Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 70
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Un début de saison spectaculaire ! 12/12/2006 
Pour reprendre la saison sur de bonnes bases, les Hérissons avaient droit à un derby breton puisqu'ils rendaient visite au FC Plistin qui venait d'être promu lui aussi. Dès le coup de sifflet, les joueurs locaux se ruaient à l'attaque et inscrivaient trois buts en une demie heure, pour la plus grande joie de leurs supporters venus nombreux assister à cette rencontre. Heureusement pour les Hérissons, le solide milieu Denis Chastel allait réduire le score avant la pause sous le
regard de quelques jeunes fans locaux (notre photo) qui n'avaient pas trouvé de place dans des tribunes pleines à craquer. Au retour des vestiaires, c'est l'irremplaçable capitaine Florent Hitrik qui marquait à son tour et relançait le match. Très déterminés, les joueurs du FC Plistin trouvaient une nouvelle fois le chemin des filets et on commençait à croire qu'ils avaient partie gagnée, mais Benoit Asparo réduisait l'écart avant que Florent Hitrik, encore lui, n'égalise d'un tir surpuissant sous le regard médusé des supporters locaux. Malgré plusieurs tentatives de part et d'autre, on en restait là et le score final était donc de 4 - 4 ce qui assurait un point à chacune des deux équipes. Les nombreux spectateurs se mirent alors à applaudir longuement les joueurs qui venaient de leur offrir un magnifique spectacle et tout le monde tombait d'accord pour affirmer que le grand gagnant de ce match était le football lui-même !
Un petit commentaire ? (1)
L'entrainement a repris dans la bonne humeur ! 04/12/2006 
Après avoir dignement célébré le deuxième titre de l'histoire du club, les Hérissons ont eu droit à quelques jours de repos avant de reprendre le chemin de l'entrainement. Beaucoup en ont profité pour partir en vacances, certains sont restés pour s'occuper de leur jardin, mais en tout cas ils ont tous bien profité de cette période calme. Cette semaine, ils étaient tous de retour au centre d'entrainement du Parc des Hérissons afin de préparer la nouvelle saison et le travail a
repris dans la bonne humeur. Le but de la saison sera bien évidemment le maintien et il va falloir être en pleine forme pour affronter des adversaires qui n'ont certainement pas l'intention de faciliter la tâche des Hérissons, c'est pourquoi certains ont débuté la séance par un bon footing. Arrivés devant un des buts, ils ont eu droit à un spectacle (notre photo) qui les a beaucoup surpris : Marcellin Pousse et Luc Soulier, les deux gardiens de but de l'équipe, avaient l'air fort occupés à disposer des gros sacs remplis de sable dans la surface de réparation afin, d'après eux, de se faire moins mal en plongeant. Inutile de dire que cette idée a bien fait rire toute l'équipe et même l'entraineur Laurent Meurisse n'a pas pu s'empêcher de se moquer gentiment des deux compères après leur avoir expliqué que leur trouvaille n'était hélas pas homologuée par les instances hattrickiennes....
Un petit commentaire ?
Une superbe fin de saison ! 21/11/2006 
Pratiquement assurés du titre avant même le coup d'envoi, les Hérissons n'avaient besoin que d'un point lors des deux derniers matches de la saison pour s'assurer du trophée. En recevant le FC Barcelyon dans un Parc des Hérissons plein comme un oeuf, ils allaient offrir à leurs supporters un magnifique spectacle en l'emportant 5 - 1 contre des adversaires pourtant très bien organisés. Ces derniers avaient rapidement ouvert le score mais l'envie de bien jouer des
attaquants locaux allait leur permettre de terminer en fanfare grace, entre autres, à un doublé du capitaine Florent Hitrik. Toujours aussi déterminé, l'irremplaçable Super Papy allait d'ailleurs récidiver lors du match suivant. A cette occasion, les Hérissons ont été accueillis par une haie d'honneur (notre photo) lors de leur entrée sur le terrain de Mîcrocuts*, sympathique hommage de leurs adversaires qui ont très sportivement applaudi les champions de la division. Le match fut ensuite disputé dans un excellent esprit et les visiteurs l'ont emporté 5 - 0 avec en particulier un but de Benoit Asparo, ce qui lui permettait de finir meilleur buteur de la division devant un Super Papy heureux de constater que son élève avait bien retenu ses leçons. Après la rencontre, tout ce petit monde s'est empressé d'aller saluer les Amis des Hérissons pour les remercier de leur précieux soutien tout au long de cette saison et également pour leur donner rendez-vous la saison prochaine pour de nouvelles aventures !
