Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 79
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Ce sera compliqué jusqu'au bout ! 20/10/2021 
Alors que la 56ème Coupe des Zanimos vient de débuter, les Hérissons bataillent toujours avec ardeur pour tenter d'obtenir leur maintien. Dans cette ligue très disputée, chaque point vaut son pesant d'or et les joueurs le savent, de même que les supporters : malgré un ciel nuageux, ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement pour voir leurs favoris affronter un ESSGB 72 favori chez lui. La partie était plutôt équilibrée et les deux équipes se procuraient de belles occasions, aussi bien en première période qu'en seconde. Les deux gardiens étaient soulagés de voir leurs poteaux repousser le ballon, ce qui retardait l'échéance, et Maxence Dumaine se mettait en évidence en stoppant un penalty à quelques minutes de la fin. On pensait alors que les Hérissons avaient fait le plus difficile et qu'ils allaient ramener le point du match nul, mais une dernière offensive locale était transformée en but et nos amis devaient s'incliner 0 - 1 malgré leur vaillance. Le classement était une nouvelle fois chamboulé et les supporters des Hérissons n'étaient pas très rasssurés en lisant les dernières nouvelles dans le journal (notre photo) mais ça ne les empêchait pas de garnir généreusement les tribunes du Jardin des Hérissons pour le match retour. Dès le coup d'envoi, les Hérissons se ruaient à l'assaut du but adverse et, après plusieurs tentatives, ils trouvaient la faille sur un coup franc


converti par Charles Lantz après un superbe enchainement de passes. Hélas, quelques minutes plus tard, Nathanaël Roblot devait quitter le terrain à cause d'un blessure et Julien Coindet prenait alors sa place sur le terrain. Avant même qu'ils n'aient eu le temps de se réorganiser, les visiteurs en avaient profité pour égaliser et ils inscrivaient même un second but après la pause. C'est alors que le jeu collectif des Hérissons se mit à donner sa pleine mesure : formé dans la prestigieuse École des Petits Hérissons comme plusieurs de ses coéquipiers, Julien Coindet mettait à profit son sens du collectif pour développer un mouvement offensif que Stéphane Poirot se faisait un plaisir de transformer en but. Poussés par un public déchaîné, les Hérissons continuaient à pousser et leurs efforts étaient finalement récompensés par un nouveau but signé Jérémie Paillart à un quart d'heure de la fin. Ensuite, plus rien ne sera marqué et c'est donc une courte mais précieuse victoire 3 - 2 qui s'affichait au tableau après le coup de sifflet final, pour la plus grande joie des supporters locaux. Une courte défaite, puis une courte victoire : c'est le menu des Hérissons depuis le début de la saison et même si le maintien direct est largement à leur portée, chacun aura bien compris que ce sera compliqué jusqu'au bout !
Un petit commentaire ?
Débuts difficiles pour Maxence Dumaine 06/10/2021 
Toujours à la lutte dans une ligue très indécise, les Hérissons voyaient arriver le match contre Sebseb 38 avec prudence car cette équipe, malgré son mauvais classement, ne renonce pas et se bat avec courage. Ce n'est pourtant pas dans un Jardin des Hérissons bien rempli qu'ils allaient inscrire leurs premiers points de la saison car le football offensif de nos amis allait faire mouche : Yves Le Hegarat ouvrait rapidement le score, puis Charles Lantz s'offrait un joli doublé avant que Thomas Bally ne vienne corser l'addition. Le public ne cachait pas sa joie et on attendait d'autres buts, mais les visiteurs serraient le jeu et c'est fort justement qu'ils sauvaient l'honneur à un quart d'heure de la fin. Un dernier but signé Yves Le Hegarat venait clôturer une large victoire 5 - 1 des Hérissons et c'est dans cette ambiance joyeuse que Fabrice Cherrier annonçait son départ : après plus de 150 matches sous le maillot des Hérissons, le sympathique gardien de but voulait tenter une dernière aventure dans un club allemand avant de raccrocher les gants. Son successeur était vite connu : bien qu'il soit agé de


seulement 25 ans, Maxence Dumaine a déjà une longue expérience et son talent ne sera pas de trop pour assurer aux Hérissons le maintien dans cette ligue indécise. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, il s'agissait d'affronter Jötunn sur son terrain et la rencontre s'annonçait serrée. En première période, il faisait bonne garde (notre photo) et empêchait les joueurs locaux de s'approcher trop près de sa cage, mais son homologue adverse en faisait autant et aucun but n'était inscrit. Après le repos, il continuait son excellent travail mais il devait finalement s'incliner sur une belle action personnelle d'un attaquant local dans le dernier quart d'heure. Un superbe mouvement collectif permettait alors à Nathanaël Roblot d'égaliser et les Hérissons tentaient de conserver ce bon résultat, mais l'arbitre sifflait un penalty en faveur de Jötunn à quelques minutes du coup de sifflet final : le buteur local transformait la sentence dans un tonnerre d'applaudissements. Défaits 1 - 2 après avoir bien lutté, les Hérissons rentraient à la maison en se disant que cette saison ne serait vraiment pas facile, mais on peut compter sur eux pour se battre jusqu'au bout !
Un petit commentaire ?
Changement de coach chez les Hérissons 21/09/2021 
Alors que la saison avait démarré de façon mitigée pour les Hérissons, on apprenait avec étonnement que le fidèle coach du club Fawzi Dimassi avait demandé à être replacé à la tête de l'équipe première. Motivée par la fatigue accumulée après toutes les saisons passées à entraîner l'équipe, sa demande était acceptée avec reconnaissance par la direction du club et son adjoint Julien Borgès était alors désigné pour lui succéder. Bien connu des Hérissons avec qui il travaille depuis plusieurs saisons, le nouveau coach ne tardait pas à se mettre au travail et, les premiers jours, il venait à l'entrainement avec son jeune chien Pantoufle pour mettre une bonne ambiance. Cette idée sympathique donnait le sourire aux joueurs (notre photo) mais ça ne les empêchait pas de suivre avec attention les consignes que leur expliquait leur nouveau patron. Le premier match sous sa direction se déroulait dans un Jardin des Hérissons bien rempli malgré un ciel nuageux et nos amis ne tardaient pas à montrer au coach qu'ils avaient bien compris son message : Yves Le Hegarat ouvrait le score après un quart d'heure de jeu,


