Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























C'est quasiment fait.... 24/09/2007 
Après le double derby breton des journées précédentes, les Hérissons se déplaçaient chez un USC Montreuil redoutable à plus d'un titre et la méfiance était de mise. Les joueurs locaux confiraient d'ailleurs leur talent en ouvrant la marque après moins de dix minutes de jeu mais Fabien Marguerite égalisait rapidement pour ne pas que le doute puisse s'installer. Rebelote à
l'heure de jeu avec un nouveau but pour un USC Montreuil dominateur au milieu du terrain et une nouvelle égalisation rapide signée cette fois Benoit Asparo d'une belle reprise de volée. En fin de rencontre, il fallait tout le talent de Marcellin Pousse (notre photo) pour préserver ce 2 - 2 sur le terrain d'un adversaire qui aurait mérité un meilleur sort. Après cette difficile sortie, il était temps de rentrer à la maison et de retrouver avec plaisir le bon vieux Parc des Hérissons pour y affronter le Hadjuk Slip, un club abandonné par son manager. Inutile de dire que ses joueurs sont plutôt démotivés, ce qui se comprend aisément, mais ils continuent pourtant à jouer pour se maintenir en forme en attendant de meilleurs jours. Dans de telles conditions, ils ne peuvent opposer qu'un résistance symbolique et le sympathique préposé au tableau d'affichage s'attendait à avoir pas mal de boulot. Il n'a pas été déçu car nos buteurs se sont bien amusés avec un nouveau but de l'incroyable Super Papy et un doublé du jeune Moussa Kitane mais c'est Benoit Asparo qui a réussi l'exploit de la soirée en s'offrant un joli triplé. Après un match à sens unique et dénué de tout suspense, les Hérissons l'emportaient sans forcer sur le score de 9 - 0 et confortaient leur avance en tête du classement. Alors qu'il ne reste que quatre matches à disputer, tous les supporters savent que pour le titre, c'est quasiment fait....
Un petit commentaire ? (2)
Chapeaux ronds et pieds carrés pour les Hérissons 11/09/2007 
Au milieu de la saison, les Hérissons se voyaient proposer un double derby breton contre un étonnant promu nommé Pieds Kare qui, malgré son nom, joue très bien au ballon. Cette équipe réalise un très bon parcours cette saison et nos amis n'étaient pas forcément rassurés en leur rendant visite pour le match aller. C'est pourquoi ils firent le maximum pour tuer le match et les quatre buts inscrits dans la première demie heure de jeu ont fait croire à un succès facile, mais les joueurs de Pieds Kare ne sont pas du genre à se laisser abattre : après avoir longtemps bataillé, ils finirent par inscrire deux buts dans le dernier quart d'heure et firent planer sur les
Herissons la menace d'un retour au score. C'est finalement Benoit Asparo qui avait le dernier mot et son but mettait fin à la belle résistance des joueurs locaux en cloturant le score à 5 - 2 en faveur des visiteurs. Une fois rentrés à la maison, ils ont préparé aussi sérieusement que possible le match retour afin de ne pas s'exposer à une éventuelle surprise. Dans un Parc des Hérissons une nouvelle fois plein comme un oeuf, le courageux promu allait longtemps subir la loi des Hérissons qui inscrivaient cinq buts par cinq joueurs différents. Malgré cet écart au score, après le but inscrit par Benoit Asparo (notre photo) à la suite d'un joli slalom dans la défense adverse, les surprenants joueurs de Pieds Kare allaient se battre jusqu'au bout et sauver l'honneur de façon méritée. La victoire revenait quand même aux Hérissons sur le score de 5 - 1 mais les talentueux promus de Pieds Kare leur avaient donné bien du fil à retordre et il ne serait guère surprenant de les retrouver sur le podium à la fin de la saison !
Un petit commentaire ?
Parcours sans faute pour les Hérissons 30/08/2007 
Pendant que les blessés se refaisaient une santé à l'infirmerie, les Hérissons encore en état de jouer se devaient d'assurer l'essentiel en continuant de gagner leurs matches. Le déplacement chez un Hadjuk Slip abandonné par son manager promettait d'être relativement simple et c'est avec une certaine confiance que nos amis se ruaient à l'assaut du but adverse. Comme prévu, cette rencontre fut un véritable calvaire pour les malheureux joueurs locaux et les Hérissons
ont donc empilé les buts avec en particulier le premier triplé inscrit par le jeune Fabrice Deleau (au centre sur la photo) depuis le début de sa carrière. Le score final était de 9 - 0 ce qui permettait d'améliorer très largement la différence de buts en faveur des Hérissons et c'est avec la joie du devoir accompli qu'ils rentraient à la maison en attendant le prochain match. La semaine suivante, c'est dans un Parc des Hérissons où il ne restait plus une seule place libre que débutait le match contre un USC Montreuil toujours aussi difficile à manoeuvrer. Sur un bon centre de Fabien Marguerite, c'est le capitaine Florent Hitrik qui ouvrait le score et qui donnait ainsi l'exemple à Denis Chastel, lequel doublait la mise à la demie heure de jeu. Ce but était immédiatement suivi d'un autre de la part d'un USC Montreuil bien décidé à ne rien lâcher et la pause arrivait à point pour permettre aux deux équipes de se reposer. A l'heure de jeu, les Hérissons augmentèrent leur avance grace à Andrea Sardini tout juste revenu de blessure et le score n'allait plus évoluer malgré de chaudes alertes sur le but gardé par Marcellin Pousse. C'est donc sur le score de 3 - 1 que les Hérissons remportaient leur sixième succès en autant de matches et ce parcours sans faute rendait les supporters très optimistes à propos de la conquète du titre....