Un petit commentaire ?
Une défaite sans conséquence majeure.... 07/11/2006 
Au moment d'aller affronter le Real du Nord Meusien sur ses terres, les Hérissons avaient un étrange pressentiment, un peu comme si leur belle série de matches sans défaite allait prendre fin. Moins à l'aise que d'habitude et surtout bien pris par une équipe adverse très organisée, ils allaient passer tout le match à courir vainement après un ballon insaisissable. Ayant inscrit un but en première période et un autre après la pause, les joueurs du Real du Nord Meusien n'ont
eu alors aucun mal à gérer leur avance en bloquant les offensives des Hérissons pour leur infliger une défaite 0 - 2 que personne ne songea alors à contester. Marqués de près par la défense adverse, ni Benoit Asparo (à terre sur la photo) ni Théo Verdure n'ont réussi à se défaire de l'étau mis en place par une excellente équipe locale qui leur infligeait donc leur première défaite de la saison. Très déçus par cet échec, les deux jeunes buteurs n'ont pas tardé à retrouver le chemin des filets lors du match suivant qui les voyait affronter les Normands dans un Parc des Hérissons bien rempli malgré le temps nuageux. Devant un public qui a salué le retour de Super Papy enfin guéri de son entorse à la cheville, les deux compères de l'attaque ont inscrits cinq buts à eux deux. Malgré le courage des Normands qui n'ont jamais renoncé et qui ont logiquement sauvé l'honneur à un quart d'heure de la fin, les Hérissons ont rassuré leurs supporters en leur offrant un large succès 8 - 1 après un match superbe. La fin de saison approche et le titre leur semble désormais promis, mais restons néanmoins concentrés car un accident de parcours est toujours possible !
Un petit commentaire ?
Au revoir et merci James Jordan ! 23/10/2006 
C'est sous un ciel bleu d'azur que les Hérissons se préparaient à recevoir Asdecoeur, un peu comme si la météo avait choisi de s'associer à l'évènement qui allait faire de ce match un grand moment d'émotion. Pour l'occasion, toutes les places du Parc des Hérissons étaient occupés et les supporters se préparaient une soirée pas comme les autres. En effet, après neuf saisons de bons et loyaux services, le sympathique gardien James Jordan venait officiellement de faire ses
adieux aux Hérissons : désireux de vivre une nouvelle aventure sportive avant de raccrocher ses gants une bonne fois pour toutes, il avait demandé quelques jours plus tôt à être placé sur la liste des transferts. Malgré une pointe de tristesse à l'idée de voir partir une de leurs idoles, les supporters lui réservaient une immense ovation au moment de la présentation des joueurs et chacune de ses interventions fut ensuite longuement applaudie par un public qui n'hésitait pas à chanter son nom à la moindre occasion. Très ému, le sympathique gardien océanien (notre photo) a mis un point d'honneur à garder sa cage inviolée pour son 142ème et dernier match sous le glorieux maillot des Hérissons au cours d'une rencontre disputée dans un très bon esprit de part et d'autre. Pour l'anecdote, on retiendra la belle prestation du jeune Andy Murphy qui signa un doublé pour sa première apparition chez les grands, ce qui lui valut des commentaires flatteurs dans la presse sportive de son pays. Un but de Stefan Nakov et un autre signé par le vétéran Hubert Foucault permettaient aux Hérissons de s'imposer 4 - 0 dans une joyeuse ambiance avant que les joueurs des deux équipes ne fassent une haie d'honneur au héros du jour après le coup de sifflet final. Longuement applaudi par l'ensemble du public, le brave James Jordan était visiblement très ému quand il s'engouffra pour la dernière fois dans le tunnel qui mène aux vestiaires. Il laissera à tout le monde le souvenir d'un joueur de grand talent et surtout d'un homme sincère et chaleureux, toujours prêt à semer la joie de vivre autour de lui. Au revoir et merci pour tout, monsieur James Jordan !
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85