Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 88
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Ça devient vraiment compliqué ! 20/03/2024 
Juste après avoir enfin engrangé leur première victoire de la saison (voir news précédente) les Hérissons se préparaient à une épreuve difficile : affronter les Girondins de Fabelli sur leur terrain. Leaders de la ligue après avoir remporté tous leurs matches, les joueurs locaux étaient confiants au moment du coup d'envoi et, malgré l'opposition farouche que nos amis déployaient devant eux, ils prenaient les commandes du match et inscrivaient deux buts en première période. Après le repos, les Hérissons tentaient d'inverser la tendance sans y parvenir et leurs efforts n'étaient pas récompensés, la faute à une équipe girondine bien en place. Défaits 0 - 2 sans avoir à rougir de leur prestation, nos amis espéraient rétablir l'équilibre la semaine suivante devant leurs supporters, mais la pluie qui tombait sans discontinuer au moment du coup d'envoi refroidissait un peu leurs ardeurs. Dans un Jardin des Hérissons moyennement


rempli, la Team CFO mettait en place une défense renforcée pour contrer les attaques des Hérissons et ces derniers avaient bien du mal à s'approcher du but adverse, à l'image de Julien Coindet qui voyait un défenseur adverse dégager le ballon (notre photo) lors d'une de ses rares incursions dans la surface de réparation. Et fatalement, ce qui devait arriver arriva : en inscrivant le seul but du match au terme d'un joli slalom dans la défense locale, l'équipe visiteuse plongeait les malchanceux Hérissons dans le doute en même temps que dans les profondeurs du classement. Cette courte défaite 0 - 1 sera-t-elle la dernière de la série, chacun l'espère parce que là, ça devient vraiment compliqué....
Un petit commentaire ?
Enfin une victoire ! 06/03/2024 
Après deux défaites lors des deux premières journées, les Hérissons voulaient réagir à l'occasion du match suivant et ils se rendaient sur le terrain de Baguette avec de bonnes intentions, mais elles allaient vite être étouffées par le réalisme du club local : bien organisés au milieu du terrain, ses joueurs ne laissaient que des miettes à des Hérissons pris au piège et les occasions étaient presque toutes du même coté. Malgré quelques beaux arrêts, Frédéric Le Goff finissait par s'avouer vaincu à trois reprises et l'addition aurait pu être encore plus lourde sans sons talent. Défaits 0 - 3 sans avoir pu donner le moindre aperçu de leur jeu, les Hérissons se devaient de réagir lors du match suivant pour se réconcilier avec leurs supporters et c'est le voisin breton de Breizh Izel Mad qui allait en faire les frais. Dans un Jardin des Hérissons bien rempli malgré le crachin typiquement breton qui tombait sur les tribunes, le jeu offensif de nos amis leur permettait de se créer de nombreuses occasions et le robuste défenseur Gildas Vanesse ne se privait pas de monter à l'attaque plus souvent qu'à son tour, ce qui lui permettait d'incsrire un doublé. Le fidèle Julien Coindet y allait également de son but


après une série de passes sur l'aile droite, puis c'est Merlin "Pantelis" Nativel qui adressait un bon centre à Ludgerus Dœrfler : démarqué au milieu de la défense adverse (notre photo) le milieu défensif se faisait un plaisir de concrétiser l'occasion. En fin de match, c'est l'autre défenseur Stéphane Genêt qui fêtait son arrivée au club en transformant de superbe façon un coup franc accordé par l'arbitre. Ce même arbitre mettait un terme à la rencontre sur une victoire 5 - 0 des Hérissons et les supporters pouvaient enfin respirer : acquis contre une équipe vaillante mais dépassée par les évènements, ce succès laissait augurer de jours meilleurs, mais il faut continuer à travailler car on peut être sûrs que les adversaires ne perdront pas de temps en route....
Un petit commentaire ?
La saison débute mal ! 20/02/2024 
Après avoir obtenu leur maintien au terme d'un match serré et une séance de tirs au but à suspense, les Hérissons ont eu droit à de courtes vacances avant de se remettre au travail. Avant de débuter la nouvelle saison, ils ont enregistré le départ des deux ailiers historiques Patrice Séchet et Stéphane Poirot désireux de vivre une dernière aventure avant de raccrocher les crampons. Hasard du calendrier, le premier match de la saison était un derby zanimo et il s'agissait de rendre visite à Nîmes Olympe ce qui n'est jamais une mince affaire car les Crocodiles ont le cuir solide et la dent acérée. On s'en apercevait rapidement avec l'ouverture du score par les joueurs locaux et les Hérissons tentaient bien de réagir, mais en vain. Au fil des minutes, l'emprise des Crocodiles sur le match se faisait de plus en plus forte et c'est logiquement qu'ils inscrivaient un second but à un quart d'heure de la fin. Défaits 0 - 2 sans qu'il soit possible d'émettre la moindre contestation, les Hérissons espéraient se refaire lors du match suivant et les tribunes du Jardin des Hérissons étaient bien remplies au moment


