Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Toujours la même histoire.... 31/03/2015 
Une nouvelle saison, c'est toujours un peu le saut dans l'inconnu, même quand on a travaillé à l'entrainement comme les Hérissons l'ont fait sous les ordres d'un Philippe Fouquet très appliqué. Le vaillant capitaine sait qu'il a bien préparé ses coéquipiers mais il sait également que beaucoup de choses échappent à son contrôle. On se rassurait en lisant le calendrier pour constater que l'ouverture de la saison nous proposait de rendre visite au FC Saint Erblon et chacun se rappelait que la saison dernière, aucune des deux équipes n'avait réussi à s'imposer à domicile contre l'autre. On espérait bien entendu respecter cette tradition, au moins pour cette rencontre, et les offensives fusaient de tous côtés avec beaucoup d'activité de la part de nos deux ailiers. Une belle reprise de la tête sur corner permettait à Marc Francisco d'ouvrir la marque et son collègue de l'autre aile Thomas Félix l'imitait quelques minutes plus tard en expédiant un tir puissant dans le but adverse. Juste avant le repos, c'est une erreur de la défense locale qui offrait à Marc Francisco l'occasion d'aggraver le score, ce dont il ne se privait
pas. Maltraités par le sort avec deux équipiers blessés en moins d'une heure de jeu, les joueurs du FC Saint Erblon refusaient de se décourager et ils finissaient par réduire l'écart après le repos mais ce but arrivait trop tard pour empêcher les Hérissons de l'emporter 3 - 1 au terme d'un match bien maitrisé. Autant dire que l'optimisme régnait dans les tribunes du Jardin des Hérissons au moment où l'arbitre sifflait le coup d'envoi du match contre Choc Team mais les grimaces ne tardaient pas à apparaitre sur les visages des supporters en voyant que cette équipe se repliait en défense pour mieux placer des contres. Les habitués savent bien que les Hérissons n'aiment pas affronter une équipe qui joue de cette façon car ils n'arrivent pas à trouver le juste équilibre nécessaire pour s'en sortir. De façon symbolique, c'est le capitaine Philippe Fouquet qui ratait une belle occasion en début de match (notre photo) alors que la rugueuse défense paraissait battue. Un bel exploit technique permettait pourtant à nos amis d'ouvrir le score grace à Stéphane Blondin mais les visiteurs égalisaient presque aussitôt. Après le repos, les vaillants Hérissons continuaient à pousser mais c'est toujours la même histoire quand on affronte cette tactique : à force de se ruer à l'attaque, on finit par se découvrir et c'est ainsi que les visiteurs allaient marquer le but de la victoire à un quart d'heure de la fin. Battus 1 - 2 sur leur terrain, nos amis faisaient grise mine car ils avaient la sensation d'avoir vraiment tout donné mais au final, il se retrouvaient le bec dans l'eau. On espère maintenant que le prochain match nous aidera à oublier cette mauvaise surprise....
Un petit commentaire ? (1)
Une fin de saison bien maitrisée 07/03/2015 
Quand on vient de réussir une belle série de victoires, on a envie de la prolonger, surtout si ça permet de se maintenir directement en évitant la terrible épreuve des barrages. Dans ce but, les Hérissons n'ont pas chômé et leurs supporters avaient hâte de voir si les séances de travail proposées par le coach Philippe Fouquet allaient porter leurs fruits. Pour bien commencer, il s'agissait de recevoir le club de Carensac qui bataille ferme lui aussi pour se maintenir. Dans un
Jardin des Hérissons bien rempli malgré le ciel nuageux, les deux équipes faisaient jeu égal et les remuants Diables de Tasmanie posaient bien des problèmes à nos amis, à tel point que la pause était atteinte sur un score de parité. Après le repos, le match allait changer d'allure car les Hérissons accéléraient le tempo et ils prenaient petit à petit l'ascendant sur leurs visiteurs. Diminués par la sortie sur blessure de leur défenseur central, ces derniers finissaient par céder et c'est sur le score de 5 - 2 que se terminait le match avec une nouveau but signé Samir Ben Slimene pour nos amis. Le tout dernier match de la saison allait être décisif et il se disputait sur le terrain du Homeboy FC avec comme enjeu une place en barrages pour le perdant. Autant dire que les deux équipes étaient très motivées au moment de faire leur entrée sur le terrain, ce qui n'empêchait pourtant pas les deux capitaines d'échanger une sportive poignée de mains (notre photo) avant le coup d'envoi. Dès les premières minutes, les Hérissons mettaient la pression sur la défense adverse et Sébastien Molitor rôdait souvent aux abords de la surface, ce qui lui permettait d'ouvrir la marque sur penalty avant d'ajouter un second but en fin de match. Ne voulant pas être en reste, l'inévitable Samir Ben Slimene y allait de son but hebdomadaire et les gradins étaient bien silencieux quand Pierre Burgos marquait à son tour. Finalement vainqueurs sur le score de 4 - 2 les intrépides Hérissons gagnaient le droit de se maintenir directement et ils concluaient ainsi une superbe série de six succès d'affilée. Cette fin de saison bien maitrisée donnait d'ailleurs des idées aux supporters qui se prenaient à réver d'une place encore meilleure au classement la saison prochaine, mais ça c'est une autre histoire....
Un petit commentaire ?