rapidement imité par Jérémie Paillart, puis c'est Florian Parisseaux qui aggravait le score un peu avant la pause. À l'heure de jeu, Nathanaël Roblot marquait à son tour avant que les joueurs de Last Action Heros ne parviennent à sauver l'honneur, mais ce but tardif ne changeait pas l'issue de la rencontre et les Hérissons s'mposaient 4 - 1 devant des supporters ravis. Ces mêmes supporters allaient être beaucoup moins ravis le samedi suivant : en rendant visite aux Rougets, les intrépides Hérissons savaient qu'ils couraient le risque de tomber dans la bouillabaisse et les joueurs locaux n'allaient pas tarder à confirmer cette prédiction. Après l'ouverture du score, l'égalisation signée Stéphane Poirot laissait espérer une rencontre serrée, mais les Rougets ajoutaient rapidement deux autres buts avant la pause. Au retour des vestiaires, ils continuaient à imposer leur loi sur le terrain et l'expulsion de Mathieu Cros leur facilitait la tâche, ce qui leur permettait d'ajouter un quatrième but. Malgré leur vaillance, les Hérissons devaient s'incliner 1 - 4 et ils se retrouvent maintenant en position difficile au classement. Rien n'est encore perdu et la saison est encore longue, mais une chose est sûre : le nouveau coach Julien Borgès a du pain sur la planche !
Un petit commentaire ?
Pas si facile.... 07/09/2021 
Après un titre acquis de haute lutte, les Hérissons s'attaquaient à un autre objectif tout aussi compliqué : le maintien. Pour commencer, il fallait recevoir Abraxas Team et chacun s'attendait à un match très serré, ce qui fut en effet le cas : au bout de quelques minutes, les visiteurs ouvraient le score. Poussés par un Jardin des Hérissons très largement rempli, nos amis luttaient avec ardeur sur chaque ballon pour tenter d'égaliser, ce qui arrivait finalement par Thomas Bally qui reprenait un bon tir mal capté par le gardien. Un peu avant le repos, Nathanaël Roblot ajoutait un second but, mais les visiteurs faisaient de même pour atteindre la pause sur un score de parité. Après le repos, notre ami le dessinateur était heureux de voir que les Hérissons ne relâchaient pas leurs efforts (notre photo) et ça finissait par payer en fin de match : les deux insaisissables ailiers Stéphane Poirot et Patrice Séchet inscrivaient un but chacun dans les dernières minutes pour signer un succès 4 - 2 mérité mais qui fut long à venir.


Le samedi suivant, les Hérissons n'avaient pas vraiment la tête au football après avoir appris le décès de Fat Pantelis (voir news précédente) mais les deux équipes se présentaient néanmoins sur le terrain avec l'intention de pratiquer le meilleur football possible, histoire de montrer leur respect du jeu. Devant leurs supporters, les joueurs de Baugy 60 se montraient rapidement à leur avantage et ils ne tardaient pas à concrétiser leur domination en inscrivant trois buts en moins d'une heure. Patrice Séchet sonnait la révolte en réduisant le score d’un tir bien placé, mais il était déjà trop tard et le dernier but des joueurs locaux ne faisait qu'enfoncer le clou. Battus 1 - 4 sans avoir démérité, les Hérissons comprenaient que la saison allait être difficile et il va maintenant falloir se ressaisir pour éviter une terrible déconvenue !
Un petit commentaire ?
Un ami nous a quittés.... 31/08/2021 

Aujourd'hui, c'est avec une immense tristesse que les Hérissons et leurs amis les Zanimos ont appris une terrible nouvelle : Fat Pantelis le sympathique manager du Pantelis Olympique a été fauché par une voiture alors qu'il circulait à vélo. Il avait 30 ans.

Bien connu de la communauté francophone pour sa grande gentillesse et sa disponibilité, le bien nommé Ange avait toujours un mot gentil pour l'un, un conseil avisé pour l'autre, une anecdote marrante ou une petite blague.... il était unanimement apprécié par tous ceux qui ont eu la chance de le croiser dans l'univers hattrickien et son absence sera cruellement ressentie.

À ses proches, à sa famille et à sa compagne, les Hérissons et tous leurs amis adressent leurs plus sincères condoléances. Ce mercredi, une minute de silence sera observée avant le coup d'envoi du match de Coupe de France et les Hérissons porteront un brassard noir pendant la rencontre, hommage modeste mais sincère à un membre irremplaçable de notre communauté.
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99