Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 71
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Ca commence à sentir le roussi.... 28/08/2008 
Plus la saison avance et plus les chances de maintien se réduisent pour des Hérissons qui ne savent plus à quel saint se vouer. Dans un tel contexte, recevoir une équipe solide comme les
Nantes Black Warriors n'était pas une partie de plaisir et les visiteurs allaient conforter cette impression en ouvrant le score après un quart d'heure de jeu. Mais la révolte des joueurs locaux allait être rapide puisque Josh Blaine et Antoine Vergnes marquaient tout à tour dans le quart d'heure suivant. Munis de ce précieux avantage à la pause, les Hérissons continuaient à se battre et le but égalisateur de l'équipe adverse inscrit à l'heure de jeu n'y changeait rien : en reprenant du bout du pied une superbe passe en profondeur adressée par un Fabien Marguerite très inspiré (notre photo) sur ce coup, Théo Verdure inscrivait le but vainqueur et offrait aux supporters un court succès 3 - 2 qui leur laissait entrevoir un avenir moins sombre pour le club. Mais malgré ce succès qui tombait à point, la prudence restait de mise et le déplacement suivant sur les terres du Stade Toulousain Foot promettait d'être périlleux car cette excellente équipe lutte farouchement pour tenter d'obtenir le maintien. Assez rapidement, on allait hélas avoir confirmation des craintes exprimées avant le match par les nombreux observateurs présents dans le stade : dominateurs au milieu du terrain, les joueurs locaux trouvaient par trois fois le chemin des filets avant le repos et le malchanceux Moussa Kitane pouvait s'en vouloir de l'occasion ratée quelques minutes plus tôt. Après la pause, la défense des Hérissons allait faire bonne garde mais ça ne suffisait malheureusement pas pour empêcher l'équipe locale d'inscrire un nouveau but et de se créer plusieurs autres occasions. Totalement dépassés et incapables de réagir, nos amis s'inclinaient 0 - 4 et se retrouvaient du même coup à la dernière place du classement. Inutile de dire que cette mauvaise nouvelle jetait la consternation dans les vestiaires et il faudrait maintenant un miracle pour sauver l'équipe d'une relégation qui apparait de plus en plus comme acquise....
Un petit commentaire ? (1)
Des efforts méritoires mais inutiles ! 14/08/2008 
Bien mal en point ces dernières semaines et assaillis par le doute, les Hérissons voyaient s'approcher la mi-saison avec inquiétude. Certains supporters espéraient un sursaut d'orgueil à l'occasion de la double confrontation avec Les Sphinx mais cet excellent club fraichement promu ne l'entendait certainement pas de cette oreille. Pour ne rien arranger, le premier match avait lieu dans un Parc des Hérissons modestement rempli en raison de la pluie et les déplorables
conditions de jeu n'aidaient vraiment pas les deux équipes à montrer du beau jeu. Après une occasion de part et d'autre, le public put enfin manifester sa joie lorsque Théo Verdure ouvrit le score d'un tir bien placé. Hélas, la joie allait être de courte durée car les visiteurs égalisaient juste avant la pause. Au retour des vestiaires, c'est une véritable punition qui s'abattait sur des Hérissons tétanisés : les joueurs adverses inscrivaient trois buts en cinq minutes et tuaient le match en infligeant une défaite 1 - 4 à nos amis qui n'avaient pas besoin de ça. Le match retour sur terrain adverse se présentait donc plutôt mal mais les Hérissons allaient malgré tout essayer de montrer qu'ils savent encore jouer au football. D'entrée de jeu Les Sphinx se ruaient à l'assaut du but défendu par Marcellin Pousse (notre photo) et marquaient à deux reprises mais ils se voyaient à chaque fois rejoints au score grace à des buts inscrits par Moussa Kitane et Antoine Vergnes et on espérait que cette belle réaction allait permettre d'obtenir un bon résultat. Malheureusement, la fin du match allait être fatale à nos amis car les joueurs locaux ajoutaient trois buts en un quart d'heure grace à une nette domination au milieu du terrain. Défaits sur le score de 2 - 5 après avoir bien lutté, les malchanceux Hérissons apprenaient en regagnant les vestiaires que les résultats des autres matches les propulsaient à la dernière place du classement. Malgré toute leur bonne volonté, rien ne marche comme prévu cette saison et il va vraiment être très difficile d'échapper à la relégation....
Un petit commentaire ?
