Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 68
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Finalement les Hérissons s'en sortent.... 19/10/2011 
.... mais ce ne fut pas une mince affaire, loin de là : avant les deux derniers matches, nos amis étaient en mauvaise posture et l'idée de recevoir Cepe alors en lutte pour le titre ne faisait sourire personne. On allait vite s'apercevoir qu'il n'y avait en effet pas de quoi être optimiste car les visiteurs allaient dominer la rencontre de la tête et des épaules même si les Hérissons parvenaient à faire jeu égal au milieu du terrain. Un but après une demie heure de jeu puis un
autre à l'heure de jeu, l'horloge de Cepe sonnait juste et c'est donc sur ce score de 0 - 2 que se terminait ce match plutôt frustrant. Autant dire que plus personne ou presque ne croyait au miracle au moment d'aller défier sur leur terrain les redoutables Envahisseurs bien placés pour remporter le titre. Et pourtant, ce sont les Hérissons qui allaient mener la danse et la rapide ouverture du score par Rémy Mounier donnait le ton dès le début du match. Une superbe action collective permettait à Bruno Carouge de doubler la mise avant le repos et l'espoir revenait alors chez les supporters. Peu de temps après l'heure de jeu, le vaillant capitaine Philippe Fouquet donnait une nouvelle fois l'exemple en ajoutant un but et la tardive réduction du score par les Envahisseurs ne pouvait changer quoi que ce soit à l'affaire. Un peu surpris par leur réussite, les Hérissons terminaient donc la saison par un joli succès 3 - 1 sur le terrain du champion et ils assuraient du même coup leur maintien. Débutée de la plus mauvaise des façons, la saison se terminait finalement sur une note heureuse mais le suspense fut terrible et les nerfs des supporters ont été mis à rude épreuve. Après avoir connu un changement d'entraineur et pas mal d'autres épreuves, le club va maintenant tout faire pour se stabiliser et éviter une nouvelle saison comme celle qui vient de se terminer car cette fois les Hérissons s'en sortent mais ce ne sera peut-être pas toujours le cas !
Un petit commentaire ? (1)
Ce qui est pris n'est plus à prendre ! 04/10/2011 
Après un beau succès sur terrain adverse, on a toujours envie de confirmer à domicile et les Hérissons ne font pas exception à cette règle, surtout dans leur situation actuelle. Le match contre Cleebourg prenait donc une importance très particulière et certains pensaient à une malédiction quand les visiteurs ouvraient le score en tout début de match. Mais les spectateurs du Jardin des Hérissons donnaient de la voix et Martin Hérisson égalisait au terme d'une superbe action collective avant que Rémy Mounier ne marque à son tour après un raid solitaire. La seconde période était nettement plus calme et Bruno Carouge ratait même un penalty, ce qui fort heureusement ne remettait pas en question la victoire de son équipe. C'est donc un court mais précieux succès 2 - 1 qui sanctionnait les efforts des Hérissons et chacun célébrait leur sortie de la zone de relégation en espérant qu'elle soit définitive. Le déplacement sur le terrain de Paris 1981 ne s'annonçait pas plus facile pour autant même si cette équipe n'a plus


grand chose à craindre ni à espérer. Le match débutait sans round d'observation et l'ouverture du score par Bertrand Rollin était rapidement suivie par l'égalisation signée du buteur local. On assistait ensuite à une farouche bataille devant la cage gardée par Nikola Chaparoski et c'est au prix de beaucoup d'efforts (notre photo) que nos amis regagnaient les vestiaires sur un score de parité. Poussés par leur public, les joueurs locaux finissaient par prendre l'avantage à l'heure de jeu et se procuraient d'autres occasions mais la douche froide allait s'abattre sur eux quand l'arbitre sifflait un penalty : malgré le brouhaha qui suivait cette décision controversée, le pied de Bruno Carouge ne tremblait pas et remettait les deux équipes à égalité. Dans les dernières minutes, le vaillant Nikola Chaparoski était sauvé par sa barre transversale et c'est sur le score inespéré de 2 - 2 que se terminait ce match passionnant. Avec un peu de chance, les Hérissons continuaient de marquer des points précieux et même si la course au maintien est loin d'être terminée, au moins ce qui est pris n'est plus à prendre !
Un petit commentaire ?
