Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Pourquoi viens tu si tard ? 26/02/2007 
Quasiment certains d'être relégués en fin de saison, les Hérissons n'attendaient rien de leur déplacement sur le terrain de St Restitut et ils espéraient simplement produire du beau jeu pour ne rien regretter. Mais une surprise les attendait car le club adverse venait d'être mis en liquidation par les instances hattrickiennes et c'est donc un succès 5 - 0 par forfait qui attendait nos amis. Un peu déçus de ne pas avoir joué, les Hérissons étaient quand même heureux de récupérer ces trois points et c'est avec une confiance retrouvée qu'ils s'apprétaient à recevoir
les Galactiques21 une semaine plus tard. L'ouverture du score par les visiteurs après un quart d'heure de jeu n'était pas de nature à rassurer les supporters, d'autant plus que Fabien Marguerite devait sortir sur blessure en première période. Mais à l'heure de jeu, l'irremplaçable capitaine Florent Hitrik allait sonner l'heure de la révolte en se frayant un chemin dans la défense adverse pour placer un tir précis (notre photo) qui ne laissait pas l'ombre d'une chance au gardien. A peine le temps de savourer cette égalisation que déja le rusé Théo Verdure profitait d'une erreur d'un défenseur adverse pour permettre enfin aux Hérissons de mener au score, ce qui ne manqua pas de déclencher dans les tribunes du Parc des Hérissons un tonnerre d'applaudissements. Quand Douglas Prior marqua à son tour après un bel exploit personnel, plus personne n'osa douter que la victoire était acquise, surtout après que le malchanceux buteur des Galactiques21 ait manqué un penalty en fin de rencontre. C'est donc un beau succès 3 - 1 qui récompensait les efforts des Hérissons mais la menace de relégation n'en était pas écartée pour autant et on avait presque envie de dire à cette victoire : pourquoi viens tu si tard ?
Un petit commentaire ?
On n'y comprend plus rien ! 14/02/2007 
Voyant la fin de saison approcher, les Hérissons se rendaient bien compte que la relégation allait devenir inévitable à moins de récolter des points lors des rencontres à venir. Dans ce but, ils avaient décidé de rassembler toutes leurs forces au milieu du terrain, tentative qui allait s'avérer inutile malgré leur indéniable volonté. Les deux dernières rencontres allaient provoquer chez l'ensemble des observateurs un sentiment d'incompréhension et d'injustice tellement les Hérissons allaient être mal récompensés de leurs efforts. C'est tout d'abord la rencontre face à
l'Olympiique Cheuz qui se déroulait d'une façon abracadabrante : ayant fait quasiment jeu égal en terme de possession de balle, les Hérissons ne méritaient pas de subir une cinglante défaite sur le score de 1 - 6 malgré les nombreux plongeons de Yohann Kariger (notre photo) qui mettait fin à plusieurs tentatives adverses. Très déçus par ce résultat qui ne leur rendait pas justice de leurs nombreux efforts, les Hérissons n'avaient plus franchement le coeur à l'ouvrage au moment de recevoir l'équipe de Néris Les Bains et ce sont les visiteurs qui monopolisaient le ballon la plupart du temps. Pourtant, malgré cette domination adverse, on a bien failli assister à un petit miracle avec une courte défaite 1 - 2 qui aurait pu se terminer sur un score nul avec un peu de réussite. Les habitués du Parc des Hérissons n'y comprenaient plus rien et certains commençaient même à souhaiter que leurs favoris soient dominés au milieu du terrain lors des prochaines rencontres pour pouvoir enfin gagner un match cette saison.... de toute façon, les résultats des autres rencontres de la division condamnent sans plus attendre les Hérissons à évoluer à l'étage inférieur la saison prochaine, ce qui ne semblait pas contrarier beaucoup de monde au sein du club : si c'est le prix à payer pour avoir le droit de jouer un jeu offensif, alors qu'il en soit ainsi !