Un petit commentaire ?
On se bouscule à l'infirmerie ! 12/08/2007 
Au moment de rendre visite à un Wesnissa plutôt mal classé par rapport à sa vraie valeur, les Hérissons avaient en tête l'idée d'accentuer leur avance au classement. Pour celà, une victoire était impérative mais la sortie sur blessure de Théo Verdure allait gâcher un peu la fête. Après avoir rejoint Yohan Kariger à l'infirmerie du club, le malchanceux attaquant eut la joie d'apprendre que ses coéquipiers avaient fait le maximum pour venir déposer un succès sur sa table de chevet. C'est en effet avec une très nette victoire 5 - 0 que les Hérissons prenaient le
chemin du retour, grace entre autres à un doublé de Fabien Marguerite inscrit en moins d'une minute au cours du dernier quart d'heure. Le jeune buteur Moussa Kitane ayant fait très forte impression avec un tir sur la barre et une passe décisive, les supporters espéraient que la rencontre contre le VAG FC n'allait pas être trop perturbée par la blessure du sympathique buteur. On était loin de se douter que le Parc des Hérissons, plein à ras bord pour ce match, allait être le théatre d'une véritable cascade de blessures dans les rangs des Hérissons et que le milieu de terrain allait être purement et simplement décimé. En effet, ce sont successivement Douglas Prior puis son remplaçant Romain Darcy et enfin Andrea Sardini qui devaient quitter le terrain sur une civière. Les esprits allaient forcément s'échauffer et l'arbitre avait fort à faire (notre photo) pour rétablir le calme. La nette victoire 4 - 0 était une piètre consolation pour Super Papy et ses coéquipiers car ils savent déjà que leurs camarades blessés vont leur manquer au cours des prochains matches. Mais ils savent aussi que les médecins du club vont faire de leur mieux pour permettre à tout le monde d'être guéri le plus vite possible, alors rien n'est perdu sur la route du titre !
Un petit commentaire ?
Super Papy est toujours là ! 01/08/2007 
Pour bien commencer la saison, les Hérissons se déplaçaient chez les relégués de la dernière saison qui portent le nom de Strong Celtics. Alors qu'on s'attendait à une farouche résistance, on apprenait que cette équipe venait d'être abandonnée par ses dirigeants et que ses joueurs n'étaient pas plus motivés que ça pour faire du zèle. Désireux de jouer pour se maintenir en forme, ils n'opposaient qu'une résistance symbolique malgré leur courage et le jeu offensif des
Hérissons allait rapidement faire tourner le tableau d'affichage. Après un match à sens unique conclu sur le score final de 10 - 0, le quadruplé inscrit par Florent Hitrik offrait à ses nombreux fans l'occasion de se réjouir. Après cette agréable mise en route, les Hérissons espéraient profiter de la visite d'un des promus pour continuer dans cette direction mais les choses n'allaient pas se dérouler comme prévu, loin de là. Bien déterminés à ne pas subir le match, les joueurs du 4 Moulins FC exerçaient une pressing très efficace qui leur permettait de neutraliser le jeu offensif des Hérissons et de semer la panique à plusieurs reprises (notre photo) devant le but défendu par Marcellin Pousse. Menés deux fois au score, les Hérissons parvenaient à égaliser par Denis Chastel puis par le capitaine Florent Hitrik qui montrait une fois encore qu'on pouvait compter sur lui. A un quart d'heure de la fin du match, l'expérience des Hérissons finit par parler et un raid solitaire de Théo Verdure lui permettait d'inscrire le but de la victoire d'un tir bien placé. Grace à ce dernier exploit, la victoire revenait aux joueurs locaux sur le score de 3 - 2 mais l'alerte avait été chaude contre un 4 Moulins FC bien en place et bien organisé : si elle continue à jouer de cette façon, cette belle équipe obtiendra facilement le maintien. Pour leur part, les Hérissons ont pu réaliser l'ampleur du travail qui leur reste à fournir si ils veulent réussir leur saison....
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80