Une petite lueur d'espoir.... 19/09/2011 
Quand la saison est mal engagée, il faut se battre d'abord et faire les calculs ensuite : c'est ce que les Hérissons ont décidé de faire et on sait qu'ils sont capables d'être vaillants quand le besoin s'en fait sentir. Dès le coup d'envoi de ce match à domicile contre Paris Saint Germain en Laye on comprit qu'il n'y aurait pas de round d'observation et Martin Hérisson ouvrait rapidement le score. Mais la poisse était de sortie et les visiteurs inscrivaient trois buts avant la
pause alors que ce sont nos amis qui dominaient le milieu du terrain. Un peu dépités, ils parvenaient malgré tout à réduire l'écart par Monther Jawachi mais les visiteurs inscrivaient un autre but peu après. Malgré les chaleureux encouragements du public, le dernier but inscrit par Martin Hérisson ne changeait rien à l'affaire et c'est sur une défaite 3 - 4 difficile à avaler que se terminait le match. Autant dire que l'optimiste n'était pas de rigueur quand vint le jour de rendre visite au FC Ferney et seuls les irréductibles continuaient à y croire (notre photo) sur le bord de la pelouse. On allait pourtant assister à une belle surprise car les Hérissons prenaient le match à bras le corps et ne le lâchaient plus : après l'ouverture du score par un Monther Jawachi déterminé, c'est le défenseur Laurent Canard qui montait sur son aile pour délivrer un coup de bec décisif et doubler l'écart. Les joueurs locaux réduisaient l'écart avant la pause mais au retour des vestiaires, c'est Martin Hérisson qui trouvait à nouveau le chemin des filets. Nikola Chaparoski faisait ensuite bonne garde et c'est en toute fin de match que les joueurs locaux cloturaient le score sans pouvoir empêcher les Hérissons de récolter une victoire 3 - 2 qui fait du bien au moral. Nos amis pouvaient enfin quitter la dernière place du classement et même si la situation est toujours grave, un petit espoir de maintien vient de renaitre....
Un petit commentaire ? (2)
Ca devient vraiment inquiétant.... 06/09/2011 
La première victoire de la saison avait été longue à venir pour les Hérissons mais chacun se prenait à espérer qu'elle en amènerait d'autres et la double confrontation avec Napoli 86 était donc attendue avec une impatience non dissimulée. La première manche avait lieu dans un Jardin des Hérissons moyennement rempli et sous un beau soleil estival. En première période, les spectateurs furent heureux de voir Monther Jawachi ouvrir le score en conclusion d'un beau travail de Luca La Fauce sur son aile, mais la joie allait être de courte durée car les visiteurs répliquaient en inscrivant deux buts avant la pause. Après le repos, la bonne volonté de nos amis ne suffisait pas à enrayer la malédiction et deux nouveaux buts venaient s'ajouter à une addition un peu lourde. La sortie sur blessure du jeune Rémy Mounier n'arrangeait rien et la défaite 1 - 4 avait un goût amer pour des Hérissons bien malheureux. Comme si ça ne suffisait pas, il fallait en plus se passer des services du solide défenseur André Salomé suspendu pour le match retour et on s'attendait à une rencontre très difficile. Le bondissant Nikola Chaparoski faisait ce qu'il pouvait pour retarder l'échéance (notre photo) mais à force, il finissait par s'incliner sur une des rares actions d'un match assez soporifique. L'expulsion d'un des joueurs locaux ne profitait pas aux Hérissons qui ne parvenaient hélas pas à égaliser malgré leurs efforts et ils devaient donc s'incliner 0 - 1 au terme d'un match qui ne restera pas dans les mémoires. Nos amis restent donc à la dernière place du classement sans avoir démérité mais en ayant parfois l'impression que rien ne va fonctionner malgré leurs efforts et la situation devient vraiment inquiétante....
Un petit commentaire ?
Serait ce le déclic tant attendu ? 25/08/2011 
Après la nomination du nouvel entraineur Didier Breton les supporters espéraient la venue rapide du fameux choc psychologique car la situation du club n'était guère brillante en ligue. Le premier match dirigé par le nouveau coach se disputait dans un Jardin des Hérissons peu rempli et il fallait affronter le FC Ferney ce qui n'est jamais chose facile. Désireux de bien faire, les Hérissons ouvraient le score grace à Monther Jawachi et réussissaient même à atteindre la pause en conservant ce mince avantage, mais le FC Ferney n'est pas leader par hasard et ils inscrivaient deux buts en seconde période malgré une résistance farouche de nos amis. C'est donc une courte défaite 1 - 2 qui sanctionnait les débuts de Didier Breton mais on constatait quand même de nets progrès et l'optimisme était donc de rigueur. Au cours du match suivant


disputé sur le terrain de Paris Saint Germain en Laye ce sont une nouvelle fois les Hérissons qui marquaient les premiers grace au jeune Rémy Mounier et chacun pouvait apprécier l'apport de Bertrand Rollin au milieu du terrain : à peine arrivé au club, le nouveau venu s'est très vite intégré au jeu collectif de l'équipe et il ne tardait pas à multiplier les combinaisons avec ses coéquipiers (notre photo) pour mieux proposer des solutions aux attaquants. C'est d'ailleurs lui qui doublait la mise après un quart d'heure de jeu en conclusion d'une superbe action collective. Les supporters avaient bien un moment de doute quand les joueurs locaux inscrivaient deux buts pour égaliser mais le déclic allait venir peu après l'heure de jeu grace à Martin Hérisson qui reprenait victorieusement un centre venu de la gauche pour redonner l'avantage à nos amis. Quelques minutes plus tard, les Hérissons enfonçaient définitivement le clou par l'intermédiaire de Bruno Carouge qui transformait un coup franc de façon magistrale. C'est donc avec une superbe victoire 4 - 2 que nos amis prenaient le chemin du retour et chacun espère maintenant que ce premier succès de la saison sera suivi de beaucoup d'autres....
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83