Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 82
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Un suspense de très haut niveau ! 03/05/2022 
Une fois leur saison lancée, les Hérissons ont continué de travailler en vue du match contre ESSGB 72 car cette équipe, on s'en souvient, leur avait posé pas mal de problèmes lors des saisons précédentes. Dans un Jardin des Hérissons bien rempli, le match démarrait à vive allure et les deux formations se créaient plusieurs occasions. Après une vingtaine de minutes, ce sont les visiteurs qui ouvraient le score en profitant d'une erreur de la défense locale, mais il en fallait plus pour décourager les Hérissons : poussés par un public chaud bouilant, ils égalisaient quelques minutes plus tard par l'intermédiaire de Jérémie Paillart après une jolie feinte qui mettait la défense des visiteurs dans le vent. En seconde période, les deux équipes continuaient de proposer du beau jeu, pour la plus grande joie des spectateurs présents, et les deux gardiens avaient fort à faire pour maintenir ce score de parité. Finalement, on se séparait sur un score de 1 - 1 après une rencontre spectaculaire et jouée dans un très bon esprit. Le samedi suivant, c'est un US Orléans 45 mal en point au classement qui recevait les Hérissons et nos amis n'allaient pas leur permettre d'améliorer leur situation, bien au contraire : après une dizaine de minutes, Thomas Bally s'engouffrait dans la défense locale (notre photo) avant de placer un bon tir qui trompait le gardien adverse. Le score en restait là pendant un long


moment, mais la fin de match allait être pénible pour les joueurs locaux qui voyaient un des leurs expulsé pour un tacle dangereux : déjà auteur d'un but à l'heure de jeu, l'infatigable Yves Le Hegarat signait un joli doublé à quelques minutes de la fin après une attaque sur la droite. Histoire de bien enfoncer le clou, Charles Lantz déboulait sur le côté droit et propulsait le ballon au fond des filets. Le coup de sifflet final de l'arbitre mettait un terme au calvaire d'une équipe orléanaise courageuse mais manquant d'expérience et c'est donc avec un succès 4 - 0 que les Hérissons rentraient à la maison. Une agréable surprise les attendait : par le biais des résultats des aurtes matches, ils se retrouvent en tête du classement, mais quatre autres clubs comptent le même nombre de points et le suspense est donc plus épais que jamais !
Un petit commentaire ?
Un faux pas vite rattrapé 18/04/2022 
Après quelques jours de vacances bien méritées, les Hérissons se sont vite remis au travail sous la houlette de Julien Borgès et ils étaient fin prêts au moment de rendre visite à Thoran pour l'ouverture de la saison. Mais le club local avait lui aussi bien travaillé pendant l'intersaison et ses joueurs prenaient assez nettement l'ascendant sur nos amis. Nos attaquants manquaient de réussite et le vaillant Maxence Dumaine faisait quelques beaux arrêts, mais il ne pouvait empêcher l'ouverture du score un peu avant le repos. Le même schéma se reproduisait en seconde période avec des occasions manquées par les Hérissons et un second but pour Thoran dans le dernier quart d'heure. La qualité de jeu était pourtant là, mais c'est finalement une défaite 0 - 2 qui s'affichait au compteur et nos amis repartaient avec un sentiment de frustration assez pénible. Pour le match suivant, il s'agissait de recevoir le Stade Malherbe Caen et, malgré quelques nuages menaçants, le Jardin des Hérissons avait fait le plein et l'ambiance était festive au moment du coup d'envoi. Les supporters ne tardaient pas à se réjouir car le fidèle Yves Le Hegarat se mettait rapidement en action : quelques minutes


