Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 73
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Pas si mal pour un promu ! 06/11/2019 
Désireux de réussir leurs débuts dans leur nouvelle ligue, les intrépides Hérissons s'en remettaient une nouvelle fois à leur valeur fondamentale : le jeu offensif. Cette détermination allait trouver un bel accomplissement au cours du premier match sur le terrain du FC Tnemelc car après une demie heure de jeu, nos amis avaient déjà inscrit trois buts. Les joueurs locaux, poussés par leurs supporters, avaient pourtant sauvé l'honneur et ils montraient en seconde période qu'ils ne renonçaient pas en réduisant à nouveau l'écart à deux reprises, mais c'était insuffisant pour contrer la fougue offensive des Hérissons : en ajoutant trois autres buts, ces derniers mettaient un terme à la farouche résistance de l'équipe locale. Avec six buts inscrits par six joueurs différents, c'est une belle victoire 6 - 3 qui s'affichait au tableau et on ne manquait pas de se réjouir de ce bon début de saison. Le match suivant contre Opiom allait être d'une toute autre nature : sous un ciel clément et dans un Jardin des Hérissons rempli à ras bord, les Hérissons allaient se heurter à un bloc adverse quasiment impossible à franchir.


Le but inscrit par Sébastien Petiot en tout début de match ne parvenait pas à masquer la nette supériorité des visiteurs et nos amis se trouvaient pris dans une véritable nasse (notre photo) dès qu'ils essayaient de lancer une offensive. Le penalty refusé par l'arbitre après une faute sur Daniel Quénard aurait pu permettre de réduire l'écart, mais force était de constater que cet Opiom était bien trop fort pour des Hérissons peu habitués à une telle opposition. Malgré tous leurs efforts, ils devaient s'incliner 1 - 4 devant leur public, mais on notera quand même qu'ils n'ont jamais renoncé et après deux matches, on peut se dire que leur bilan n'est pas si mauvais pour un promu qui joue le maintien. Reste à savoir pendant combien de temps on pourra continuer sur cette lancée....
Un petit commentaire ?
14 matches = 14 victoires ! 10/10/2019 
Une fois le titre définitivement acquis, les Hérissons avaient reçu de leur coach Fawzi Dimassi un autre objectif à atteindre : ils voulaient s'assurer la promotion sans être obligés d'en passer par la terrible épreuve des barrages. En consultant le calendrier de la fin de la saison, on s'apercevait rapidement que cet objectif était largement à leur portée puisqu'il leur faudrait affronter deux clubs abandonnés par leurs managers. C'est tout d'abord le FC Hyperion Stars qui recevait nos amis dans son petit stade champêtre et le moins qu'on puisse dire, c'est que le préposé au tableau d'affichage n'allait guère avoir le temps de chômer. Six buts en première période et six autres après la pause, voilà le bilan de cette rencontre à sens unique qui permettait aux Hérissons d'égaler le record de la plus grosse victoire du club. On notait le triplé inscrit par Yves Le Hegarat pour souligner, une fois encore, le superbe travail effectué par la fameuse École des Petits Hérissons en matière de formation, puis c'était au tour de Charles Lantz de signer un triplé pour bien montrer que les responsables du recrutement ne sont pas maladroits non plus. La large victoire 12 - 0 faisait la joie des nombreux supporters qui avaient


fait le déplacement et l'ambiance était au beau fixe dans le Jardin des Hérissons pour la dernière journée de la saison. On assistait tout d'abord à la présentation d'un superbe tableau réalisé par notre ami le dessinateur (notre photo) puis c'est le FC Chatix qui se présentait sur la pelouse pour effronter nos amis. Malgré leur bonne volonté, les visiteurs n'allaient pas peser bien lourd et c'est encore un pur produit de la formation locale qui se mettait en évidence : en effet, Nathanaël Roblot signait un joli doublé qui faisait la fierté de ses formateurs. On ajoutait ensuite quelques buts pour faire bonne mesure, les joueurs adverses sauvaient l'honneur pour rassurer leurs propres supporters, puis on se quittait sur un succès 6 - 1 qui reflétait bien la physionomie du match. Pour la première fois de leur histoire, les Hérissons remportaient le titre en ayant gagné tous leurs matches et on se doute bien qu'il en ira autrement la saison prochaine, mais pour l'heure, il est surtout temps de faire la fête !
Un petit commentaire ?
Le titre est dans la poche ! 25/09/2019 
Avant d'attaquer la dernière ligne droite, les Hérissons avaient l'occasion d'assurer le titre avant même de disputer les derniers matches de la saison. Le plus sérieux obstacle n'était autre que le Besançon Olympique et les supporters du club franc-comtois avaient envahi les tribunes de leur stade fétiche pour recevoir dignement nos amis. La rapide ouverture du score par Alex Chollet jetait un coup de froid sur les tribunes pleines à craquer et le second but inscrit par Yves Le Hegarat faisait le même effet. Malgré tout, les joueurs locaux refusaient d'abdiquer et ils réduisaient l'écart avant la pause. Au retour des vestiaires, c'est Patrice Séchet qui se chargeait de tuer le suspense avant que les Hérissons n'inscrivent deux nouveaux buts en fin de match. Finalement victorieux 5 - 1 contre un adversaire coriace, les intrépides Hérissons n'avaient plus qu'à assurer un dernier succès devant leurs supporters pour acquérir définitivement le titre. Ce sera chose faite le samedi suivant dans un Jardin des Hérissons rempli à ras bord, même si les joueurs du Oai Star FC ont longtemps retardé l'échéance grace à un pressing efficace. Le but inscrit par Jean Melle en première période était applaudi avec enthousiasme, mais le malchanceux Jérémie Morel était victime d'une agression


