Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























C'est tout de suite plus facile.... 28/07/2014 
.... quand l'adversaire vous simplifie la vie : c'est ce que se disaient les Hérissons après avoir bouclé la saison quasiment en roue libre. Alors qu'on s'attendait à des matches difficiles, il n'en a rien été, bien au contraire. Le déplacement sur le terrain des Buissonaïs faisait naitre pas mal d'inquiétudes dans l'encadrement du club et on se demandait quelle tactique adopter mais le manager adverse allait rendre tous ces calculs inutiles en oubliant de présenter une équipe sur le terrain. Après avoir attendu en vain, les Hérissons sont donc rentrés à la maison avec une victoire par forfait qui faisait bien leur affaire, même si ils auraient préféré jouer. Le match suivant se déroulait dans un Jardin des Hérissons bien rempli et là encore, une surprise attendait nos amis : le club adverse ayant été déclaré en faillite, c'est une sélection de joueurs
au chômage qui se présentait en face d'eux. Malgré toute leur bonne volonté, ils n'allaient pas peser très lourd face au jeu offensif des Hérissons et le score final 8 - 0 permettait de faire revenir la différence de buts du coté positif. Après ces deux rencontres assez peu éprouvantes, tout le monde était prêt et motivé pour affronter CMDR 974 en match de barrages. La bonne forme des Hérissons et la fatigue dûe au long voyage depuis leur île natale allaient être fatales à cette sympathique équipe réunionnaise et, là encore, les buteurs allaient pouvoir s'en donner à coeur joie. Le vaillant capitaine Philippe Fouquet signait un superbe doublé, tout comme le virevoltant ailier Marc Francisco qui faisait admirer son jeu de tête (notre photo) devant le but adverse. Le score final de 8 - 0 ne rendait pas justice à l'équipe adverse qui a défendu ses chances avec vaillance et il faut bien admettre que les Hérissons ont bénéficié de circonstances vraiment favorables. Une fois le maintien obtenu, chacun se mettait à penser aux quelques jours de vacances généreusement octroyés par le coach Didier Breton et les sacs de voyage n'ont pas mis longtemps à se remplir dans les vestiaires. Voilà donc nos amis repartis pour une nouvelle saison dont on espère qu'elle sera moins éprouvante pour les nerfs de leurs fidèles supporters mais ça, c'est une autre histoire....
Un petit commentaire ?
Pas le temps de s'ennuyer ! 10/07/2014 
Quand on dit d'un match qu'il s'agit d'un match piège, ce n'est en général pas pour rien et le déplacement des Hérissons sur le terrain de leurs vieux amis de Herbibi Herbiba allait encore le démontrer. Mal en point au classement, les joueurs locaux allaient faire preuve de belles qualités morales car ils ont été menés trois fois au score mais ils ont trouvé à chaque fois les ressources pour égaliser avant de planter le dernier clou en toute fin de rencontre. Autant dire que nos amis quittaient le terrain en faisant la grimace et le vaillant capitaine Philippe Fouquet n'en menait pas large malgré le joli doublé qu'il venait de réussir. Ajoutez à ça l'expulsion de Stéphane Blondin après un quart d'heure de jeu et vous aurez un tableau à peu près complet
de cette défaite 3 - 4 qui ne faisait vraiment pas les affaires du club. Le match suivant allait heureusement se dérouler d'une toute autre façon pour les Hérissons qui recevaient un FC Makenette abandonné par son manager. Les joueurs étant partis eux aussi, ce sont des spectateurs qui ont revétu le maillot des visiteurs et ils ont fait de leur mieux avec une bonne volonté qui force le respect, mais ils n'allaient évidemment pas peser très lourd face au jeu offensif de nos amis. Nos deux défenseurs allaient inscrire un but chacun et nos deux ailiers, sans doute inspirés par cet exemple, ne se privaient pas pour en faire autant. Titularisé pour remplacer Stéphane Blondin suspendu, le jeune Yoann Playe profitait de l'occasion pour se faire remarquer (notre photo) en réalisant le premier triplé de sa jeune carrière. Le préposé au tableau d'affichage terminait le match presque aussi fatigué que les joueurs car c'est sur le score de 11 - 0 que la rencontre se terminait et les spectateurs n'avaient pas eu le temps de s'ennuyer. La fin de saison reste cependant périlleuse car les Hérissons sont toujours en position de relégable mais ils vont batailler jusqu'au bout pour accrocher les barrages !