après avoir ouvert le score en conclusion d'une belle attaque sur l'aile droite, l'attaquant breton était fauché dans la surface de réparation adverse. Présent dans les tribunes, notre ami dessinateur reproduisait l'action sur une de ses œuvres (notre photo) tandis que l'arbitre sifflait un penalty que Yves Le Hegarat se chargeait lui-même de transformer. Idéalement lancés, les Hérissons continuaient à développer leur jeu offensif et ils étaient récompensés par deux nouveaux buts avant la pause grâce à Julien Coindet et Thomas Bally. Après le repos, le rythme se ralentissait un peu et les visiteurs en profitaient pour sauver l'honneur d'un coup de tête gagnant sur corner, mais Jérémie Paillart signait un joli doublé dans le dernier quart d'heure pour donner plus d'ampleur à la victoire des Hérissons. Ce net succès 6 - 1 réjouissait les supporters et permettait à nos amis de se replacer au classement, mais le faux pas de la journée d'ouverture indiquait clairement que le travail n'est jamais terminé et cette leçon devra être retenue pour réussir la saison !
Un petit commentaire ?
Au pied du podium ! 23/03/2022 
Quand un club qui souhaite assurer sa place sur le podium rencontre un club qui essaie d'échapper aux barrages, la foule est souvent au rendez vous et ce fut le cas quand Baugy 60 rendit visite aux Hérissons : malgré un ciel nuageux, le Jardin des Hérissons était plein comme un œuf au moment du coup d'envoi. En première période, Yves Le Hegarat ouvrait le score en transformant un penalty, puis c'est Julien Coindet qui doublait la mise en se faufilant dans la défense adverse. Un peu avant la pause, Jérémie Paillart menait une belle attaque sur l'aile gauche (notre photo) avant de conclure d'un tir bien placé. On pensait que les Hérissons allaient dominer la seconde période, mais il n'en fut rien : après l'expulsion d'un de leurs joueurs pour contestation, les visiteurs retrouvaient de l'énergie et ils réduisaient l'écart à deux reprises. On commençait à se poser des questions sur le banc des Hérissons et dans les tribunes, mais le coup de sifflet final venait délivrer nos amis et la courte victoire 3 - 2 n'était pas une si mauvaise affaire. Le match suivant voyait les Hérissons rendre visite aux Last Action Heros et


ces derniers tentaient eux aussi d'échapper à la terrible épreuve des barrages. Leur maîtrise de la contre attaque n'empêchait pas Julien Coindet d'ouvrir la marque dans un silence de cathédrale, mais la rapide égalisation redonnait de la voix aux supporters locaux. Nouveau but pour les Hérissons par Patrice Séchet et nouveau silence dans le stade, puis retour aux vestiaires. En seconde période, les occasions se succédaient de part et d'autre, mais le dernier mot revint à l'équipe locale qui égalisait à l'heure de jeu. Malgré leurs efforts, les Hérissons ne parvenaient pas à inscrire le but vainqueur et lis devaient se contenter d'un match nul 2 - 2 qui aurait fait leur bonheur en d'autres circonstances, mais pas cette fois : par le biais des résultats des autres matches, nos amis se voyaient délogés du podium à cause d'une moins bonne différence de buts. Un peu déçus, les Hérissons se disaient qu'lis avaient réussi à se maintenir directement pour la deuxième saison d'affilée et finalement, ce n'est pas si mal !
Un petit commentaire ?
La bataille sera indécise jusqu'au bout ! 08/03/2022 
Mis en confiance par deux succès consécutifs, les Hérissons ne relâchaient pas leurs efforts pour autant et le coach Julien Borgès maintenait un rythme de travail élevé. Au moment de recevoir Jötunn dans un Jardin des Hérissons plein comme un œuf, nos amis étaient en pleine forme et on n'allait pas tarder à s'en apercevoir au tableau d'affichage : après la sortie sur blessure de Julien Coindet, toute l'équipe se tournait vers le but adverse pour offrir une large victoire à leur coéquipier malchanceux. Rapidement débordés, les visiteurs faisaient ce qu'ils pouvaient pour endiguer les assants des Hérissons, mais le ballon revenait sans cesse dans leur surface de réparation et les buts se succédaient à grande vitesse. En seconde période, la fatigue se faisait sentir et le score montait d'autant plus vite pour finalement s'arrêter sur une large victoire 8 - 0 qui faisait le bonheur de toute l'équipe. On notera pour l'anecdote le doublé réalisé par Stéphane Poirot, mais c'est l'ensemble du groupe qui est à féliciter. Le lundi suivant,


