Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Bonne année à tous ! 01/01/2015 


Bonne et Heureuse Année 2015
Un petit commentaire ?
Un passage de flambeau difficile 26/12/2014 
La fonction d'entraineur est souvent aléatoire, quel que soit le club dans lequel on l'exerce : une défaite de trop et vous voilà assis sur un siège éjectable. Partisans d'une certaine stabilité, les Hérissons n'ont jamais eu à utiliser cette manoeuvre un peu trop sévère à leur goût et ils préféraient laisser au premier concerné le soin de décider de l'heure de son départ. Pour le coach Didier Breton cette heure était certainement venue et s'il ne laissait rien paraitre, on sentait chez lui une certaine lassitude et l'envie de découvrir autre chose. Peu de gens ont donc été surpris lorsqu'il a annoncé son envie de passer le flambeau après la défaite 0 - 2 à domicile contre Herbibi Herbiba et il ajoutait aussitôt qu'il restait au club en tant que directeur du marketing, une fonction pour laquelle il montrait de l'intérêt depuis quelques mois.... il ne fallait
pas chercher bien loin pour trouver son remplaçant car ce dernier venait volontiers le seconder à l'occasion : c'est Philippe Fouquet qui prenait le relais tout en gardant le brassard de capitaine sur le terrain. Le nouveau coach ne perdait pas une minute et c'est avec grand soin qu'il étudiait les tactiques adverses (notre photo) en vue du prochain match. Le difficile déplacement sur le terrain des Thaï Boxeurs démarrait plutôt bien avec l'ouverture du score par Sébastien Molitor sur penalty mais les joueurs locaux allaient rapidement prendre l'ascendant sur nos amis malgré de belles occasions de part et d'autre. Après le repos, la logique finissait par être respectée et c'est sur une défaite 1 - 4 que se terminait le premier exercice de Philippe Fouquet en tant qu'entraineur. La qualité de jeu de l'adversaire ne lui avait guère laissé d'occasion de montrer son talent mais la saison est encore longue et chacun espère maintenant que sa vision du jeu finira par se traduire sur le terrain. Certes, les Hérissons ont du pain sur la planche mais on peut leur faire confiance car on sait qu'ils aiment relever les défis et celui qui les attend est de taille !
Un petit commentaire ? (1)
On redémarre tranquillement.... 10/12/2014 
En début de saison, on ne sait jamais trop à quoi s'en tenir et les Hérissons n'échappent pas à la rêgle malgré une préparation sérieuse sous la conduite d'un Didier Breton intransigeant. Le premier match leur proposait de recevoir le Homeboy FC qui, on s'en souvient, leur avait posé pas mal de problêmes la saison dernière. Pour éviter d'être pris au dépourvu, les Hérissons se ruaient à l'attaque dès le coup d'envoi et le public du Jardin des Hérissons encourageait ses favoris avec ferveur. Un penalty transformé par Sébastien Molitor permettait d'ouvrir la marque après quelques minutes de jeu mais peu de temps avant la pause, l'arbitre en accordait un autre nettement plus discutable. Sans perdre son sang froid, Sébastien Molitor transformait à nouveau la sentence (notre photo) malgré les sifflets des supporters adverses. Décontenancés
par ce vilain coup du sort, les visiteurs allaient petit à petit lâcher prise et les Hérissons en profitaient pour prendre une avance plus confortable. Finalement, c'est sur le score de 5 - 0 qu'ils remportaient ce match mais ce score ne rendait pas justice au niveau de jeu réel des visiteurs. On espérait que la chance soit à nouveau présente à leurs côtés au moment de rendre visite à Carensac mais il vaut mieux ne pas s'y fier car c'est une amie capricieuse et le coup franc tiré en début de match par Sébastien Molitor terminait sa course sur la barre transversale alors que le gardien était battu. Les redoutables Diables de Tasmanie n'en demandaient pas tant et ils profitaient de ce coup de veine pour prendre une avance deux buts à la pause. La réduction de l'écart par Florent Charretier à l'heure de jeu entretenait un peu le suspense mais les joueurs locaux y mettaient fin en inscrivant un nouveau but quelques minutes plus tard. Le talent du gardien de Carensac faisait le reste et c'est avec une défaite 1 - 3 que nos amis prenaient le chemin du retour. Un net succès à domicile suivi d'un revers aussi net à l'extérieur : la saison démarre tranquillement pour les Hérissons mais il va falloir accélérer un peu la cadence pour espérer jouer les premiers rôles dans cette division car le niveau est assez relevé et chaque faux pas se paiera cash....