Un petit commentaire ? (1)
Ca marche pas à tous les coups ! 26/06/2014 
Le moral étant revenu à un meilleur niveau après deux succès au tournant de la saison, les Hérissons commençaient à croire qu'ils avaient trouvé la recette pour mieux concrétiser leur jeu offensif. Le match à domicile contre les Thaï Boxeurs semblait être une bonne occasion de voir si il fallait continuer dans cette voie mais la désillusion allait être assez rude car l'équipe adverse n'allait pas se laisser piéger. Utilisant toute la science acquise en pratiquant leur art martial, les visiteurs allaient bousculer les Hérissons et se créer plusieurs occasions, ce qui se traduisait fatalement en buts. Malgré leur bonne volonté, nos amis devaient s'incliner devant la force adverse mais la défaite 0 - 3 était quand même un peu difficile à avaler. Après un tel revers, pas facile de remobiliser les troupes mais le vaillant coach Didier Breton allait quand même y parvenir et c'est une équipe de Hérissons très motivés qui se présentait sur le terrain de Carensac pour un match qui promettait d'être spectaculaire. Boostés par un public tout acquis à
leur cause, les joueurs locaux prenaient rapidement deux buts d'avance mais les intrépides Hérissons ne se décourageaient pas et Marc Francisco concluait victorieusement une belle action initiée sur son aile. Au retour des vestiaires, Nikola Chaparoski sortait quelques beaux arrêts de son chapeau (notre photo) mais les Diables de Tasmanie parvenaient à inscrire un nouveau but à l'heure de jeu. Malgré ce coup du sort, nos amis ne se décourageaient pas et le jeune Stéphane Blondin finissait par être récompensé de ses efforts en marquant un but qui redonnait espoir à nos amis, mais il était trop tard et c'est avec une courte défaite 2 - 3 qu'ils prenaient le chemin du retour. Tout était donc à refaire et le travail du coach Didier Breton n'avait donc pas porté ses fruits aussi longtemps qu'on aurait pu l'espérer : surprendre l'adversaire pour le battre, ça peut fonctionner de temps en temps mais ça ne marche pas à tous les coups. En tout cas, les Hérissons ont bien retenu la leçon et les nets progrès affichés lors de ce dernier match peuvent leur laisser espérer une fin de saison moins chaotique que lors des dernières éditions, ce qui ne serait pas un mal....
Un petit commentaire ?
Faut pas chercher à comprendre.... 12/06/2014 
Un peu déboussolés par leurs derniers matches, ce qui peut aisément se comprendre, les Hérissons ne savaient plus trop où ils en étaient au moment d'aborder le tournant de la saison. La double confrontation contre PSG4 ne leur disait rien qui vaille mais, par respect pour leurs supporters, ils allaient quand même faire de leur mieux pour produire du jeu. Le soleil de plomb qui éclairait le match aller ne profitait qu'aux plus optimistes car le Jardin des Hérissons était loin d'avoir fait le plein mais les absents allaient avoir tort car, pour une fois, les efforts de nos
amis allaient être récompensés. Sous l'impulsion de leur capitaine Philippe Fouquet ils bataillaient ferme dans tous les coins du terrain (notre photo) et leur volonté compensait leur naïveté tactique. On notera toutefois que les deux défenseurs Didier Pinson et Pierre Burgos ont trouvé les ressources nécessaires pour venir inscrire chacun un but, comme quoi le sens tactique peut parfois se concrétiser par un placement assez surprenant mais efficace. Le jeune Stéphane Blondin ajoutait sa touche personnelle et, malgré des frayeurs en fin de match, les Hérissons l'emportaient 4 - 3 après une rencontre riche en péripéties. La victoire avait cependant été difficile à conserver et on s'attendait donc à un match retour pénible face à un adversaire revanchard.... et là, surprise : malgré une nette domination adverse au milieu, ce sont les Hérissons qui faisaient la loi au tableau d'affichage. Le redoutable buteur Stéphane Blondin ajoutait une unité à son compteur de buts et son compère de l'attaque Florent Charretier se faisait un plaisir de l'imiter. Après le repos, c'est le vif ailier Marc Francisco qui marquait à son tour et le but inscrit en fin de match par les joueurs locaux ne comptait que pour du beurre. Sous les acclamations bien méritées de leurs supporters, c'est donc avec une victoire 3 - 1 que nos amis prenaient le chemin du retour et certains se demandaient ce qui avait bien pu se passer au cours de ces derniers jours pour que l'euphorie succède ainsi à la déprime. Finalement, tout le monde tombait d'accord pour dire que la surprise est agréable mais qu'il vaut mieux ne pas trop chercher à comprendre....
Un petit commentaire ?
Pourquoi s'acharner ? 30/05/2014 
Quand on joue au football, on peut gagner certains matches et en perdre d'autres, c'est la loi du sport et les Hérissons le savent bien. Mais quand le sort s'acharne contre eux, ils en arrivent à se se demander si ça vaut vraiment le coup de continuer. Les deux dernières rencontres ont plongé l'équipe dans un tel désarroi que personne ne sait quoi faire pour y remédier et à la limite, on se demande si ça en vaut la peine.... quand ils entrent sur le terrain, les Hérissons font de leur mieux mais ils ont parfois l'impression de ne pas jouer au même jeu que les autres
et les défaites s'enchainent, plus sévères les unes que les autres. Le dernier match à domicile contre nos amis de Carensac en a été la parfaite illustration : alors que la confrontation s'annonçait équilibrée, elle s'est terminée par une improbable défaite 1 - 6 dont l'ampleur a surpris tout le monde, même le staff adverse. Pour ce qui est de la recontre suivante sur le terrain des Thaï Boxeurs on n'en dira rien sinon que ce fut une absence totale de match et le score final 0 - 5 ne faisait que confirmer le malaise actuel. Présent dans le stade comme à son habitude, notre ami le dessinateur trouvait une nouvelle fois matière à laisser parler son talent et son dessin illustrait parfaitement la situation : malgré leur bonne volonté, les Hérissons se font envoyer dans le décor par l'adversaire (notre photo) et pour le moment, personne n'a encore trouvé la solution pour que ça s'arrête. En fait, le mieux serait peut-être de se laisser tranquillement descendre en division inférieure pour y retrouver d'autres clubs aussi naïfs que nous.... on pourrait jouer au football, on gagnerait des matches et on en perdrait d'autres, mais au moins on s'amuserait !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80