Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 69
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Florent Hitrik se déchaine ! 10/06/2005 
Après une première victoire satisfaisante, les Hérissons se déplaçaient sur le terrain du club de Vinasse pour tenter d'y obtenir un bon résultat afin de confirmer leur bon début de saison. La pluie n'avait pas cessé de tomber pendant toute la journée et le terrain était particulièrement boueux au moment du coup d'envoi, ce qui risquait de rendre le match incertain, mais ça n'avait pas empêché les spectateurs de venir en grand nombre pour encourager leurs joueurs favoris.
On pensait que la lourdeur du terrain allait défavoriser les amateurs de beau jeu, mais les joueurs arrivaient malgré tout à bien faire circuler le ballon. Les Hérissons allaient rapidement prendre le jeu à leur compte et leur capitaine Florent Hitrik, littéralement déchainé, laissait s'exprimer son talent à chaque occasion. Handicapés par la blessure de leur meilleur attaquant, les joueurs de Vinasse n'avaient que leur courage à opposer à leurs adversaires, mais on comprit vite que ce serait insuffisant et la nette domination des visiteurs allait se concrétiser avant la pause. Une fois de plus, c'est Florent Hitrik qui allait donner l'exemple en reprenant un bon centre adressé par Kosti Karila (notre photo) depuis l'aile droite. Un peu plus tard, il doublait la marque d'une belle reprise de volée avant de réaliser le triplé en transformant magistralement un coup franc. A la conclusion d'un beau mouvement collectif, il inscrivait un nouveau but qui assommait la malchanceuse équipe de Vinasse sur son propre terrain. Rasmus Wegner Larsen et Alan Dunbar complétaient le tableau en inscrivant chacun un but, portant ainsi le score final à 6 - 0 en faveur des Hérissons. Cette magnifique victoire faisait bien évidemment la joie de leurs nombreux supporters, ravis de voir leurs favoris prendre la tête du classement après cette rencontre. Le capitaine Florent Hitrik, héros du jour, prenait une large avance au classement des buteurs et montrait à tous les observateurs que les années n'ont pas diminué son talent ni son envie de gagner. Tant mieux pour les Hérissons !
Un petit commentaire ? (2)
Un début de saison prometteur 31/05/2005 
Après de courtes et studieuses vacances (lire la news précédente) c'est avec impatience que les Hérissons entamaient une nouvelle saison parmi des adversaires qu'ils ne connaissaient pas encore. Le premier match les opposait au FC BZH pour un sympathique derby qui voyait les tribunes du Parc des Hérissons copieusement garnies. Le beau temps était de la partie, ce qui promettait aux très nombreux spectateurs une belle journée de football. D'entrée de jeu, les visiteurs prenaient tout le monde de court en ouvrant le score dès leur première occasion. Mais dans la minute suivante, une belle feinte permit à Alan Dunbar de se retrouver seul devant le gardien adverse pour égaliser, ce qui redonna instantanément confiance aux supporters locaux.
Un peu plus tard, il fallut une audacieuse sortie de Miguel Zuloaga (à droite sur notre photo, coiffé d'une casquette) pour empêcher l'adversaire de reprendre l'avantage. C'est à ce moment que Florent Hitrik fit étalage de son talent en transformant un penalty, ce qui permit aux Hérissons de mener au score. Pas pour longtemps, car une frappe lointaine offrait l'égalisation au FC BZH à la demie heure de jeu. Mais dans la minute suivante, Timo Nigul s'engouffrait dans la défense adverse avant de marquer de près. Plus rien n'était marqué jusqu'au moment où l'arbitre envoyait les deux équipes aux vestiaires. Après la pause, les Hérissons se ruaient à l'assaut du but adverse et c'est Olaf Erik Wimmers qui inscrivait le but qui permettait à son équipe de faire le break. Florent Hitrik se faufilait ensuite habilement dans la défense adverse pour marquer son second but de la soirée et il fallut un arrêt spectaculaire du gardien du FC BZH pour l'empêcher de réussir un triplé. C'est donc sur une belle victoire 5 - 2 que les Hérissons commençaient la saison, pour le plus grand plaisir de leurs nombreux amis. Maintenant, il va falloir confirmer contre leurs autres adversaires, ce qui nous promet de belles soirées de football dans les semaines à venir !
Un petit commentaire ? (8)
Vacances studieuses pour les Hérissons 18/05/2005 
Une fois oubliée la déception causée par leur relégation en division inférieure, les Hérissons n'ont pas perdu de temps et ils se sont très vite remis au travail. L'objectif prioritaire est bien entendu la remontée en division supérieure et pour ça il va falloir faire preuve de sérieux afin de gagner le titre mais leurs adversaires en Ligue VI.220 ne seront certainement pas d'accord....
