Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 69
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Douche glacée pour les Hérissons ! 30/06/2010 
Mal en point au classement, les Hérissons commencent à se demander ce qui va leur arriver en fin de saison si la situation ne se redresse pas rapidement. Le déplacement chez un FC Tidude difficile à manoeuvrer n'était pas ce qui pouvait se présenter de mieux dans ces ciconstances mais le calendrier en avait décidé ainsi et il fallait donc y aller. Arrivé sur place, une mauvaise surprise attendait nos amis : la pluie s'était invitée au match et des trombes d'eau s'abattaient
sur le terrain et sur les tribunes, obligeant les spectateurs à s'abriter en toute hâte sous leurs parapluies (notre photo) pour ne pas se noyer. Quand on connait le peu de gout qu'ont les vaillants Hérissons pour les terrains détrempés, on devine que la rencontre fut pénible pour eux et ce fut malheureusement le cas. Dominés de la tête et des épaules par un adversaire très déterminé, ils n'ont rien pu faire pour endiguer les nombreux assauts adverses et le score final 0 - 5 donne un aperçu du déroulement du match. Déçu par cette prestation pas très glorieuse, le public avait décidé de bouder le match suivant et c'est donc dans un Jardin des Hérissons à moitié vide que le Carophilox FC se présentait. Eux aussi concernés par la lutte pour le maintien, les joueurs adverses allaient faire preuve de détermination, ce qui leur permettait de mener à la marque par deux fois. Heureusement, un sursaut d'orgueil permettait aux Hérissons de revenir au score à chaque fois, d'abord grace au capitaine Salvatore Parenti puis grace au jeune buteur allemand Armin Kazior après une superbe action collective. Le score final 2 - 2 n'arrangeait vraiment personne et nos amis sont plus que jamais concernés par une éventuelle relégation : autant dire qu'il va falloir lutter jusqu'au bout pour éviter la dégringolade !
Un petit commentaire ? (1)
Les Lions ont la dent dure ! 16/06/2010 
Un peu déboussolés par un début de saison difficile, les Hérissons voyaient venir le double affrontement contre Samsons-Lion avec un peu d'appréhension. Mieux classés qu'eux, ces félins jouent bien et leurs suporters ont souvent l'occasion de rugir de satisfaction dans les tribunes. Le match aller allait combler leur appétit car leur équipe dominait sur le terrain et inscrivait rapidement deux buts. On pensait que la réduction du score par Norbert Leseur peu de temps avant la pause allait sonner le réveil des visiteurs mais deux nouveaux buts adverses venaient rapidement sanctionner un net déséquilibre au milieu du terrain. Après le repos, c'était encore pire et la défense des Hérissons souffrait énormément (notre photo) devant les assauts


des joueurs locaux. Chaque occasion adverse était transformée en but et le score final 1 - 8 donnait une juste impression du calvaire enduré par nos amis. Autant dire que le match retour promettait d'être difficile malgré les encouragements de leurs supporters et, une nouvelle fois, les Hérissons se retrouvaient menés de deux buts à la pause. Mais cette fois, loin de se décourager, ils allaient faire preuve d'un joli sursaut d'orgueil après le repos et la réduction du score par Loïc Hervé donnait le signal de la révolte. Après avoir beaucoup tenté, nos amis étaient récompensés quand Mohamed Zenati égalisait après une brusque accélération sur le côté gauche. Le public en redemandait mais le score restait finalement à 3 - 3 au coup de sifflet final. Acquis dans la douleur, ce point venait au bon moment pour sortir les Hérissons de la zone de relégation mais la saison est encore loin d'être terminée et il va falloir continuer à lutter pour éviter le pire....
Un petit commentaire ? (2)
Une jeune recrue nommée Martin Hérisson ! 31/05/2010 
Au moment de se déplacer chez un club lui aussi mal classé, les Hérissons ne faisaient pas les malins et on s'aperçut rapidement qu'ils avaient raison : dominés au milieu du terrain par un Carophilox FC très motivé, ils encaissaient rapidement un but qui laissait craindre le pire. Mais il ne fallut pas longtemps à Loïc Hervé pour égaliser et ensuite toute l'équipe se roula en boule pour contrer les assauts adverses. Une tactique payante puisque le score n'évolua plus et c'est donc sur cette marque de 1 - 1 que les deux équipes se séparaient. Dans les tribunes, tout le
monde remarquait la présence d'un jeune joueur fraichement arrivé au club et dont on attend beaucoup, en partie à cause de son nom : le jeune Martin Hérisson avait peu de temps auparavant reçu sa tenue officielle des mains de notre responsable de l'équipement et quelques anciens l'entouraient pour ce moment solennel (notre photo) mais il devra d'abord faire ses preuves en équipe réserve avant de pouvoir prétendre à une place chez les grands. C'est donc en spectateur attentif qu'il assistait au match à domicile contre un FC Tidude toujours aussi difficile à manoeuvrer et il ne manqua pas de tirer parti du beau spectacle que ses ainés déployaient sur le terrain. Comme les autres jeunes attaquants du club, il prit beaucoup de notes lors du doublé réussi par un Mohamed Zenati en grande forme et il continua lorsque Loïc Hervé décocha un superbe tir décisif. Le but plein de sang froid et de malice inscrit dans le dernier quart d'heure par le capitaine exemplaire Salvatore Parenti lui donna certainement des idées pour l'avenir et c'est avec une joie débordante qu'il applaudit la victoire 4 - 3 de ses coéquipiers. Même si les problêmes persistent au niveau du classement, ces points qui furent difficiles à prendre vont faire du bien au moral et on espère que le jeune Martin Hérisson aura beaucoup d'autres occasions de se réjouir de la victoire de ses frères !
