Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Fin de saison en roue libre pour les Hérissons 09/03/2011 
Pour les Hérissons l'objectif de la saison était, on s'en souvient, de se maintenir dans cette division et de préférence à une bonne place. On sait que cet objectif a été atteint avant même de disputer les deux derniers matches de la saison et certains craignaient de voir les efforts de nos amis se relâcher un peu. C'était mal connaitre Super Papy car ce dernier n'a pas ralenti le rythme de travail : cette persévérance allait être bien utile lors du déplacement sur le terrain de
Paris Saint Germain en Laye car les joueurs locaux avaient deux buts d'avance après une demie heure de jeu. Après le repos, les ajustements tactiques allaient porter leurs fruits et c'est Armin Kazior qui réduisait l'écart avant que le capitaine Bruno Carouge n'égalise d'un maitre coup franc. Malgré les efforts des deux équipes, le score en restait à 2 - 2 et les Hérissons pouvaient préparer sereinement le dernier match de la saison. Le Jardin des Hérissons était bien rempli et c'est sous un beau soleil que nos amis recevaient une équipe de Cepe qui était elle aussi à l'abri mais pas démobilisée pour autant. Peu de temps après le coup d'envoi sifflé par un arbitre vétu de façon fort élégante (notre photo) ce sont d'ailleurs eux qui ouvraient le score au terme d'une belle action. Mais il en faudrait plus pour déstabiliser les intrépides Hérissons et c'est fort logiquement que Luca La Fauce puis Armin Kazior remettaient le match dans le bon sens. Une jolie reprise de la tête signée Martin Hérisson aggravait même l'écart avant que les visiteurs ne marquent le dernier but d'un match fort agréable à suivre. C'est donc sur une victoire 3 - 2 que la saison des Hérissons se terminait et on pouvait lire sur leurs visages la satisfaction du travail bien fait. Leurs fidèles supporters n'ont maintenant plus qu'à attendre la reprise pour vivre avec eux de nouvelles aventures !
Un petit commentaire ?
Une bonne chose de faite ! 24/02/2011 
Un peu dépités après la conclusion malheureuse de leur dernier match, les Hérissons devaient se relancer pour bien figurer dans la course au maintien. Le déplacement chez Ze Spoun'z ressemblait à un traquenard et nos amis se méfiaient de cette équipe solide et accrocheuse. La première période était d'ailleurs à l'avantage des joueurs locaux mais la défense des Hérissons tenait bon et la pause leur permettait de préparer une mauvaise surprise à leurs adversaires.
Au retour des vestiaires, on assistait en affet à un numéro de soliste de Armin Kazior qui profitait d'une belle action au centre du terrain pour aller ouvrir la marque. Dans un stade totalement acquis à leur cause, les joueurs de Ze Spoun'z poussaient pour tenter d'égaliser mais là encore, la rude défense des visiteurs faisait merveille et c'est avec un court mais précieux succès 1 - 0 qu'ils prenaient le chemin du retour. Autant dire que nos amis étaient très remontés le samedi suivant à l'heure d'affronter le leader à domicile et c'est un Bruno Carouge très motivé (notre photo) qui montrait la voie à ses coéquipiers sous les encouragements d'une foule enthousiaste. C'est d'ailleurs lui qui se procurait la première occasion du match mais ce feu de paille ne dura pas longtemps et les Gabares ne tardaient pas à prendre le jeu à leur compte : un but en première période, un autre à l'heure de jeu et l'affaire était pliée devant un public dépité mais néanmoins admiratif devant la maitrise affichée par les visiteurs. Cette défaite 0 - 2 ne douchait d'ailleurs pas l'enthousiasme des supporters car les résultats des autres matches permettaient aux Hérissons d'obtenir directement leur maintien. Le fidèle Super Papy pouvait alors afficher un large sourire et on le voyait féliciter ses joueurs après le coup de sifflet final : une bonne chose de faite et une fin de saison sans stress, ça fait toujours plaisir !
Un petit commentaire ?