En attendant le début de la saison, pas question de rester inactifs : entre deux matches amicaux, rien ne vaut une bonne séance de jardinage (notre photo) pour entretenir sa condition physique et ça permet à la pelouse du Parc des Hérissons d'être toujours en bon état. On peut d'ailleurs constater que tous les Hérissons prennent cette corvée avec le sourire, ce qui montre bien que le moral est excellent au sein de l'équipe. Même la dernière recrue du club, l'ailier offensif Olivier Capello, semble trouver amusant ce travail de jardinier et pourtant, en sa qualité de dernier arrivant, il a obtenu le privilège de promener à la seule force des bras quelques-uns de ses coéquipiers, une tâche qui parait fatigante mais dont il s'est pourtant acquitté avec bonne humeur. Voilà qui promet une joyeuse ambiance entre les joueurs, ce qui est toujours positif dans une équipe. Avec l'appui de leurs fidèles amis et supporters, nul doute que les Hérissons sauront mettre cette bonne entente à profit pour réaliser une belle saison !
Un petit commentaire ? (2)
Malgré la victoire, le miracle n'a pas eu lieu ! 09/05/2005 
En recevant le Génie des Alpages pour le dernier match de la saison, les Hérissons savaient que seule une victoire pourrait leur permettre d'échapper à la relégation. C'est pourquoi ils se ruaient d'entrée de jeu à l'assaut des buts adverses avec une féroce détermination, et leur fougue fut rapidement récompensée lorsque le jeune Alan Dunbar transforma en but une belle action au milieu du terrain. Un quart d'heure plus tard, le même Alan Dunbar doublait la mise d'une magistrale reprise de la tête sur un bon centre venu de l'aile droite et signé Eric Barbin. Quelques minutes après, ce fut au tour de Benoit Asparo (notre photo) d'aggraver le score après un beau déboulé sur le flanc gauche. Poussés par un public acquis à leur cause, les Hérissons étaient littéralement déchainés et le gardien adverse sauvait son camp en réalisant
plusieurs arrêts de grande classe avant que l'arbitre ne siffle le repos. Mais dès le retour de pause, il dut s'incliner une nouvelle fois quand un excellent centre de Timo Nigul parvint dans les pieds d'Alan Dunbar : le jeune buteur anglais ne ratait pas cette superbe occasion et signait du même coup son premier triplé en équipe première. On pensait assister à une leçon de football, mais le Génie des Alpages montrait alors qu'il avait de la ressource en réduisant le score à deux reprises, ce qui relançait le suspense et redonnait de l'intérêt au match. Mais rien en pouvait stopper les Hérissons ce soir-là et Benoit Asparo signait un beau doublé en reprenant de la tête un bon centre signé Eric Barbin. Ce dernier s'offrait d'ailleurs l'ultime occasion du match mais le gardien adverse s'interposait avec talent. C'est donc sur le score de 5 - 2 que les Hérissons remportaient cette rencontre, mais la mauvaise nouvelle ne tardait pas à tomber : les résultats des autres matches les condamnaient à la descente en division inférieure. Malgré cette triste conclusion, le public resta longtemps à applaudir l'excellent spectacle produit par les deux équipes et les Hérissons savent qu'ils pourront à nouveau compter sur leurs fidèles supporters la saison prochaine !
Un petit commentaire ? (4)
Maintenant, il va falloir un miracle.... 02/05/2005 
Rendre visite aux Kazoars Fous n'est jamais une mince affaire, les Hérissons le savent bien : chaque saison, les matches entre ces deux équipes qui se connaissent bien sont incertains et souvent spectaculaires. Le match aller avait tourné à l'avantage des Hérissons au terme d'une rencontre riche en buts, mais la suite de la saison avait été désastreuse pour les deux clubs qui luttent maintenant pour le maintien. Les supporters locaux, qui espéraient une victoire de leurs favoris, allaient voir ce voeu contrarié après l'ouverture du score signée Hubert Foucault sur la toute première action du match. Surpris par ce coup du sort, les Kazoars Fous ne mettaient pourtant pas longtemps à réagir et se ruaient à l'assaut des buts adverses avec détermination.
Dominateurs au milieu du terrain, ils se procuraient quelques occasions au beau milieu de la défense des Hérissons qui les repoussait tant bien que mal (notre photo) et Miguel Zuloaga fut mis plusieurs fois à rude épreuve mais il réussit malgré tout à garder sa cage inviolée jusqu'à la pause. En seconde période, les Kazoars Fous décidèrent d'accélérer le rythme de leur jeu et la fatigue allait petit à petit venir à bout de la résistance des visiteurs. Malgré leur courage et leur détermination, les Hérissons devaient s'incliner à deux reprises dans la dernière demie heure après avoir longtemps tenu tête aux attaquants adverses. Par la suite, le score en restait là jusqu'à la fin et c'est donc avec une défaite 1 - 2 que les visiteurs prenaient le chemin du retour. Après ce nouveau revers, il ne reste plus qu'un minuscule espoir de maintien pour les Hérissons car il faudra non seulement gagner le dernier match de la saison samedi prochain, mais aussi tenir compte des résultats des autres rencontres. Autant dire qu'il faudrait un miracle, mais rien n'empêchera les vaillants Hérissons d'y croire jusqu'au bout !
Un petit commentaire ? (3)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84