Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 73
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Pluie sur le gazon.... n'arrête pas les Hérissons ! 23/05/2019 
Jouer sur un terrain détrempé quand on aime le beau jeu offensif, c'est une situation peu enviable mais la météo fait partie du jeu et il faut l'accepter. En recevant le Saint Hilaire FC sous une pluie battante, les Hérissons espéraient que le déluge n'allait pas noyer leurs espoirs de victoire et, fort heureusement, il n'en fut rien. Nettement dominateurs au niveau de la possession de balle, les joueurs locaux trouvaient l'ouverture à deux reprises en première période avant d'ajouter trois nouveaux buts après le repos. Auteur d'un joli double, Franck Hérisson se faisait un plaisir de fêter sa réussite avec ses coéquipiers avant d'aller se mettre à l'abri dans les vestiaires. Vainqueurs 5 - 0 après avoir bien maitrisé leur sujet, les Hérissons espéraient rencontrer un ciel plus clément pour leur match suivant, mais hélas, leurs espoirs


furent vite douchés, si l'on ose dire : là encore, la pluie s'était invitée au match et il fallait faire appel aux pompes à eau (notre photo) pour rendre le terrain à peu près praticable. Une nouvelle fois, leur expérience allait leur permettre de prendre le dessus et les Cordeliers n'avaient que leur bonne volonté à faire valoir devant leur public, ce qui allait s'avérer insuffisant. Cette fois, c'était au tour de Daniel Quénard de signer un superbe doublé avant d'aider Franck Hérisson à ajouter un nouveau but à son capital, histoire de conforter son avance au classement des buteurs. C'est avec une nette victoire 6 - 0 que les Hérissons prenaient le chemin du retour et les supporters pouvaient entonner fièrement le refrain de leur nouvelle chanson : pluie sur le gazon n'arrête pas les Hérissons !
Un petit commentaire ? (2)
Des buts comme s'il en pleuvait ! 11/05/2019 
Affronter une équipe abandonnée par son manager, c'est bien souvent l'assurance d'une victoire facile et une bonne occasion d'améliorer sa différence de buts. Opposés au FC Hyperion Stars au tournant de la saison, les Hérissons allaient se faire un plasir de confirmer cette idée, avec d'autant plus de facilité qu'il s'agissait d'une double confrontation. Au match aller, les supporters avaient envahi les tribunes du Jardin des Hérissons et ils se faisaient un plaisir d'applaudir chaleureusement chaque réalisation de leurs favoris. Le superbe triplé inscrit par Franck Hérisson lui valait une ovation chaleureuse et le sympathique buteur arborait un large sourire à chaque fois qu'il propulsait le ballon au fond des filets. Dans ce match sans suspense, les joueurs issus de la légendaire École des Petits Hérissons avaient également droit à leur part d'acclamations et c'est ainsi que le buteur breton Yves Le Hegarat voyait chacune de ses actions (notre photo) saluée avec enthousiasme par tous ceux qui savent à quel point la formation des jeune est importante pour le club. Au terme d'un match joué au petit trot, les


Hérissons l'emportaient 12 - 0 et les parieurs invétérés commençaient aussitôt à miser sur les chances de voir un aussi beau score au match retour. Le temps nuageux n'empêchait pas les assauts de déferler sur le but local et cette fois, c'est Samir Ben Slimene qui signait un triplé sous les accalamations des nombreux supporters qui avaient fait le déplacement. Le manque de suspense était compensé par le bon esprit dans lequel la partie se déroulait et on assistait à de belles actions collectives de la part des Hérissons qui en profitaient pour essayer de nouvelles combinaisons sur le terrain. Une fois encore, le préposé au tableau d'affichage avait du travail et c'est un large 11 - 0 qui s'affichait après le coup de sifflet final. Des points facilement pris, aucun blessé à déplorer et une différence de buts très nettement améliorée : que pouvait-on demander de plus ?
Un petit commentaire ?
Jérémie Morel monte à l'attaque ! 24/04/2019 
Désireux de confirmer leurs bons résultats, les Hérissons attendaient le Pénalty FC de pied ferme et les fidèles supporters qui garnissaient les tribunes du Jardin des Hérissons se demandaient si l'arbitre allait se laisser influencer par le nom du club visiteur. Au bout de quelques minutes, une faute dans la surface de réparation lui en donnait l'occasion et c'est Franck Hérisson qui transformait la sanction. On voyait ensuite les deux ailiers Patrice Séchet et Alex Chollet inscrire un but chacun avant que Franck Hérisson ne transforme un second pénalty, mais c'est Jérémie Morel qui allait être le héros de la soirée : encouragé par ses coéquipiers, le fidèle défenseur partait à l'assaut du but adverse et il marquait un but, puis un autre, puis un troisième. Les acclamations qui retentirent alors dans le stade lui confirmèrent qu'il venait bel et bien d'inscrire le tout premier hattrick de sa carrière. Très ému, le sympathique Jérémie Morel voyait la côte de sa vignette (notre photo) monter en flêche chez les petits collectionneurs et c'est entouré de ses coéquipiers qu'il célébrait la nette victoire 7 - 0 à laquelle il venait de contribuer de si belle manière. La semaine suivante, il s'agissait de rendre


