Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Une défaite sans conséquence majeure.... 07/11/2006 
Au moment d'aller affronter le Real du Nord Meusien sur ses terres, les Hérissons avaient un étrange pressentiment, un peu comme si leur belle série de matches sans défaite allait prendre fin. Moins à l'aise que d'habitude et surtout bien pris par une équipe adverse très organisée, ils allaient passer tout le match à courir vainement après un ballon insaisissable. Ayant inscrit un but en première période et un autre après la pause, les joueurs du Real du Nord Meusien n'ont
eu alors aucun mal à gérer leur avance en bloquant les offensives des Hérissons pour leur infliger une défaite 0 - 2 que personne ne songea alors à contester. Marqués de près par la défense adverse, ni Benoit Asparo (à terre sur la photo) ni Théo Verdure n'ont réussi à se défaire de l'étau mis en place par une excellente équipe locale qui leur infligeait donc leur première défaite de la saison. Très déçus par cet échec, les deux jeunes buteurs n'ont pas tardé à retrouver le chemin des filets lors du match suivant qui les voyait affronter les Normands dans un Parc des Hérissons bien rempli malgré le temps nuageux. Devant un public qui a salué le retour de Super Papy enfin guéri de son entorse à la cheville, les deux compères de l'attaque ont inscrits cinq buts à eux deux. Malgré le courage des Normands qui n'ont jamais renoncé et qui ont logiquement sauvé l'honneur à un quart d'heure de la fin, les Hérissons ont rassuré leurs supporters en leur offrant un large succès 8 - 1 après un match superbe. La fin de saison approche et le titre leur semble désormais promis, mais restons néanmoins concentrés car un accident de parcours est toujours possible !
Un petit commentaire ?
Au revoir et merci James Jordan ! 23/10/2006 
C'est sous un ciel bleu d'azur que les Hérissons se préparaient à recevoir Asdecoeur, un peu comme si la météo avait choisi de s'associer à l'évènement qui allait faire de ce match un grand moment d'émotion. Pour l'occasion, toutes les places du Parc des Hérissons étaient occupés et les supporters se préparaient une soirée pas comme les autres. En effet, après neuf saisons de bons et loyaux services, le sympathique gardien James Jordan venait officiellement de faire ses
adieux aux Hérissons : désireux de vivre une nouvelle aventure sportive avant de raccrocher ses gants une bonne fois pour toutes, il avait demandé quelques jours plus tôt à être placé sur la liste des transferts. Malgré une pointe de tristesse à l'idée de voir partir une de leurs idoles, les supporters lui réservaient une immense ovation au moment de la présentation des joueurs et chacune de ses interventions fut ensuite longuement applaudie par un public qui n'hésitait pas à chanter son nom à la moindre occasion. Très ému, le sympathique gardien océanien (notre photo) a mis un point d'honneur à garder sa cage inviolée pour son 142ème et dernier match sous le glorieux maillot des Hérissons au cours d'une rencontre disputée dans un très bon esprit de part et d'autre. Pour l'anecdote, on retiendra la belle prestation du jeune Andy Murphy qui signa un doublé pour sa première apparition chez les grands, ce qui lui valut des commentaires flatteurs dans la presse sportive de son pays. Un but de Stefan Nakov et un autre signé par le vétéran Hubert Foucault permettaient aux Hérissons de s'imposer 4 - 0 dans une joyeuse ambiance avant que les joueurs des deux équipes ne fassent une haie d'honneur au héros du jour après le coup de sifflet final. Longuement applaudi par l'ensemble du public, le brave James Jordan était visiblement très ému quand il s'engouffra pour la dernière fois dans le tunnel qui mène aux vestiaires. Il laissera à tout le monde le souvenir d'un joueur de grand talent et surtout d'un homme sincère et chaleureux, toujours prêt à semer la joie de vivre autour de lui. Au revoir et merci pour tout, monsieur James Jordan !