L'éclaircie fut de courte durée.... 30/07/2008 
Après avoir subi deux lourdes défaites, les Hérissons se devaient de réagir à domicile contre un Stade Toulousain Foot encore plus malchanceux qu'eux. Actuellement classé dernier, ce club pourtant talentueux joue de malchance depuis le début de la saison et ne parvient pas à concrétiser la qualité de son jeu, avec comme conséquence un manque de confiance persistant. Le jeu offensif des Hérissons n'allait pas arranger les choses car pour une fois, les occasions se
créaient et les buts sont venus s'inscrire au tableau d'affichage. Après un match plutôt bien maitrisé, les joueurs locaux l'emportaient 5 - 0 contre un adversaire pourtant courageux et pensaient avoir remis les choses en ordre avant le déplacement de la journée suivante. Hélas, au fil des minutes, l'optimisme allait rapidement céder la place à la résignation car les Nantes Black Warriors n'allaient pas faire de détail devant leurs supporters. A nouveau incapables de se créer une occasion de but et totalement dépassés par les évènements, les Hérissons repartaient la tête basse après avoir subi une défaite 0 - 4 qui faisait mal au moral. A l'image d'un Denis Chastel motivé et bondissant (notre photo) les joueurs se sont pourtant battus avec détermination mais, une fois de plus, rien n'a fonctionné et le ballon paraissait insaisissable. Après la rencontre, le pourtant expérimenté Super Papy avouait ne rien y comprendre et ses joueurs ne pouvaient pas dire mieux. Pour des Hérissons plus que jamais menacés par la relégation mais pas encore morts, il ne reste plus qu'une seule solution : se remettre encore et toujours au travail en espérant que le ballon finisse enfin par rouler dans le bon sens....
Un petit commentaire ?
Le déluge s'abat sur les Hérissons ! 18/07/2008 
Certains moments pèsent lourd dans la vie d'un club et on se doute rarement de l'ampleur d'un évènement avant qu'il ne se produise. C'est ce qui est arrivé aux Hérissons en l'espace de deux matches consécutifs sur terrain adverse, ce qui n'est certes jamais facile à gérer mais quand même.... le premier déplacement avait lieu sur le terrain de Hasta et on s'attendait à une rude opposition. On n'allait pas être déçus car les joueurs locaux ont purement et simplement privé les Hérissons de ballons et ceux-ci ont été incapables de se créer la moindre occasion. Trois
buts avant la pause, trois autres buts après, l'affaire était rondement menée. La défaite finale 0 - 6 était très difficile à digérer mais ce n'était rien à coté de ce qui attendait nos amis la semaine d'après car le déplacement suivant avait lieu sur le terrain du FC Dom En Force qui avait beaucoup de mal à assumer son titre de champion en ce début de saison. On espérait donc un rétablissement des Hérissons lors de cette rencontre mais la noyade allait être encore plus profonde que la semaine précédente. Cette fois-ci, les attaquants locaux ont inscrit quatre buts avant le repos et quatre autres buts après pour une addition finale beaucoup trop salée au goût des visiteurs. Laminés 0 - 8 sans avoir eu la moindre chance de produire du jeu, les Hérissons se demandent encore ce qui leur est arrivé et espèrent surtout que cette noyade collective ne va pas durer toute la saison....
Un petit commentaire ? (3)
On prend les mêmes et on recommence.... 02/07/2008 
Après un maintien obtenu de haute lutte, les Hérissons partaient à l'assaut de cette nouvelle saison avec des ambitions revues légèrement à la hausse. Pour commencer, il fallait rendre visite à un AS Jojo jamais facile à manipuler et on s'attendait donc à un match difficile mais la surprise fut agréable : grace à une belle réussite offensive, les Hérissons possédaient une solide avance à la pause et ils allaient la conserver en seconde période. La réduction du score
par un AS Jojo désabusé ne changeait rien à l'affaire et c'est donc avec un succès 4 - 2 acquis sur terrain adverse que nos amis prenaient le chemin du retour. Comme on peut l'imaginer, cette victoire rendait les supporters optimistes et le Parc des Hérissons était copieusement rempli au moment de siffler le coup d'envoi du match contre Poivre pour un derby qui ne manquerait assurément pas de piquant. Très confiants en entrant sur la pelouse, les Hérissons allaient rapidement tomber de haut et se faire enrhumer par des visiteurs qui n'étaient pas venus faire de la figuration, loin de là : en moins d'une heure de jeu, la défense avait pris l'eau à quatre reprises (notre photo) et on ne voyait pas comment sortir du piège habilement tendu par une équipe de Poivre très déterminée. Un très beau but signé Moussa Kitane sonnait l'appel de la révolte et il était entendu par Laurent Vaidie qui ne tardait pas à marquer à son tour après un bel exploit personnel mais il était trop tard. Devant leurs supporters dépités, les Hérissons ne pouvaient que constater les dégats et s'inclinaient 2 - 4 contre un adversaire qui paraissait pourtant à leur portée. Dans les tribunes, plusieurs observateurs se demandaient si on n'allait pas assister à un remake de la saison dernière : un succès à l'extérieur puis une défaite à domicile, on prend les mêmes et on recommence....
Un petit commentaire ? (2)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87