Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 72
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Ce qui est pris n'est plus à prendre.... 31/01/2019 
....c'est ce que se disaient les Hérissons après leurs deux derniers matches de ligue. Pour commencer, il fallait recevoir le FC Chez Jo et on sait que cette équipe ne manque pas de vaillance, malgré son manque de réussite ces dernières saisons. Le ciel nuageux qui couvrait le Jardin des Hérissons ne laissait rien présager de bon, mais finalement la pluie ne fit pas son apparition et le jeu fut donc agréable à regarder. Dès les premières minutes, Thomas Félix faisait admirer son sens du but et ouvrait le score, mais il fallut l'aide du poteau pour sauver Fabrice Cherrier quelques minutes plus tard et Jean Melle se dépêcha alors d'ajouter un second but pour mettre son équipe à l'abri. Une nouvelle attaque des visiteurs se solda par un bon tir malheureusement pas cadré, ce qui incita Samir Ben Slimene à apporter sa contribution au tableau d'affichage un peu avant la pause, et c'est Alex Chollet qui se chargea de conclure l'affaire au retour des vestiaires. Un peu plus tard, le défenseur hongrois du FC Chez Jo obligea Fabrice Cherrier à un plongeon spectaculaire, histoire de bien montrer que son équipe refusait de s'avouer vaincue. C'est pourtant sur le score de 4 - 0 que se terminait un match disputé dans un très bon esprit, ce qui permettait aux Hérissons de consolider leur bonne place au classement. La semaine d'après, il s'agissait de rendre visite au Symone FC et on sait que cette équipe est abandonnée par son manager depuis quelques semaines, ce qui facilite beaucoup le


travail de l'équipe adverse. Avec leur jeu offensif, les Hérissons n'allaient pas faire exception à la règle et les buts ne tardèrent pas à s'empiler dans la cage du club local. Le jeune buteur breton Yves Le Hegarat signait un joli doublé et son compère Nathanaël Roblot marquait également un but, histoire de bien montrer que la fameuse École des Petits Hérissons n'a pas volé sa réputation. C'est pourtant de la défense qu'allait venir l'exploit de la semaine : juste avant de fêter ses 33 ans et après plus de 250 matches pour le club, le vaillant William Goupil s'offrait le tout premier triplé de sa carrière. On vous laisse imaginer sa joie et celle de ses coéquipiers, une joie partagée par les petits supporters qui se mirent alors à exhiber fièrement la vignette à son effigie (notre photo) avant de la ranger précieusement dans leurs albums. Au terme d'une rencontre paisible, c'est une large victoire 9 - 0 qui s'affichait au tableau et on apprenait, en écoutant la radio, que les Nougats venaient d'être tenus en échec sur la pelouse de Checkmcfly ce qui permettait aux Hérissons de les doubler aux classement. Autant dire que le match de samedi prochain contre ces mêmes Nougats vaudra de l'or mais pour l'instant, savourons les points pris avant de penser à calculer ceux qui restent à prendre....
Un petit commentaire ?
Des matches à couper le souffle ! 17/01/2019 
Arrivés au tournant de la saison, les Hérissons retrouvaient avec plaisir leurs amis les Escargots du Sporting Étoile Clud de Créon pour un double match qui promettait beaucoup. On sait que les deux équipes se respectent, mais ça n'empêche pas leurs confrontations d'être assez intenses, bien au contraire, et on allait encore en avoir la preuve cette saison. Au match aller, les Escargots montraient à leurs supporters qu'un bon repli défensif peut être efficace contre une équipe au jeu tourné vers l'avant, ce qui privait les Hérissons de ballons à distribuer vers la ligne d'attaque. Si on y ajoute une efficacité redoutable en contre, ça nous donne le seul but du match inscrit un peu avant la pause par le buteur local. En seconde période, le malchanceux Franck Hérisson voyait son tir stoppé par un arrêt de grande classe du gardien local, puis il devait sortir sur blessure quelques minutes plus tard. Cadenassé par les Escargots devant un public enthousiaste, le score en restait à 0 - 1 et on pouvait sentir une certaine frustration dans les propos de Fawzi Dimassi après le coup de sifflet final. On allait voir ce qu'on allait voir.... et en effet, on a vu : dans un Jardin des Hérissons rempli à ras bord, les supporters réclamaient une victoire et les Hérissons allaient tout faire pour leur donner satisfaction. L'affaire était pourtant bien mal engagée car un contre victorieux permettait aux Escargots d'ouvrir le score, mais on assistait ensuite à un déchaînement offensif dont les Hérissons ont le secret. Un Escargot essayait fourbement d'obtenir un penalty, mais l'arbitre ne se laisseait pas rouler dans la farine et il lui distribuait une biscotte, puis le public pouvait laisser éclater sa joie : pour ne pas changer, c'est Samir Ben Slimene qui égalisait au terme d'une