Un petit commentaire ? (1)
Des progrès encore insuffisants 02/02/2007 
Un déplacement périlleux attendait les Hérissons au cours de cette journée de ligue puisqu'il s'agissait de rendre visite au Lokomotiv Oze qui, on s'en souvient, les avait largement battus au match aller. Les derniers résultats n'étaient, il faut bien l'avouer, guère de nature à rendre optimistes les quelques supporters qui avaient fait le déplacement, mais ça ne les empêchait pas de donner de la voix pour encourager leurs favoris. Après la rapide ouverture du score par
l'équipe locale, l'égalisation signée par Benoit Asparo déclenchait un tonnerre d'applaudissements et on se mit alors à espérer un résultat favorable pour cette rencontre. Hélas, malgré toute la bonne volonté affichée par des Hérissons très offensifs, la défense du Lokomotiv Oze parvenait à repousser leurs tentatives (notre photo) et les exploits techniques de Théo Verdure n'y changeaient rien. Au contraire, ce sont les buteurs locaux qui allaient se montrer les plus réalistes en inscrivant deux nouveaux buts pour signer un succès logique et, au terme d'une rencontre où ils ont montré des progrès assez sensibles, les Hérissons devaient pourtant s'incliner 1 - 3 après avoir fourni beaucoup d'efforts. C'est donc un peu déçus qu'ils prenaient le chemin du retour pour se remettre au travail, en espérant que les progrès aperçus au cours de ce match vont se confirmer dans les prochains jours pour leur permettre de voir enfin le bout du tunnel....
Un petit commentaire ? (1)
Quand le courage ne suffit pas.... 21/01/2007 
Décidément, les semaines se suivent et se ressemblent pour les Hérissons, ce qui ne fait hélas pas l'affaire des supporters. Après le déplacement sur le terrain de Neris Les Bains, c'est la visite rendue à l'Olympiique Cheuz qui allait se terminer de la même manière : la défaite 0 - 4 montrait clairement que certains adversaires sont au-dessus du lot cette saison. Le sentiment d'impuissance qui rongeait les Hérissons allait peut-être s'atténuer un peu avec la réception du
Lokomotiv Oze mais rien n'était moins sûr car cette équipe a beaucoup de talent. Dans un Parc des Hérissons modestement rempli malgré le beau temps, les joueurs locaux allaient faire preuve de beaucoup de courage et de volonté pour affronter un adversaire bien organisé et ils allaient enfin retrouver le chemin des filets. C'est tout d'abord Théo Verdure qui marquait dans le but vide (notre photo) après avoir enrhumé toute la défense adverse, ensuite c'était au tour de Fabrice Deleau de réduire le score de près à la suite d'un bel effort. Pourtant, malgré ces belles réussites et tous les efforts consentis, la sentence allait une fois encore s'abattre sur des Hérissons qui ne méritaient peut-être pas un aussi funeste sort. Les joueurs du Lokomotiv Oze faisaient preuve de beaucoup plus de réalisme et c'est ainsi qu'ils s'adjugeaient le match sans qu'on puisse vraiment crier au scandale. Après ce nouveau revers 2 - 5 on se demande bien comment les Hérissons vont pouvoir échapper au spectre de la relégation. Leur courage ne fait aucun doute, mais ce n'est probablement pas suffisant pour assurer le maintien dans une division aussi relevée....
Un petit commentaire ?
Rien ne va plus ! 09/01/2007 
Après avoir subi deux échecs successifs, les Hérissons entendaient bien engranger enfin quelques points à domicile et la réception de St Restitut semblait le moment idéal pour une première victoire cette saison, mais on sait qu'un excès d'optimisme n'est jamais une bonne chose et la suite des évènements allait le confirmer. Rapidement menés au score, les Hérissons
ont encaissé un second but après la pause et ils ont eu ensuite toutes les peines du monde à se défaire de l'étau adverse. Ce n'est que dans le tout dernier quart d'heure de jeu que Denis Chastel parvenait à réduire le score avant que Florent Hitrik n'égalise d'un tir splendide alors que personne n'y croyait plus. Ce résultat nul 2 - 2 arraché de justesse ne parvenait pas à masquer la déception des joueurs locaux, mais ce n'était rien à coté de ce qu'ils allaient subir la semaine suivante sur le terrain de Neris Les Bains : totalement dominés au millieu du terrain, ils ne s'avaient guère plus de réussite dans le jeu aérien malgré tous leurs efforts (notre photo) et leurs adversaires n'avaient alors aucune difficulté à concrétiser leurs occasions pour s'assurer le gain du match. Malgré une défense de bonne qualité et une ligne d'attaque qui fait pas mal d'envieux, les Hérissons n'ont pas eu la moindre occasion de tout le match, ce qui peut sembler excessif, mais c'est pourtant la triste vérité. Une lourde défaite 0 - 5 sanctionnait cette rencontre qu'il va falloir oublier très vite pour se concentrer sur la course au maintien. Cet objectif parait maintenant de plus en plus difficile à atteindre mais les Hérissons vont lutter jusqu'au bout pour essayer de s'en sortir et l'aide de leurs fidèles supporters sera la bienvenue tout au long de la saison !
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80