de la part d'un joueur adverse, agression qui valait à son auteur d'être immédiatement expulsé par l'arbitre. Blessé à l'épaule, le fidèle défenseur devait alors quitter le terrain en se faisant aider par un stadier (notre photo) et c'est Romain Thomas qui prenait sa place. La fête était un peu gâchée, mais les Hérissons allaient pourtant terminer le match en fanfare : les deux ailiers inscrivaient un but chacun et Xavier Lèbre s'offrait un joli doublé pour célébrer son retour en forme. La victoire 5 - 0 permettait aux Hérissons de s'assurer du titre une bonne fois pour toutes et on commence déjà à se demander de quoi la saison prochaine sera faite, mais comme le rappelait le coach Fawzi Dimassi avec son habituelle sagesse : chaque chose en son temps !
Un petit commentaire ? (1)
Malgré les blessés, on y croit ! 12/09/2019 
Recevoir une équipe abandonnée par son manager, c'est une situation que les Hérissons connaissent bien et ils savent qu'l faut profiter de l'occasion pour soigner sa différence de buts. En recevant le Drazza FC dans un Jardin des Hérissons quasiment plein, nos amis allaient faire le travail comme il devait être fait et le soleil ébouissant qui trônait ce jour-là dans le ciel allait éclairer toutes les facettes de leur jeu offensif. Le jeune Arthur Lavigne ouvrait le score après avoir éliminé son adversaire direct d'une superbe feinte, puis ses coéquipiers mettaient à contribution le préposé au tableau d'affichage. Patrice Séchet marquait à son tour, Franck Hérisson ajoutait un doublé à sa collection.... bref tout allait pour le mieux, mais la sortie sur blessure de Yves Le Hegarat ternissait un peu le tableau. La large victoire 7 - 0 permettait aux Hérissons de consolider leur avance et l'optimisme régnait aux moment de rendre visite aux Cordeliers pour la journée suivante. Cette fois, c'est la pluie qui s'invitait à la fête, mais ça n'empêchait pas les deux capitaines d'échanger une sportive poignée de mains (notre photo)


avant de débuter la rencontre devant un public enthousiaste. C'est au remuant ailier Alex Chollet que revenait l'honneur d'inscrire le premier but, mais cette réussite précédait de peu la sortie de Franck Hérisson à cause d'une blessure au genou droit. Très en forme en ce moment, Jean Melle doublait la mise, mais il devait lui aussi sortir après un choc avec un joueur adverse. La qualité du jeu n'en était pas altérée, mais le moral des Hérissons commençait à être aussi maussade que la météo et on sentait que nos amis avaient hâte de regagner les vestiaires. Pourtant, ils continuaient à assurer le jeu, en vrais professionnels qu'ils sont, et ils ajoutaient trois nouveaux buts pour que leur succès ne fasse aucun doute. Malgré leur courage et le soutien de leurs supporters, les Cordeliers devaient s'avouer vaincus et ce succès 5 - 0 permettait aux Hérissons de faire un pas de plus vers le titre. Malgré les blessures qui ont frappé l'équipe ces derniers temps, on y croit de plus en plus !
Un petit commentaire ?
Jean Melle se met en évidence ! 29/08/2019 
Après avoir gagné tous leurs matches de ligue depuis le début de la saison, les Hérissons attendaient la double confrontation contre le Saint Hilaire FC avec sérénité, malgré les mises en garde du coach Fawzi Dimassi contre les excès de confiance. Au match aller, le Jardin des Hérissons avait fait le plein malgré un ciel nuageux et la première période voyait Yves Le Hegarat ouvrir le score, puis c'est Franck Hérisson qui doublait la mise après une belle action collective. Après le repos, le jeune Arthur Lavigne marquait à son tour et les visiteurs devaient en plus subir l'expulsion d'un des leurs, ce qui n'arrangeait pas leurs affaires. C'est alors que Jean Melle décida de se mettre en évidence : après un long raid solitaire sur l'aile gauche, il marquait d'un tir tendu avant de récidiver de façon chanceuse en fin de match. Malgré le courage des visiteurs, le score final était de 5 - 0 et le fidèle Jean Melle voyait aussitôt la côte


de sa vignette (notre photo) remonter auprès des collectionneurs. Au match retour, il se faisait un devoir de marquer à nouveau pour remercier les supporters de leur soutien, mais cette fois c'est Charles Lantz qui se faisait remarquer en inscrivant le premier triplé de sa carrière. Boosté par cette réussite, Yves Le Hegarat s'offrait un joli doublé, histoire de saluer une fois encore le remarquable travail effectué par la légendaire École des Petits Hérissons au niveau de la formation des jeunes. Les joueurs du Saint Hilaire FC avaient beau sauver l'honneur devant leur public, ils ne pouvaient empêcher les intrépides Hérissons de l'emporter 7 - 1 après un match bien maitrisé. Nos amis continuent donc de faire cavalier seul en tête du classement et on se dit que le titre pourra difficilement leur échapper, mais il convient néanmoins de rester sérieux jusqu'au bout....
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89