visiteurs de développer leur jeu. C'est donc fort logiquement qu'ils ouvraient le score après la demie-heure de jeu avant de doubler la mise quelques minutes plus tard. La réduction du score par Benoit Asparo n'empêchait pas le public de saluer ses favoris qui conservaient cette avance jusqu'à la pause. Mais au retour des vestiaires, la chance allait servir les Hérissons : sur un coup-franc tiré par Florent Hitrik, le mur déviait le ballon et le malheureux gardien de Fonkystyue ne pouvait que constater les dégats.
Après cette égalisation chanceuse, le suspense rêgna sur la rencontre car les deux équipes avaient l'air d'être en mesure de reprendre l'avantage. Mais au fil des minutes, la fatigue rendait moins solide le pressing que les vaillants joueurs de Fonkystyue exerçaient sur les Hérissons et nos amis allaient en profiter dans le dernier quart d'heure. C'est d'abord Johan Pawlak qui réussissait une belle reprise de volée dans un angle pourtant bien fermé par le gardien et c'est ensuite Corneliu Ichim qui marquait (notre photo) après une erreur de la défense adverse. Enfin, en guise de conclusion, une belle action sur l'aile gauche se terminait par un but signé Arsène Daumont. Le score final 5 - 2 en faveur des Hérissons était un peu sévère pour une équipe de Fonkystyue qui avait bien démarré le match en luttant avec acharnement, mais le travail d'usure des visiteurs avait fini par porter ses fruits. Après cette victoire convaincante mais difficile à obtenir, les Hérissons pouvaient prendre le chemin du retour en étant pleinement rassurés sur la qualité de leur jeu et leur potentiel offensif !
Un petit commentaire ? (3)
Avalanche de buts au Parc des Hérissons ! 28/11/2004 
Une semaine après une piteuse défaite, les Hérissons avaient à coeur de se réconcilier avec leurs supporters. Dans un Parc des Hérissons moyennement rempli malgré le temps superbe, la réception du club de Fonkystyue semblait l'occasion idéale pour remettre les pendules à l'heure : malgré sa vaillance, ce promu a bien du mal à maintenir le cap et lutte actuellement pour son maintien. C'est donc assez logiquement que Tranquillo Morger ouvrait le score après une dizaine de minutes de jeu. Les Canaris, les Lapins, les Salamandres et tous les autres amis des Hérissons présents dans le stade se mirent alors à espérer que la victoire serait au rendez-vous : la suite de la rencontre allait leur donner raison au-delà de leurs espérances ! En première mi-temps, un superbe doublé de Johan Pawlak et des buts signés Arsène Daumont et Virgil Bataille donnaient au score une amplitude appréciée à sa juste valeur par le public. En
seconde période, c'était au tour du vétéran Hubert Foucault de signer un joli doublé avant que le jeune Tranquillo Morger (notre photo) ne marque un nouveau but. Totalement dépassés par la furie offensive des Hérissons, les courageux joueurs de Fonkystyue n'avaient que leur bonne volonté à opposer à leurs adversaires mais ce n'était hélas pas suffisant pour espérer changer quoi que ce soit à l'issue de la rencontre. Et c'est le capitaine Florent Hitrik qui inscrivait le dernier but peu avant le coup de sifflet final, histoire de bien symboliser le fait que la très large victoire 9 - 0 était avant tout celle d'une équipe soudée et solidaire. Et même si le score était sévère pour les visiteurs, cette spectaculaire démonstration offensive était surtout l'occasion pour les Hérissons de se réconcilier définitivement avec leurs nombreux supporters en leur montrant de quoi ils étaient vraiment capables !
Un petit commentaire ? (7)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93