Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























De quoi se poser des questions ! 06/10/2009 
Rater son début de saison n'est jamais une bonne chose quand on essaie de faire oublier une relégation et les Hérissons avaient décidé faire tout leur possible pour remonter au classement avec pour commencer un bon résultat lors du prochain match. Le déplacement sur le terrain du Carophilox FC n'allait pourtant pas être facile car cette équipe joue bien au ballon et la sortie
sur blessure de Mattia Faccio n'arrangeait rien pour nos amis. Ce sont eux qui ouvraient pourtant le score grace à un Mauricio Duque déterminé et cet avantage conservé jusqu'à la pause rendait les supporters optimistes. Le dernier quart d'heure allait malheureusement être fatal avec une égalisation des joueurs locaux suivi d'un second but dans les dernières minutes. Malgré un bon match, les Hérissons devaient s'incliner 1 - 2 et voyaient alors s'éloigner la tête du classement. Le match à domicile contre Felger devenait d'un coup très important et les nombreux spectateurs qui avaient pris place dans le Parc des Hérissons encourageaient leurs favoris avec l'énergie du désespoir. Après l'ouverture du score par les visiteurs, c'est sous une véritable pluie d'acclamations que les Hérissons égalisaient par Benjamin Collery avant de prendre l'avantage grace à Yann Fernandez à la demie heure de jeu. Mais Felger ne s'en laissait pas conter et égalisait à son tour peu de temps avant la pause. Au retour des vestiaires, ce sont les visiteurs qui reprenaient un but d'avance et leur excellent gardien faisait ensuite bonne garde (notre photo) mais il ne pouvait pas empêcher Yann Fernandez de remettre les deux équipes à égalité. Le match était très indécis et les Hérissons multipliaient alors les assauts contre le but adverse mais ils encaissaient un dernier but en fin de match et c'est sur ce score de 3 - 4 que le sifflet de l'arbitre mettait fin à la rencontre. Malgré une belle débauche d'efforts, nos vaillants amis se retrouvent bien mal en point au classement et commencent à se poser des questions sur leur avenir dans cette division. L'état d'urgence est là et il va falloir trouver rapidement une solution sinon le club court à la catastrophe....
Un petit commentaire ?
Un peu de retard à l'allumage.... 22/09/2009 
Après une relégation impossible à éviter, les Hérissons avaient comme seul objectif de repartir de l'avant pour tenter de remonter le plus vite possible. Bien entendu, leurs adversaires ne l'entendaient pas de cette oreille et on allait s'en rendre compte dès le premier match qui les voyait affronter le Ferrals Football Club Corbières dans un Parc des Hérissons correctement rempli. La rapide ouverture du score par Yann Fernandez laissait présager un bon résultat mais la réussite fuyait ensuite les joueurs locaux malgré une solide domination au milieu du terrain. Beaucoup plus efficaces et opportunistes, les visiteurs inscrivaient trois buts comme à la parade et n'en concédaient qu'un seul à Mohamed Zenati en fin de match. Devant un public dépité, les
Hérissons entamaient donc la nouvelle saison par une défaite 2 - 3 qui paraissait imméritée mais qui n'en était pas moins alarmante. C'est avec une envie de revanche que les Hérissons rendaient visite au Racing Club Buhl pour le compte de la journée suivante et on allait voir la différence grace à l'efficacité retrouvée des attaquants. En première période, un seul but était inscrit par l'incisif Mauricio Duque puis c'est le rusé Benjamin Collery qui marquait peu après le repos (notre photo) en conclusion d'un coup franc habilement tiré. Par la suite, on voyait le vétéran autrichien Peter Schindler inscrire lui aussi un but avant de sortir sur blessure, au grand désespoir des médecins du club. Son jeune compère de l'attaque Mohamed Zenati allait alors signer un rapide doublé pour donner un peu plus d'ampleur au score et les Hérissons l'emportaient donc 5 - 1 contre une courageuse équipe du Racing Club Buhl qui aura lutté jusqu'au bout pour sauver l'honneur. Le faux pas du début de saison était donc effacé et les supporters prenaient le chemin du retour en ayant vu un beau succès de leurs favoris, ce qui ne manquait pas de les rendre optimistes sur la suite de la saison....
Un petit commentaire ?