Un petit commentaire ? (1)
Un avertissement qu'il faudra retenir ! 18/10/2006 
Au moment de rendre visite à l'AS Dudimanche, les Hérissons ont compté leurs points d'avance et ont regardé le nombre de matches à jouer avant la fin de la saison. Se croyant à l'abri d'une mésaventure, ils ont entamé la rencontre en trottinant et en faisant tourner le ballon sans se fatiguer. Inutile de dire que cette attitude n'était pas du goût du public qui encouragea alors les
joueurs locaux à pleins poumons et ces derniers, motivés comme jamais, ont alors totalement étouffé les visiteurs en ne leur laissant aucun ballon durant toute la première période et en se créant plusieurs belles occasions. Deux d'entre elles furent d'ailleurs converties en buts, ce qui n'est que justice tant leur domination fut totale sur l'entrejeu. Je vous laisse imaginer le savon que Laurent Meurisse passa aux Hérissons pendant la pause, il parait que les murs des vestiaires en tremblent encore. A la reprise, les vaillants joueurs de l'AS Dudimanche allaient continuer à bousculer leurs adversaires sous le regard d'un arbitre discret mais attentif (notre photo) ce qui leur permit d'ajouter un troisième but bien mérité. Un peu sonnés mais encore conscients, les Hérissons décidèrent alors de relever la tête à l'heure de jeu et on vit Théo Verdure ajuster une superbe reprise de volée dans la cage adverse sur un bon centre de Fabien Marguerite peu avant que Benoit Asparo ne marque à son tour d'un tir bien placé. Fatigués par les généreux efforts fournis depuis le coup d'envoi, les joueurs locaux avaient de plus en plus de mal à contrer les offensives adverses et c'est Stefan Nakov qui égalisait après s'être faufilé dans la surface de réparation. Conscients du danger, les supporters de l'AS Dudimanche donnaient alors de la voix et leurs favoris, au prix d'un dernier effort, parvenaient à conserver un match nul amplement mérité. C'est donc sur le score de 3 - 3 que se terminait une rencontre qui aura appris aux Hérissons qu'il ne faut jamais prendre l'adversaire à la légère !
Un petit commentaire ?
La marche en avant continue ! 08/10/2006 
A l'approche de la mi-saison, les Hérissons entendaient profiter de leur avance au classement pour se rapprocher de leur but : la montée en division supérieure. Pour ça, il fallait négocier au mieux le double affrontement avec l'AS St Pierre, une équipe jamais facile à manoeuvrer. Lors du premier match disputé sur leur terrain, il allaient montrer que leur réputation n'est pas usurpée en égalisant rapidement après l'ouverture du score par Douglas Prior. En fin de match,
la sortie sur blessure de Florent Hitrik allait inciter ses coéquipiers à mettre le turbo et Douglas Prior ajoutait un second but, imité en toute fin de partie par le jeune Fabien Marguerite. Lors du match retour, le vaillant Super Papy, qui arborait un bandage autour de la cheville droite, était néanmoins présent et suivait le match depuis le banc de touche. Les joueurs de l'AS St Pierre ouvraient le score dès le début du match, ce qui surprenait des Hérissons pas encore bien en place. Mais l'inquiétude n'allait pas durer longtemps et les joueurs locaux se ruaient à l'assaut du but adverse, pour la plus grande joie de leurs nombreux fans. Le solide milieu belge Vincent Olmeras (notre photo) montrait la voie à suivre en inscrivant un doublé et en adressant ensuite des bonnes passes que ses coéquipiers transformaient en buts. La détermination des visiteurs ne suffisait pas à endiguer les assauts des Hérissons déchainés et, après le 3 - 1 du match aller, c'est sur le score de 7 - 1 que la rencontre se terminait. Ce double succès, pas facile à obtenir contre une équipe de l'AS St Pierre solide et bien organisée, permet de franchir une étape supplémentaire vers le titre mais la route est encore longue et il va falloir rester concentrés jusqu'au bout !
Un petit commentaire ?
Les buteurs font parler la poudre ! 25/09/2006 
Bien calés en tête du classement depuis le début de la saison, les Hérissons n'entendent pourtant pas relâcher leurs efforts car leurs adversaires se feraient un devoir d'exploiter la moindre défaillance. C'est pourquoi le jeu offensif est toujours à l'honneur et les buteurs ont récemment donné un aperçu de leur talent lors des deux dernières rencontres : aussi bien à l'extérieur chez Asdecoeur ou à domicile contre l'AS Dudimanche, le match s'est terminé par un
8 - 0 sans appel. Malgré le courage de leurs adversaires et un peu aidés par la chance, les Hérissons ont régalé leurs supporters et donné beaucoup de travail au préposé au tableau d'affichage. Le fidèle Eric Barbin (notre photo) s'est illustré en réussissant un superbe quadruplé sur terrain adverse, mais c'est l'ensemble de l'équipe qui est à féliciter pour les performances accomplies depuis le début de cette saison. Avec six victoires en autant de matches, les Hérissons semblent se diriger tout droit vers le titre et surtout vers la remontée en division supérieure, mais le respect de l'adversaire reste une de leurs valeurs fondamentales et ils se refusent donc à tout triomphalisme anticipé. C'est pour cette raison que leur entraineur Laurent Meurisse continue de les faire travailler avec sérieux pour mettre toutes les chances de leur coté. Si tout se passe bien, cette attitude devrait leur permettre d'atteindre leurs objectifs, surtout si leurs nombreux supporters continuent de les encourager comme ils l'ont toujours fait !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80