Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 77
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Un point à domicile, un point à l'extérieur.... 06/04/2021 
Alors que la fin de saison approche à grands pas, les Hérissons veulent séciruser leur place en dehors de la zone de barrages. Pour ça, il fallait d'abord battre un AS Metare très remonté ces derniers temps et la tâche ne s'annonçait pas facile. Ce sont d'ailleurs les visiteurs qui ouvraient rapidement le score et la chance semblait leur sourire car un joli tir de Stéphane Poirot était repoussé par le poteau alors que le gardien était battu. En dépit des efforts de nos amis, il fallait attendre la ½ heure de jeu pour voir Yves Le Hegarat égaliser après avoir dribblé toute la défense adverse. Dans un Jardin des Hérissons rempli à ras bord, le suspense était palpable dans chaque recoin des tribunes, mais tous les visages s'éclairèrent quand Nathanaël Roblot transforma en but une belle attaque venue de l'aile gauche. La victoire semblait à portée de piquant, mais la dernière minute du match fut fatale aux Hérissons car les visiteurs déployaient une belle action collective qui se termina au fond des filets. Un peu frustrant au niveau comptable, ce score de parité 2 - 2 était néanmoins justifié car les deux équipes avaient fait jeu égal pendant toute la partie. La semaine suivante, il fallait rendre visite au FC Gaby dont les superbes maillots rivalisaient avec ceux des Hérissons au niveau de la popularité auprès des


jeunes spectateurs. Certains supporters n'ayant pas trouvé de ticket pour le match, ils devaient se replier sur le pub voisin et ils en profitaient pour boire une pinte (notre photo) en écoutant le match à la radio et en bavardant joyeusement car leur rivalité sur le terrain n'empêche pas les deux clubs d'être amis. Après les attaquants samedi dernier, ce sont les ailiers qui allaient se mettre en évidence cette semaine : c'est tout d'abord Patrice Séchet qui reprenait un ballon relaché par le gardien local pour ouvrir le score, puis son compère Stéphane Poirot doublait la mise d'un tir soudain qui surprenait tout le monde. Un peu secoués par cette réussite adverse, les Pingouins ne se laissaient pas abattre et c'est de façon méritée qu'ils réduisaient l'écart à l'heure de jeu avant d'égaliser quelques minutes plus tard. Les occasions continuaient de se succéder d'un but à l'autre et les deux gardiens rivalisaient de prouesses pour finalement se neutraliser. Obtenu au terme d'un match très spectaculaire, ce score de parité 2 - 2 permettait de rapporter un bon point de ce déplacement périlleux, mais il n'empêchait pas les Hérissons de se retrouver dans la zone de barrages. On aura donc droit à des sueurs froides jusqu'au bout de la saison....
Un petit commentaire ?
Les Hérissons pris au piège ! 22/03/2021 
Le tournant de la saison ayant été bien négocié, les Hérissons avaient hâte de retourner jouer pour montrer les progrès accomplis à l'entrainement. Le déplacement chez Squall VA n'allait pas leur en laisser l'occasion car l'équipe locale avait à cœur de faire oublier la courte défaite concédée de justesse au match aller. Pourtant, en première période, nos amis tenaient bon et ils inscrivaient même le premier but par Charles Lantz après une demie heure de jeu, mais l'égalisation ne tardait pas à venir. Après le repos, la détermination des joueurs locaux faisait la différence et ils inscrivaient trois buts en un quart d'heure, histoire de bien montrer qu'il voulaient rester maîtres chez eux. Leur entraineur faisait alors entrer des joueurs frais, ce qui permettait de tenir les Hérissons à distance et ces derniers, totalement pris au piège, devaient s'en remettre au talent de Fabrice Cherrier pour éviter que l'addition ne soit encore plus salée. Nette et sans bavure, cette défaite 1 - 4 ne souffrait aucune contestation et avait au moins le mérite de faire mesurer aux Hérissons le travail qu'ils doivent encore accomplir avant d'espérer jouer les premiers rôles. On espérait les voir déployer leur jeu offensif lors du match suivant


disputé dans un Jardin des Hérissons quasiment plein, mais on compris rapidement qu'il n'en serait rien : bien organisés et déterminés à ne pas laisser nos amis prendre la direction des opérations, les joueurs du SAS Bernard Mendy opéraient un pressing terriblement efficace qui ne laissait aucune marge de manœuvre aux Hérissons. Une nouvelle fois pris au piège, à l'image de Thomas Bally surveillé de près par la défense adverse (notre photo) nos amis ne parvenaient pas à se procurer une seule occasion digne de ce nom. Malgré tous leurs efforts, ils devaient admettre la supériorité du dispositif tactique des visiteurs et ces derniers obtenaient le match nul 0 - 0 qu'ils étaient venus chercher. On en restait donc là et, avec un point pris en deux rencontres, les Hérissons faisaient un peu grise mine mais on peut compter sur eux pour retenir la leçon et on attend les prochains matches avec impatience !
Un petit commentaire ?
Pas grand chose à raconter.... 11/03/2021 
Arrivés au tournant de la saison, les Hérissons voyaient venir sans appréhension la double confrontation avec un Olympique de Fred qui n'a encore marqué aucun point : en effet, cette équipe n'a plus aucun joueur et elle a donc perdu tous ses matches par forfait depuis le début de la saison. Ce scénario allait se répéter contre nos amis et ils n'ont donc pas eu besoin de batailler pour récolter les points de cette double victoire. Histoire de s'occuper entre deux entrainements, ils ont répondu aux nombreuses lettres de supporters que leur apporte chaque matin le sympathique facteur qui distribue leur quartier (notre photo) et les blessés ont profité de cette période de calme pour se refaire une santé. À part ça, il faut bien avouer qu'il n'y a pas grand chose à raconter, mais les prochains matches devraient être plutôt intéressants !