après la sortie de l'école, de nombreux petits supporters se rendaient à l'hôpital pour prendre des nouvelles de Julien Coindet (notre photo) et ils étaient soulagés d'apprendre que sa blessure était sans gravité. Le samedi suivant, c'était un autre défi qui attendait les Hérissons car ils devaient rendre visite au leader ESSGB 72 et ils s'attendaient à un match compliqué : ils n'allaient pas être déçus. En lutte avec les Rougets pour le titre, les joueurs locaux savent qu'ils ne doivent laisser filer aucun point et ils n'allaient pas faire de détail contre nos amis : à la pause, ils avaient déjà trois buts d'avance et ils ne laissaient que très peu de ballons aux Hérissons. Pour ne rien arranger, Ghyslain Jamain rejoignait Julien Coindet à l'hôpital et la seconde période paraissait bien longue aux fidèles supporters qui avaient fait le déplacement. Assurés de la victoire et donc des trois points, les joueurs locaux se contentaient d'ajouter un dernier but en fin de match et c'est donc une défaite 0 - 4 sans appel qui s'affichait au tableau. Par le biais des autres résultats de la journée, les Hérissons conservaient leur place sur le podium mais ils savent qu'lis devront batailler pour la garder et que cette bataille sera indécise jusqu'au bout !
Un petit commentaire ?
Du beau spectacle et des buts ! 22/02/2022 
Après deux défaites contre les Rougets au tournant de la saison, les Hérissons devaient se reprendre et leurs supporters ne manquaient pas de leur mettre la pression au moment de recevoir Thoran dans un Jardin des Hérissons rincé par la pluie. Désireux de se mettre rapidement à l'abri, nos amis ouvraient la marque dès l'entame de match par Patrice Séchet, mais ça ne décourageait pas les visiteurs qui se montraient dangereux à deux reprises. Le second but, inscrit de la tête par Jérémie Paillart, calmait un peu leurs ardeurs et le score ne bougeait plus jusqu'à la pause. Au retour des vestiaires, le coach Julien Borgès faisait entrer Nathanaël Roblot à la place de Yves Le Hegarat et ce coaching portait rapidement ses fruits puisque le nouvel entrant convertissait un coup franc quelques minutes après être entré sur la pelouse. Par la suite, les Hérissons contrôlaient le match et le but inscrit par Thoran à un quart d'heure de la fin ne remettait pas en cause la victoire 3 - 1 de nos amis. Le samedi suivant, il s'agissait de rentre visite à Choc Team et ce déplacement sentait le piège car cette équipe, quasiment assurée d'être reléguée, refuse pourtant d'abdiquer et ses joueurs se battent match après match avec une volonté qui force l'admiration. Ce sont d'ailleurs eux qui inscrivaient le premier but, sous les acclamations de leurs supporters, mais Jérémie Paillart et Nathanaël Roblot inversaient la tendance avant le repos. En seconde période, Julien Borgès sortait un


nouvel atout de sa manche en faisant entrer Merlin "Pantelis" Nativel et ce dernier ne tardait pas à faire admirer son talent (notre photo) en offrant à Julien Coindet la passe décisive du troisième but. Galvanisés par leurs supporters, les joueurs de Choc Team continuaient à lutter de toutes leurs forces et, à force de courage, ils parvenaient à égaliser dans une ambiance indescriptible. On sentait que le match pouvait basculer d'un coté comme de l'autre et, fort heureusement pour les Hérissons, ce sont Yves Le Hegarat et Julien Coindet qui portaient l'estocade dans le dernier quart d'heure. Finalement vainqueurs 5 - 3 au terme d'une rencontre qui régala tous les spectateurs, nos amis pouvaient prendre le chemin du retour avec un large sourire : on venait d'assister à un beau spectacle avec beaucoup de buts et on espère que ce sera souvent le cas à l'avenir !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104