La mauvaise farce des Envahisseurs ! 09/02/2011 
Une étape venait d'être franchie avec les récents succès sur les Oneirocritics mais la suivante s'annonçait périlleuse pour les Hérissons car il s'agissait de rendre visite à Napoli 86 et on sait que cette équipe ne laisse rien passer. On s'attendait à une partie difficile pour nos amis mais la rapide ouverture du score par Martin Hérisson faisait l'effet d'une douche froide aux supporters locaux et changeait totalement la donne. Aussitôt la surprise digérée, les Napolitains se ruaient à l'assaut du but des Hérissons et le vaillant Nikola Chaparoski devait s'employer à plusieurs reprises (notre photo) pour préserver ce mince avantage. Malgré ses plongeons spectaculaires, il ne pouvait rien sur l'égalisation bien méritée de l'équipe locale à l'heure de jeu mais il continuait


ensuite à faire bonne garde pour préserver ce bon résultat. Le score final était de 1 - 1 et ce point gagné après une rude bataille faisait évidemment la joie des supporters présents. Cette joie allait hélas être de trop courte durée car les fourbes Envahisseurs rendaient visite aux Hérissons avec leurs redoutables armes et s'emparaient du match sans autre forme de procès. Deux buts avant le repos pour tuer le match, un dernier à un quart d'heure de la fin pour tuer les espoirs nés de la réduction du score par Guy Schiller sur penalty et le tour était joué. Après cette défaite 1 - 3 à domicile, l'euphorie n'était plus de mise dans les vestiaires des Hérissons mais on peut faire confiance à Super Papy pour remotiver rapidement ses troupes car il sait que les prochains matches seront certainement décisifs dans la course au maintien !
Un petit commentaire ?
Ca va déja mieux ! 24/01/2011 
A l'approche de la mi-saison, les Hérissons voyaient venir le double affrontement avec les Oneirocritics d'un oeil circonspect car cette équipe, privée de manager depuis un long moment, joue malgré tout un football solide et sans fioriture. On s'attendait à commencer par un déplacement délicat, d'autant plus que le buteur suisse Guy Schiller a du mal à retrouver sa forme habituelle, mais Super Papy allait profiter de l'occasion pour sortir un joker de sa manche.
En lieu et place du titulaire, c'est le jeune Michel Hilaire qui allait saisir sa chance en attaque. Lui aussi de nationalité suisse, il ne laissait pas passer l'occasion de se mettre en évidence : trois occasions allaient lui suffire pour inscrire trois buts. Pour un coup d'essai, c'était un coup de maitre et le jeune attaquant pouvait laisser éclater sa joie (notre photo) après avoir réussi le premier triplé de sa jeune carrière. Ce net succès 3 - 0 obtenu sur terrain adverse mettait forcément les fans des Hérissons en confiance et on espérait bien les voir faire encore mieux au match retour. Dans un Jardin des Hérissons bien rempli malgré le temps nuageux, nos amis ouvraient rapidement le score et l'égalisation des Oneirocritics n'allait pas les ralentir très longtemps. Les deux intenables ailiers Luca La Fauce et Ersamos Iniochos inscrivaient chacun un but et c'est finalement le revenant Guy Schiller qui cloturait le score à 5 - 1 histoire de montrer que la forme est de retour. Après cette double victoire, on peut dire que ça va déja mieux mais il y a encore beaucoup de travail et les Hérissons ne vont pas se reposer longtemps sur leurs lauriers !
Un petit commentaire ? (1)
Passage difficile pour les Hérissons ! 13/01/2011 
Après avoir dignement arrosé la nouvelle année, les Hérissons n'ont pas oublié qu'ils avaient des matches à jouer et ils ont commencé par un déplacement assez insolite. Tout a commencé sur une petite route de campagne, par une nuit sans lune, alors qu'ils cherchaient un raccourci que jamais ils ne trouvèrent.... maintenant ils savent que les Envahisseurs existent et qu'ils jouent au football. Le jour du match, ils auraient certainement apprécié le renfort du spécialiste
en la matière qu'est David Vincent mais ce dernier était lui-même poursuivi (notre photo) et il n'a pas pu aider nos amis. Résultat des courses : un match presque à sens unique au cours duquel la défense a été désintégrée par les rayons lasers des attaquants adverses et une défaite 0 - 4 qui ne souffre aucune discussion. Après cette péripétie spatiale assez difficile, les Hérissons avaient un autre match assez délicat à négocier et on se demandait comment ils allaient gérer l'affaire. En effet, il s'agissait d'affronter Napoli 86 dont le style italien est loin d'être aussi savoureux que les lasagnes et autres spécialités culinaires locales. Les supporters qui avaient pris place dans le Jardin des Hérissons se réjouirent de voir Armin Kazior ouvrir le score mais le retour de bâton fut assez brutal avec quatre buts encaissés avant la pause. Après le repos, les Hérissons continuaient à lutter avec ardeur mais il fallut attendre le dernier quart d'heure pour voir Luca La Fauce inscrire un but contre ses compatriotes, ce qui n'était hélas pas suffisant pour renverser la vapeur. C'est donc une nouvelle défaite 2 - 4 qui attendait nos amis et la course au maintien devient un peu plus problématique mais les vaillants Hérissons vont vite se remettre au travail et on peut compter sur eux pour prendre le bon train en marche, même si il s'agit en l'occurence d'une soucoupe volante !
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80