Un petit commentaire ?
Une belle 3ème place ! 15/11/2014 
Quand on n'a plus rien à craindre, on peut jouer en ayant l'esprit libre et les Hérissons allaient pouvoir le vérifier lors des deux derniers matches de la saison. Pour commencer, il s'agissait de recevoir un Olympique de Douai mal en point au classement malgré le courage indéniable dont ses joueurs font preuve sur le terrain. La pluie qui tombait sur le Jardin des Hérissons n'allait pas empêcher nos amis de faire une nouvelle démonstration de leur esprit offensif et c'est Florent Charretier qui se mettait en évidence avec un superbe doublé inscrit avant la pause. Son compère de l'attaque Stéphane Blondin y allait également de son but (notre photo) et leurs coéquipiers n'avaient plus qu'à terminer tranquillement le travail pour signer une victoire 5 - 0 qui condamnait leur adversaire du jour à la relégation. Sur le coup, la loi du sport se montrait un
peu sévère pour ce club qui aurait vraiment mérité un meilleur sort mais qu'on retrouvera très certainement en meilleure place dans les saisons à venir. Pour finir sur une bonne note, les Hérissons rendaient visite à leurs vieux amis de Herbibi Herbiba et les deux équipes allaient proposer un spectacle d'un bon niveau sportif aux spectateurs présents dans le stade. Comme lors du match précédent, on assistait à un joli doublé signé par un jeune buteur mais cette fois, c'est Samir Ben Slimene qui inscrivait son nom au tableau d'honneur. Autre similitude, son compère de l'attaque Stéphane Blondin marquait lui aussi avant la pause. Mais cette fois, les joueurs adverses allaient réagir en réduisant l'écart à deux reprises et on pensant qu'un score nul pourrait bien s'afficher après le coup de sifflet final mais le vaillant défenseur Pierre Burgos montait à l'assaut et clôturait la saison de fort belle manière en marquant d'un superbe ciseau retourné. Le score final était donc de 4 - 2 pour les Hérissons qui avaient en plus la joie de monter sur le podium, ce qui n'était pas forcément évident au début de la saison. Le travail a donc fini par payer et il ne reste plus qu'à espérer que la prochaine saison confirmera cette tendance....
Un petit commentaire ?
La logique est respectée 28/10/2014 
Alors que la fin de saison approche, le titre s'éloigne de plus en plus et les Hérissons ont beau multiplier les efforts, l'écart entre eux et le leader semble trop important pour être comblé. Ce n'est pourtant pas dans leurs habitudes de négliger la qualité du jeu et on assiste souvent à de belles rencontres, que ce soit à domicile ou sur terrain adverse. Le déplacement sur la pelouse du Homeboy FC allait en apporter la preuve car le match restait longtemps incertain malgré une légère domination adverse. Après l'ouverture du score par Florent Charretier à la ½ heure de jeu, les joueurs locaux se reprenaient rapidement et ils égalisaient avant de prendre l'avantage à leur tour. On pensait que les intrépides Hérissons avaient fait le plus difficile en égalisant par ce même Florent Charretier après l'heure de jeu mais rien ne pouvait empêcher le Homeboy FC de concrétiser sa domination devant un public déchainé. Finalement, nos amis concédaient une défaite 2 - 5 qui ne remet pourtant pas en cause le travail accompli depuis plusieurs mois et les buteurs allaient pouvoir se défouler au cours du match suivant. Dans un Jardin des Hérissons bien rempli, nos amis recevaient les Buissonaïs ou plutôt ce qu'il en reste car cette équipe est abandonnée par son manager et les joueurs se contentent donc de courir gentiment


après le ballon, histoire de se maintenir en forme en attendant de trouver un autre club. Dans de telles conditions, le match était une simple formalité pour les Hérissons qui profitaient de l'occasion pour soigner leur différence de buts. On remarquait le bon travail des ailiers Marc Francisco et Thomas Félix qui multipliaient les débordements et les centres (notre photo) et leurs compères de l'attaque ne se privaient pas de les transformer en buts. Le jeune Samir Ben Slimene se mettait en évidence en signant un superbe triplé, ce qui lui valait de recevoir après le match les félicitations de Super Papy en personne. Après une rencontre disputée dans un bon esprit, les Hérissons l'emportaient facilement 9 - 0 et pouvaient de nouveau prétendre à une place sur le podium. De façon unanime, les observateurs se félicitaient d'avoir assisté à des matches au cours desquels la logique avait été respectée, ce qui, on s'en souvient, n'a pas toujours été le cas par le passé. On espère que ça va durer....
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80