belle action collective. Un peu plus tard, le régional de l'étape Yves Le Hegarat montrait que la fameuse École des Petits Hérissons lui avait dispensé une bonne formation : il se faufilait dans la défense adverse (notre photo) avant de conclure d'un tir bien placé. Le légendaire attaquant Florent "Super Papy" Hitrik avait à peine le temps de féliciter son ancien élève qu'une clameur s'élevait des tribunes après un joli lob distillé par Sébastien Petiot pour ajouter un nouveau but avant la pause. C'est le moment que choisit Daniel Quénard pour ajouter une touche de suspense à un match qui n'en manquait déjà pas : après avoir poussé un Escargot dans le dos, ce qui est loin d'être facile, il contestait la décision de l'arbitre et ce dernier n'avait d'autre choix que de l'expulser. Au retour des vestiaires, les Escargots profitaient de cette supériorité numérique pour placer quelques contres tranchants et Fabrice Cherrier devait multiplier les parades décisives pour retarder l'échéance. À l'heure de jeu, il devait pourtant s'avouer battu et on conmençait à craindre un retour des visiteurs, mais le public du Jardin des Hérissons redonnait de la voix et galvanisait ses favoris, ce qui leur permettait de conserver ce mince avantage jusqu'au bout. Vainqueurs 3 - 2 après un match qui aura tenu toutes ses promesses, les Hérissons sauvaient leur place sur le podium, en attendant mieux. Une chose était certaine dans l'esprit de tous les observateurs : le grand gagnant de ces matches à couper le souffle, c'est le football lui-même !
Un petit commentaire ?
Du travail bien fait ! 03/01/2019 
Après la lourde défaite concédée chez les Nougats le samedi précédent, les Hérissons voyaient arriver le match suivant d'un œil beaucoup plus tranquille : en effet, il s'agissait de recevoir le Symone FC et les joueurs de ce club, abandonné par son ancien manager quelques semaines auparavant, ne jouent plus que pour se maintenir en forme en attendant de trouver un autre club. Autant dire que leur opposition purement symbolique n'allait pas peser bien lourd face au jeu offensif des Hérissons et le public ne s'y était pas trompé car les tribunes du Jardin des Hérissons étaient bien remplies au moment du coup d'envoi. Intenable depuis le début de la saison, Daniel Quénard s'offrait un doublé en première période et son compère Albert Daguet se faisait un plaisir de l'imiter un peu plus tard. Le préposé au tableau d'affichage n'avait guère le temps de se reposer et le solide défenseur Romain Thomas, peu habitué à se retrouver dans la surface adverse, s'offrait un but en conclusion d'une belle série de passes sur le coté gauche. Le jeune ailier Alex Chollet symbolisait la politique formatrice du club en marquant à son tour, ce qui portait le score à 8 - 0 pour le plus grand plaisir des supporters présents. On en restait là et le samedi suivant, le coach Fawzi Dimassi mettait ses joueurs en garde car il s'agissait de rendre visite au FC Chez Jo et cette équipe, dirigée par un manager très porté sur la formation, commence à récolter les fruits de son travail. Poussés par un public enthousiaste, les joueurs