visite au Saint Hilaire FC et on comprit rapidement que le jeu offensif des Hérissons allait être largement récompensé : Daniel Quénard y allait de son but avant que Jean-Luc Point ne s'amuse à imiter son compère de la défense centrale en allant marquer à son tour en fin de match. Pourtant, une fois encore, c'est Franck Hérisson qui allait briller de mille feux : profitant des erreurs de la défense locale, il inscrivait un magnifique quadruplé qui le plaçait en tête du classement des buteurs. Poussés par des supporters enthousiastes, les joueurs locaux parvenaient à sauver l'honneur de façon méritée à l'heure de jeu et c'est finalement avec une belle victoire 6 - 1 que nos amis rentraient à la maison. Deux larges succès et beaucoup de buts inscrits, que demander de plus ?
Un petit commentaire ? (2)
Daniel Quénard se déchaîne ! 09/04/2019 
Un peu véxés d'avoir été battus devant leur public, les Hérissons avaient promis à ce même public une prestation de bien meilleure qualité pour le match suivant. La pluie n'avait pas découragé les habitués du Jardin des Hérissons et les tribunes étaient bien remplies quand le Oai Star FC se présenta sur la pelouse pour affronter nos amis. Rapidement, on comprit que le jeu offensif allait faire mouche et Jérémie Morel ouvrait rapidement le score, imité par Daniel Quénard puis par Patrice Séchet avant la pause. Les visiteurs ayant décidé de jouer le jeu jusqu'au bout, ce qui est tout à leur honneur, ils réduisaient l'écart avant d'inscrire un autre but, mais on retrouvait les mêmes Daniel Quénard et Patrice Séchet pour alourdir le score avant un tout but signé Alex Chollet en fin de match. Au terme d'un match très plaisant à suivre, les Hérissons s'imposaient 6 - 2 contre une équipe qui n'a jamais fermé le jeu malgré le terrain difficile. Le samedi suivant, on se retrouvait dans une situation que les Hérissons connaissaient déjà : affronter une équipe abandonnée par son manager. Cette fois, c'est une équipe nommée AS Monacouf qui avait le redoutable honneur de recevoir nos amis, mais les joueurs de ce club savent qu'ils n'ont plus rien à espérer et ils se contentent donc de trottiner pour se maintenir


en forme, opposant ainsi une résistance purement symbolique. Autant dire que les attaques des Hérissons trouvaient souvent le cadre et les buts ne tardaient pas à s'empiler dans la cage du malheureux gardien local. On retrouvait bien entendu l'inévitable Franck Hérisson sur le tableau d'affichage après son joli doublé, imité par Marc Autin après l'heure de jeu, mais c'est une fois encore Daniel Quénard qui allait s'illustrer de belle manière : véritablement déchaîné devant le but adverse (notre photo) il signait un magnifique quadruplé qui faisait la fierté des formateurs de la fameuse École des Petits Hérissons car c'est dans cette légendaire académie qu'il a appris le football. Sous son impulsion, les Hérissons s'offraient un succès facile sur le score de 10 - 0 et ils prenaient place sur la deuxième marche du podium. Après le coup de sifflet final, le buteur du jour recevait les félicitations de Florent "Super Papy" Hitrik qui fut lui aussi un grand attaquant sous le maillot des Hérissons avant de d'aller enseigner son art aux Petits Hérissons : formation des jeunes et jeu offensif, la recette peut paraitre simple mais elle est souvent très efficace !
Un petit commentaire ?
Une nouvelle aventure.... 28/03/2019 
Après quelques saisons dans la même ligue, les Hérissons ont éprouvé le besoin de changer d'air et ils ont donc quitté, non sans quelques regrets, les Escargots et les Nougats ainsi que les autres clubs. Après avoir un peu hésité, ils ont finalement posé leurs valises dans une ligue totalement inconnue, ce qui leur convenait finalement assez bien. Pour débuter la saison, ils rendaient visite au Besançon Olympique et les deux équipes se présentaient fièrement sur la pelouse (notre photo) dans un stade bien garni. Après quelques mlinutes d'observation, c'est Xavier Lèbre qui ouvrait le score d'une belle frappe, mais le tireur d'élite locale remettait les deux équipes à égalité quelques minutes plus tard. C'est alors que le jeu offensif des Hérissons commença à se déployer et Sébastien Petiot redonnait l'avantage à nos amis, imité par Albert Daguet un peu avant la pause. Poussés par un public enthousiaste, les joueurs locaux luttaient


avec vaillance, mais un dernier but signé Jean Melle à l'heure de jeu ruinait leurs derniers espoirs. Victorieux 4 - 1 après un match solide, les Hérissons étaient impatients de retrouver leur public et le Jardin des Hérissons était plein comme un œuf au moment du coup d'envoi. Le problême, c'est que les Loulou Boyz n'étaient pas venus pour faire du tourisme et ils le montraient en inscrivant deux buts en première période, puis un troisième à l'heure de jeu. Cueillis à froid et dominés dans le jeu, les intrépides Hérissons refusaient pourtant de lâcher prise et Yves Le Hegarat exploitait victorieusement une erreur de la défense adverse pour réduire l'écart. Un peu plus tard, c'est Franck Hérisson qui transformait en but une belle action collective et on commençait à croire à une "remontada" mais il était déjà trop tard. Défaits 2 - 3 après avoir bien lutté, les Hérissons savent maintenant que cette nouvelle aventure ne sera pas une promenade de santé, mais il en faudrait plus pour les décourager !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89