du coup d'envoi. Leurs espoirs allaient être rapidement douchés car ce sont les joueurs de Lyon Normandie qui ouvraient le score au bout d'une vingtaine de minutes, au grand dam de nos amis. Titulaire sur son aile depuis le début de la saison, Merlin "Pantelis" Nativel multipliait les acrobaties pour fournir de bons ballons à ses attaquants (notre photo) et sur l'un d'entre eux, Bruno Margerin égalisait d'une reprise de volée imparable. La joie des Hérissons était cependant de courte durée car, dans la minute suivante, Gildas Vanesse devait céder sa place après avoir reçu un coup à la tête et cet incident déséquilibrait la défense malgré le talent de Mathieu Cros qui entrait en jeu à la place de son coéquipier blessé. Dès le début de la seconde période, les visiteurs reprenaient l'avantage et malgré les efforts de nos amis, ils allaient le conserver jusqu'au coup de sifflet final. Cette défaite 1 - 2 plongeait l'équipe dans le désarroi car on sait qu'il est toujours difficile de réagir après deux revers d'affilée, mais on espère néanmoins que les Hérissons vont y parvenir pour faire oublier ce début de saison difficile....
Un petit commentaire ? (1)
Barrages en vue ! 21/01/2024 
Désireux d'échapper à la terrible épreuve des barrages, les Hérissons savaient que le derby zanimo face à Nîmes Olympe revétait une importance particulière et leurs supporters ne s'y sont pas trompés, remplissant les tribunes du Jardin des Hérissons à ras bord. Eux aussi menacés par cette épreuve, les Crocodiles n'étaient pas venus pour faire de la figuration et ils mordaient dans le ballon avec leur habituelle fougue. Le but inscrit tôt dans le match par Bruno Margerin ne refroidissait pas leur enthousiasme et ils égalisaient un peu avant la pause, mais ce même Bruno Margerin redonnait aussitôt l'avantage aux Hérissons juste avant de regagner les vestiaires. En seconde période, l'influence de Julien Coindet se faisait sentir au milieu du terrain et son talent de chef d'orchestre permettait à ses coéquipiers de bien résister aux assauts adverses. En fin de match, il trouvait une juste récompense en inscrivant lui-même le but d'une victoire 3 - 1 qui, par le biais des autres résultats, envoyait directement les deux équipes jouer les barrages. Le match de la dernière journée comptait alors pour du beurre,


mais la perspective de rendre visite aux Tontons Flingueurs galvanisait les Hérissons : déjà assurés du titre, les joueurs locaux se faisaient surprendre par deux buts inscrits en première période par Jérémie Paillart et un Bruno Margerin décidément intenable en cette fin de saison. Histoire de ne pas finir sur une fausse note, les Tontons Flingueurs adressaient alors une fervente prière au moteur du jeu (notre photo) et ils en étaient récompensés après l'heure de jeu : un but, puis un autre, et un dernier en toute fin de match leur assuraient la victoire. Défaits 2 - 3 après avoir bien résisté, les Hérissons pouvaient prendre le chemin du retour afin de se préparer pour la délicate épreuve qui les attend. On espère que le public viendra en masse pour les encourager !
Un petit commentaire ?
Ça sent les barrages.... 10/01/2024 
Plus la fin de saison approche et plus les Hérissons voient se dessiner la perspective d'un match de barrages. On espérait les voir s'en éloigner un peu en recevant les Girondins de Fabelli dans un Jardin des Hérissons bien rempli malgré le ciel nuageux, mais les visiteurs n'allaient pas leur faciliter la tâche en ouvrant le score en première période avant d'effectuer un pressing efficace sur nos amis. Après la pause, on continuait sur le même thème avec une équipe girondine bien repliée au milieu du terrain et plus les minutes passaient, plus on sentait le spectre de la défaite planer sur la pelouse. Et soudain, dans les dernières secondes du temps réglementaire, David Piquet mettait à profit un bel échange de passes sur le flanc droit


pour conclure d'un tir bien placé (notre photo) avant de laisser éclater sa joie. Les supporters en faisaient autant, mais leur joie cachait mal le fait que les Hérissons venaient d'être tenus en échec à domicile, ce qui n'augure jamais rien de bon. Lors du match suivant, il s'agissait de rendre visite à Lyon Normandie et la pluie avait transformé le terrain de jeu en un vrai champ de patates, ce qui n'avantageait pas nos amis et leur jeu offensif. Malgré ça, ils allaient batailler ferme et rendre coup pour coup, égalisat rapidement par Julien Coindet après l'ouverture du score des joueurs locaux. Ensuite, on assistait à un match débridé avec des occasions de part et d'autre, ce qui permettait à Mathieu Cros d'égaliser à son tour après le second but local. On espérait conclure cette bataille dans la boue en rapportant un bon résultat, mais les deux buts inscrits par les joueurs adverses jetaient une ombre sur cette fin de rencontre et le but inscrit par Patrice Séchet en fin de rencontre venait bien trop tard. Défaits 3 - 4 malgré une bonne résistance, les Hérissons prenaient le chemin du retour en voyant s'approcher la perspective d'un match de barrages, un exercice dont on sait qu'il faut toujours s'en méfier. Sauront-ils s'en éloigner à temps ?
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112