locaux se procuraient d'ailleurs de belles occasions, mais la réussite n'était pas de leur coté et c'est Albert Daguet qui ouvrait le score après une belle action collective. Son compère Franck Hérisson doublait l'écart un peu avant la pause (notre photo) en reprenant un bon centre venu de l'aile gauche. Au retour des vestiaires, Marc Autin cédait sa place sur le terrain à Xavier Lèbre et le sympathique milieu, histoire de fêter son retour de blessure, réussissait un superbe ciseau retourné qui lui valait les applaudissements de tout le public. Les joueurs locaux continuaient d'y croire et se créaient encore des coccasions, mais la réussite n'était vraiment pas avec eux, d'autant plus que Fabrice Cherrier faisait bonne garde dans son but, et c'est finalement Sébastien Petiot qui inscrivait le dernier but à un quart d'heure de la fin. Disputé dans un très bon esprit, le match voyait donc la victoire des Hérissons sur le score de 4 - 0 et chacun se félicitait de cette belle performance avant d'aller passer les fêtes en famille. On espère maintenant que la nouvelle année se poursuivra aussi bien qu'elle a commencé, mais nos adversaires en seront sûrement pas d'accord !
Un petit commentaire ?
Bonne année à tous ! 01/01/2019 

Bonne et Heureuse Année 2019
Un petit commentaire ?
Cascade de blessés chez les Hérissons ! 21/12/2018 
Après deux succès consécutifs, les Hérissons espéraient enchaîner avec une troisième victoire et la réception du Poitiers Football Club tombait à point nommé : le club poitevin pratique en effet un football de qualité et le public du Jardin des Hérissons n'allait pas être de trop pour en venir à bout. Histoire de maintenir une bonne tradition, ce sont d'anciens élèves de la fameuse École des Petits Hérissons qui allaient débloquer la situation avec un premier but inscrit par Daniel Quénard après quelques minutes de jeu. Un peu plus tard, c'est son ancien condisciple Albert Daguet qui doublait la mise après une belle combinaison au milieu du terrain. Le match était très agréable à suivre et les visiteurs se procuraient de belles occasions, mais la réussite n'était pas avec eux et c'est finalement Samir Ben Slimene qui concluait l'affaire à l'heure de jeu. La victoire 3 - 0 paraissait savoureuse mais elle allait être ternie par les sorties sur blessure de Xavier Lèbre (notre photo) puis de Wandifing Diallo à quelques minutes du coup de sifflet final et les deux malchanceux compères allaient rejoindre Charles Brunet et Marc Francisco à l'infirmerie du club. Autant dire que le coach Fawzi Dimassi n'était pas rassuré au


moment de rendre visite à nos amis les Nougats car on sait que ces derniers sont rarement aussi tendres que la fameuse confiserie dont ils portent fièrement le nom. Cette prédiction allait malheureusement se vérifier très vite et les Hérissons ne tardaient pas à déplorer l'absence de leurs coéquipiers blessés, même si leurs remplaçants luttaient avec vaillance pour résister aux assauts adverses. Leur courage n'était hélas pas suffisant face à des Nougats déchaînés et les buts se succédaient à grande vitesse malgré quelques beaux arrêts de Fabrice Cherrier : pour son premier match sous le maillot des Hérissons le gardien fraîchement recruté avait droit à un baptème dont il se serait bien passé. Au terme d'un match à sens unique, c'est avec une lourde défaite 0 - 6 que nos amis rentraient à la maison et on espère que cet accident de parcours ne pèsera pas trop sur leur moral lors des prochaines rencontres. Si les blessés se rétablissent bien, la suite de la saison devrait être un peu plus intéressante....
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88