Descendez, on vous demande ! 27/08/2009 
Au moment d'aborder la fin d'une saison difficile, les Hérissons savaient qu'il leur serait presque impossible d'échapper à la relégation. Comme vous pouvez le penser, ça n'entamait en rien leur détermination et ils faisaient de leur mieux pour produire du beau jeu. Le déplacement sur le terrain des Croquants n'allait pas vraiment leur en donner l'occasion car les joueurs locaux monopolisaient le ballon et se créaient pas mal d'occasions. Après avoir encaissé quatre buts en un peu moins d'une heure, nos amis continuaient pourtant à batailler et c'est de façon méritée
qu'ils sauvaient l'honneur en fin de match par un Antoine Vergnes en pleine forme. Cette nouvelle défaite 1 - 4 n'arrangeait pas leurs affaires au classement et certains pensaient que le dernier match à domicile contre le FC Hoenheim comptait pour du beurre mais les Hérissons voulaient y croire et offrir du beau spectacle à leurs supporters. Pour ce match de la dernière chance, le Parc des Hérissons était correctement rempli en dépit d'un temps nuageux et les fidèles supporters donnaient de la voix avec enthousiasme (notre photo) pour encourager leurs favoris. L'ouverture du score par les visiteurs n'entamaient pas la vaillance de nos amis et c'est un tonnerre d'applaudissements qui saluait l'égalisation par Norbert Leseur sur un coup franc indirect joué de façon très rusée. C'est alors que Mohamed Zenati sortait sur blessure et on voyait son remplaçant Loïc Hervé placer un tir terrible sur la barre alors que le gardien adverse était battu. Juste à l'heure de jeu, le FC Hoenheim reprenait l'avantage mais on n'eut pas le temps de douter car l'excellent Yann Fernandez ne laissait aucune chance au gardien adverse sur un coup franc tiré de façon magistrale. Peu après, son compère de l'attaque Benjamin Collery faisait des trous dans la défense des visiteurs pour donner enfin l'avantage à son équipe. La pression adverse n'y changeait rien et les Hérissons récoltaient une victoire 3 - 2 qui faisait du bien au moral. Mais ce n'était hélas pas suffisant pour éviter la relégation et il faudra jouer la saison prochaine en division inférieure en espérant remonter le plus vite possible !
Un petit commentaire ?
Le sort s'acharne sur les Hérissons ! 11/08/2009 
Le bon point récolté lors du dernier match les ayant encouragés à continuer leurs efforts, c'est avec la volonté de produire du jeu que les Hérissons recevaient dans leur stade un FC Shit totalement démobilisé. Privés de manager, les joueurs de cette équipe se contentent d'offrir une opposition symbolique et les joueurs locaux allaient en profiter pour améliorer leur différence de buts. On retiendra les doublés signés par Benjamin Collery et Norbert Leseur et aussi la sortie sur blessure du vétéran autrichien Peter Schindler après un petit quart d'heure
de jeu, seuls faits notables de ce match remporté 9 - 0 par des Hérissons qui n'ont pas forcé leur talent. Après ce succès paisible, c'est une toute autre opposition qui attendait nos amis puisqu'il s'agissait d'affronter le club de Presquile qui est notre adversaire direct dans la lutte pour la maintien. Dans un Parc des Hérissons bien rempli malgré un ciel assez nuageux, ce sont nos amis qui ouvraient rapidement le score grace à un Salvatore Parenti bien inspiré sur ce coup. Après l'égalisation des visiteurs, c'est le très actif Norbert Leseur qui redonnait l'avantage aux Hérissons avant que Yann Fernandez n'ajoute un but de la tête (notre photo) dans un style très aérien. Après la pause, les Hérissons tentaient de gérer cet avantage qu'on croyait décisif, mais le dernier quart d'heure allait montrer que nos amis sont poursuivis par la poisse cette saison : après avoir réduit l'écart puis égalisé, les joueurs de Presquile inscrivaient trois buts dans les deux dernières minutes de la rencontre. Totalement assommés par ce coup du sort, les Hérissons s'inclinaient finalement 3 - 6 devant un public abasourdi par tant de malchance et conscient qu'après cette défaite qui pourrait bien être celle de trop, les chances de maintien sont très réduites, pour ne pas dire inexistantes....
Un petit commentaire ?
Une petite lueur d'espoir.... 29/07/2009 
Recevoir le leader n'est pas la meilleure chose qui puisse arriver à une équipe après une longue série de défaites mais c'est pourtant ce qui attendait les Hérissons en ce samedi nuageux. Comme on s'y attendait, les joueurs de Gone Attack prenaient le jeu à leur compte et ils inscrivaient rapidement deux buts. Le talentueux milieu Mattia Faccio inscrivait bien son premier but sous le maillot des Hérissons mais c'était insuffisant pour calmer les ardeurs des visiteurs qui inscrivaient deux autres buts avant la pause. Après le repos, la défense eut plus de réussite
et plusieurs offensives adverses furent bien stoppées et du coup le score en restait là. Nettement battus 1 - 4 malgré un match très courageux, les Hérissons envisageaient avec pessimisme leur déplacement sur le terrain de Abfab mais un incident allait leur permettre de récolter enfin les fruits de leur travail : alors que les joueurs locaux avaient ouvert la marque depuis une minute à peine, un de leurs milieux accrochait violemment le malchanceux Mauricio Duque et ce dernier quittait le terrain sur une civière. L'arbitre expulsait le coupable sans autre forme de procès et on se prenait à espérer que les Hérissons tirent profit de cette supériorité numérique inattendue. Malgré un second but de Abfab, les visiteurs ne se laissaient pas décourager et en début de seconde période, le talentueux Benjamin Collery réduisait l'écart (notre photo) d'un tir imparable. A un quart d'heure de la fin, c'est l'expérimenté Antoine Vergnes qui prenait ses responsabilités et son incursion déterminée dans la défense adverse était couronnée par le but égalisateur. La fin de match voyait nos amis tenir bon et le match nul 2 - 2 récompensait enfin leurs efforts. Ce point pris sur terrain adverse faisait du bien au moral et les Hérissons pouvaient enfin entrevoir une petite lueur d'espoir : la lutte pour le maintien est loin d'être perdue et il va falloir tout donner lors des derniers matches de la saison !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80