Un petit commentaire ? (1)
C'est vraiment pas facile.... 18/05/2010 
Après des débuts hésitants, les Hérissons se devaient de tout faire pour redresser la barre afin de justifier leur statut de prétendants au titre. Cependant, l'inexplicable dégringolade de la forme qui s'est abattue sur plusieurs titulaires n'allait pas arranger les choses et le déplacement sur le terrain du FC Saint-Gé s'en trouvait singulièrement compliqué. Après un début de partie difficile, les Hérissons arrivaient à la pause avec un retard minimum grace à des buts signés Antoine Vergnes et Mattia Faccio mais la seconde période allait leur être fatale. Hors de forme,
nos amis n'arrivaient plus à tenir le ballon et on assistait presque à une opération portes ouvertes dans la défense. Le malheureux Ben Hagan faisait tout ce qu'il pouvait mais le tableau d'affichage tournait de plus en plus vite pour finalement s'arrêter sur un score de 3 - 7 à la fin du match. Autant dire que le moral était au plus bas pendant le voyage du retour et seuls les plus optimistes espéraient un redressement de la situation lors du match suivant. Le derby breton contre Felger débutait plutôt bien avec des buts inscrits par Mirco Kuzorra et Antoine Vergnes mais les visiteurs égalisaient après chaque but. Devant un public séduit par cette volonté de bien jouer, le très important travail fourni au milieu du terrain par Bruno Carouge et ses équipiers permettait d'alimenter les attaquants (notre photo) et on voyait Mohamed Zenati puis Loïc Hervé trouver le chemin des filets adverses. Mais là encore, les joueurs de Felger trouvaient les ressources nécessaires pour égaliser à chaque fois et c'est finalement sur un score de parité 4 - 4 que les deux équipes regagnaient les vestiaires. Malgré la qualité du match, ce résultat ne faisait pas les affaires des Hérissons qui se trouvent distancés au classement et risquent fort de devoir une nouvelle fois renoncer au titre....
Un petit commentaire ?
Des débuts hésitants.... une fois de plus ! 05/05/2010 
Deux saisons sans titre, ça fait un peu beaucoup, surtout quand on espère remonter le plus vite possible en division supérieure : les Hérissons n'ont pas eu besoin de consulter leurs supporters pour connaitre le sentiment de ces derniers. Après avoir beaucoup travaillé à l'intersaison, ils ont vu arriver le défenseur André Salomé et le milieu Bruno Carouge mais c'est le départ de Benjamin Collery qui a fait la une des journaux. Pour acquérir de l'expérience, le talentueux attaquant a signé dans un club très ambitieux et on lui souhaite bien évidemment de
réussir.... tout comme on souhaite à ses équipiers restés au club de réussir également. Pourtant, dès le premier match, c'était le champion en titre YN87 qui allait prendre les affaires en main pour dominer les débats. Un but avant la pause puis deux autres buts après la reprise, l'addition était salée et elle aurait pu l'être beaucoup plus sans le talent de Ben Hagan qui multipliait les sorties aériennes (notre photo) et sauvait ainsi sa cage à plusieurs reprises. La réduction du score par Mauricio Duque ne changeait rien à l'affaire car le match était plié depuis longtemps et les Hérissons s'inclinaient 1 - 3 sans avoir rien pu faire pour contrer le jeu adverse. On espérait voir un peu plus de réussite le samedi suivant et la réception du promu Team Albasson commençait plutôt bien avec un premier but signé André Salomé après quelques minutes de jeu. Malgré plusieurs autres occasions, il fallait attendre la deuxième période pour voir le score augmenter grace à Antoine Vergnes et à un doublé signé Mohamed Zenati après l'heure de jeu. Ce net succès 4 - 0 rassurait un peu les supporters locaux qui regrettaient quand même ce début de saison hésitant et chacun espère que ces points perdus ne coûteront pas trop cher aux Hérissons en fin de saison....
Un petit commentaire ? (3)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84