On n'arrête plus les Hérissons ! 20/02/2015 
Après deux victoires très différentes l'une de l'autre, les Hérissons se sont remis au travail et ils ont visiblement choisi de tirer les enseignements de ces deux rencontres. On allait rapidement voir que l'idée était bonne car il s'agissait de recevoir les redoutables Thaï Boxeurs qui, on s'en souvient, leur avaient donné une bonne leçon au match aller. Revanchards et désireux de montrer que leur travail a payé, nos amis prenaient le match par le bon bout et l'inarrêtable Samir Ben Slimene se payait un doublé pour mettre tout le monde d'accord. Le jeune Yoann Playe et l'ancien Sébastien Molitor allaient ensuite s'offrir un but chacun et c'est vraiment pour
respecter les lois de l'hospitalité que les visiteurs étaient autorisés à réduire l'écart avant la pause. Après le repos, le match baissait un peu de rythme mais les nombreux habitués du Jardin des Hérissons appréciaient quand même le spectacle offert et ils se faisaient un plaisir d'applaudir Florent Charretier au moment où ce dernier concluait victorieusement un bel échange de passes sur le coté droit. Le score final était donc de 5 - 1 et si il permettait aux Hérissons de prendre une belle revanche, il ouvrait surtout de belles perspectives pour la fin de la saison. On allait en avoir confirmation en suivant le match sur le terrain de Herbibi Herbiba mais cette fois, c'est le fidèle défenseur Laurent Pinson qui allait se mettre en évidence (notre photo) en inscrivant deux buts, ce qui ne lui arrive pas souvent. Le match mettait du temps à démarrer malgré un but très rapide de Sébastien Molitor et il fallait attendre l'heure de jeu pour voir le score évoluer et, cette fois encore, ce sont les deux compères Samir Ben Slimene et Yoann Playe qui jouaient le rôle des buteurs. Les joueurs locaux ayant sauvé l'honneur après une belle action collective, c'est donc sur le score de 5 - 1 que le tableau d'affichage s'arrêtait en faveur de nos amis. On pouvait alors tirer un bilan très positif de ces dernières semaines : avec quatre succès en autant de matches de ligue, les Hérissons viennent de réussir une belle série et on se demande maintenant pendant combien de temps elle se poursuivra.... juste assez longtemps pour éviter la toujours périlleuse épreuve des barrages ?
Un petit commentaire ?
Deux succès très différents ! 06/02/2015 
Relativement mal en point au tournant de la saison, les Hérissons se devaient de montrer qu'ils méritent mieux que leur classement actuel et ils ont donc accepté sans broncher le travail foncier proposer par le coach Philippe Fouquet à l'entrainement. Le match à domicile contre un ES Thury courageux mais assez limité arrivait à point nommé pour engranger quelques points précieux mais ça n'allait pas être aussi facile que prévu. Après l'ouverture du score par Thomas Félix en début de match, plus rien ne se passait jusqu'à l'heure de jeu et l'égalisation méritée des visiteurs. Les habitués du Jardin des Hérissons commençaient à craindre le pire mais Sébastien Molitor redonnait l'avantage à son équipe avant de participer à l'action qui allait permettre à Alexandre Matéos de clôturer la marque. Ce succès 3 - 1 faisait du bien sur le plan comptable mais la manière n'y était pas vraiment, ce qui faisait redouter le pire au moment de rendre visite au FC Saint Erblon la semaine suivante. Les craintes paraissaient justifiées en début de match après que l'équipe locale ait pris un avantage de deux buts mais la révolte arrivait juste avant la pause et c'est Laurent Pinson qui montait depuis sa base arrière pour réduire l'écart. Un tir sur le poteau de chaque côté, histoire de donner un peu le frisson aux spectateurs, et la suite du match prenait une toute autre tournure car les Hérissons faisaient


main basse sur le ballon et se procuraient de belles occasions. Une nouvelle fois, c'est un ancien pensionnaire de la fameuse École des Petits Hérissons qui débloquait la situation : d'un tir magistral déclenché à l'approche de la surface, le jeune Samir Ben Slimene égalisait sans laisser la moindre chance au gardien adverse (notre photo) et faisait taire les derniers bruits dans le stade. Le silence se faisait encore plus lourd à un quart d'heure de la fin quand le même Samir Ben Slimene se démarquait habilement avant d'inscrire le but de la victoire. Ce doublé permettait aux Hérissons de prendre le chemin du retour avec un succès 3 - 2 nettement plus convaincant que celui de la semaine précédente. Chaque victoire rapporte le même nombre de points mais le dernier en date est porteur de beaucoup plus de promesses que celui d'avant et c'est sur cette base que les Hérissons devront continuer à travailler !
Un petit commentaire ?
Nous sommes tous Charlie Hebdo ! 07/01/2015 
Je sais que les supporters des Hérissons attendaient des nouvelles de leurs favoris et surtout des derniers matches disputés mais aujourd'hui personne n'a le coeur à parler de football. Ce matin, un attentat aussi lâche qu'ignoble a frappé la rédaction de Charlie Hebdo et plusieurs personnes ont perdu la vie, en particulier les dessinateurs Cabu et Charb ainsi que Tignous et Wolinski sans oublier Bernard Maris qui publiait chaque semaine une chronique économique


très intéressante. Fidèle abonné depuis de nombreuses années, le manager des Hérissons est profondément ému par ce drame et tient à apporter tout son soutien à la famille des victimes ainsi qu'à leurs proches. Aujourd'hui ce sont d'ailleurs tous les Hérissons et leurs amis qui sont en deuil mais ils ne renonceront pas pour autant aux valeurs qui ont toujours été les leurs et qui le resteront toujours : tolérance, respect d'autrui, liberté d'expression et surtout envie de vivre ensemble quelles que soient nos différences.
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80