Un petit commentaire ?
On n'ira pas s'en plaindre ! 23/02/2021 
Pour bien jouer au football, il faut du talent, du travail, de la volonté.... et aussi un peu de chance. Cette dernière peut faire basculer un match à elle seule et les Hérissons le savent bien car ils ont souvent eu, au cours de leur histoire, l'occasion de le constater. Cette saison, il semblerait que la roue tourne dans le bon sens : après un début de saison difficile, nos amis ont réussi à trouver leurs marques et la réussite a fait le reste. En visite sur le terrain du SAS Bernard Mendy, ils ont laissé passer l'orage avant de faire parler la foudre : une erreur de la défense permettait à Nathanaël Roblot d'ouvrir le score. Juste après, c'est Fabrice Cherrier qui se mettait en évidence en stoppant un penalty. À un quart d'heure de la fin, une autre erreur défensive permettait à Nathanaël Roblot de doubler la mise, mais les attaquants locaux ne renonçaient pas et réduisaient l'écart d'une belle tête piquée. On pensait que le suspense était relancé, mais Charles Lantz surgissait dans la défense adverse (notre photo) avant de marquer d'un tir puissant. Ce coup du sort scellait le destin de la rencontre et la victoire 3 - 1 acquise sur terrain adverse faisait le bonheur des supporters. Une semaine plus tard, il s'agissait de recevoir Squall VA dans un Jardin des Hérissons bien rempli malgré les violentes averses et le


terrain boueux demandait de gros efforts aux joueurs des deux équipes pour développer leur jeu. Très en forme en ce moment, Charles Lantz marquait après une belle action individuelle et une subtile feinte de tir, puis c'est Jérémie Paillart qui s'offrait une percée sur le flanc gauche avant de tromper le gardien adverse. On pensait que les Hérissons allaient gérer la seconde période sans trop forcer, mais ce sont au contraire les visiteurs qui donnaient le ton : un premier but juste après la reprise, puis un deuxième à un quart d'heure de la fin et le match était totalement relancé. Dans les tribunes, chacun retenait son souffle, surtout après la sortie de Fabrice Cherrier sur blessure, mais son remplaçant Baptiste Champigny tenait la baraque comme il fallait. Le coup du sort survenait à une minute de la fin quand l'arbitre sifflait un penalty généreux en faveur des Hérissons : malgré les protestations des joueurs adverses, Yves Le Hegarat restait concentré et marquait le but vainqueur. Cette victoire chanceuse 3 - 2 permettait aux Hérissons de remonter dans la première moitié du classement et même si chacun comprenait que la chance n'allait pas être toujours là, pour l'instant elle sourit à nos amis et franchement, on n'ira pas s'en plaindre !
Un petit commentaire ?
Les Hérissons relèvent la tête ! 09/02/2021 
Ayant perdu les deux premiers matches de la saison, les Hérissons n'avaient pas d'autre choix que de se révolter contre le mauvais sort. Le match à domicile contre le FC Gaby allait leur en donner l'occasion, mais les encouragements du Jardin des Hérissons ne seraient pas de trop contre cet adversaire plutôt coriace. Ce sont d'ailleurs les visiteurs qui ouvraient le score, mais Nathanaël Roblot ne tardait pas à égaliser au terme d'un bel exploit individuel. Le magnifique travail de formation de la prestigieuse École des Petits Hérissons allait être à nouveau mis en valeur quand Yves Le Hegarat signait un superbe doublé avant la pause : très motivés, les deux anciens élèves permettaient à nos amis d'atteindre le repos avec deux buts d'avance. En seconde période, les deux équipes continuaient d'offrir un beau spectacle et on notait plusieurs belles occasions de part et d'autre, mais les deux gardiens étaient vigilants. En fin de rencontre, un joli but permettait au FC Gaby de réduire l'écart, mais Stéphane Poirot répliquait presque aussitôt pour mettre un terme au suspense. Acquise avec difficulté contre une équipe très combative, cette victoire 4 - 2 mettait du baume au cœur de tout le club et chacun se préparait pour le déplacement du samedi suivant. Opposés à un AS Metare malchanceux depuis le début de la saison, les Hérissons étaient bien contents de voir Jérémie Paillart faire son retour après


une blessure qui l'a éloigné des terrains pendant deux semaines. Pour rattraper le temps perdu, le sympathique milieu de terrain déployait une activité considérable (notre photo) et une de ses passes permettait à Yves Le Hegarat d'ouvrir le score. Poussés par un public enthousiaste, les joueurs locaux égalisaient puis prenaient l'avantage et leur coach procédait ensuite à plusieurs changements pendant la pause. Un peu déboussolés, les Hérissons s'en remettaient alors à une ruse tactique dont ils ont le secret : envoyer les défenseurs à l'assaut du but adverse. C'est ainsi que Florian Parisseaux égalisait à un quart d'heure de la fin, mais les joueurs locaux trouvaient à nouveau le chemin des filets. Pas découragé pour autant, Florian Parisseaux remettait les pendules à l'heure et permettait aux Hérissons d'accrocher le point du match nul. Au terme d'un match spectaculaire, ce score de parité 3 - 3 faisait le bonheur de nos amis au détriment d'un AS Metare pas très chanceux sur ce coup. De leur coté, les Hérissons venaient de montrer qu'ils étaient capables de relever la tête et on espère les voir souvent dans cet état d'esprit à l'avenir !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96