Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 74
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Un début de saison qui promet ! 17/07/2019 
Après avoir raté le titre de peu (voir news précédente) les Hérissons n'ont pas tardé à se remettre au travail et le coach Fawzi Dimassi ne les a pas ménagés, loin de là. On allait rapidement constater que ce travail n'avait pas été effectué en vain, mais entretemps on saluait les premiers pas au club de Charles Lantz qui venait juste de signer son contrat. Rapidement intégré par ses coéquipiers, le jeune milieu de terrain ne tardait pas à montrer l'étendue de son talent : titularisé pour le match sur le terrain de Belle Beille lors de la reprise de la saison, il multipliait les montées balle au pied (notre photo) et la précision de ses passes faisait le bonheur de ses compères de l'attaque. Le virevoltant Jean Melle en profitait pour s'offrir un doublé, tandis que Patrice Séchet et Franck Hérisson inscrivaient un but chacun. Tout juste relégués de la division supérieure, les joueurs locaux parvenaient à peine à réduire l'écart, mais


ils ne pouvaient rien contre le jeu offensif de nos amis et la nette victoire 4 - 1 réjouissait les supporters qui avaient fait le déplacement. Le match suivant sentait la formalité pour les intrépides Hérissons car c'est le FC Hyperion Stars qui se présentait sur la pelouse du Jardin des Hérissons et on sait que cette équipe n'a plus de manager depuis longtemps. Comme on peut l'imaginer, ses joueurs se contentent de trottiner pour se maintenir en forme et ils n'opposent qu'une résistance symbolique, ce qui allait permettre aux Hérissons d'améliorer leur différence de buts. Une nouvelle fois, les excellentes passes distillées par Charles Lantz allaient faire le bonheur de ses coéquipiers : Jean Melle se faisait un plaisir d'en convertir une en but, tout comme Samir Ben Slimene en fin de match, mais c'est Franck Hérisson qui se taillait la plus grosse part du gâteau en signant un superbe quadruplé. Devant un public enthousiaste, les Hérissons l'emportaient 9 - 0 et s'installaient en tête du classement avec un objectif clair et net : rester à cette place jusqu'à la fin de la saison !
Un petit commentaire ? (2)
Forcément un peu déçus.... 28/06/2019 
Affronter le leader sur son terrain n'est jamais chose facile, surtout quand ce match doit décider du titre : une fois encore, les Hérissons ont pu le constater et malgré la préparation intense que le coach Fawzi Dimassi leur avait concocté, ils ont dû s'avouer vaincus. Pourtant, ils ont fait preuve d'une belle résistance en égalisant à trois reprises contre les Loulou Boyz et le match aurait pu basculer d'un coté comme de l'autre, mais c'est le buteur local qui finissait par avoir le dernier mot. La joie des vainqueurs était à la mesure de la résistance que nos amis leurs avaient opposé et les spectateurs ne ménageaient pas leurs applaudissements après le coup de sifflet final. Épuisés à force d'avoir tant lutté, les intrépides Hérissons voyaient le titre s'envoler après cette défaite 3 - 4 et ils étaient forcément un peu déçus en rentrant à la maison. Malgré ça, ils avaient à cœur de terminer la saison sur une bonne note et le match à domicile contre le Besançon Olympique allait leur en donner l'occasion. Disputée dans un bon


esprit entre deux équipes qui n'avaient plus rien à craindre ni à espérer, la rencontre avait attiré la foule des grands jours au Jardin des Hérissons (notre photo) et l'ambiance était joyeuse dans les tribunes. Sur le terrain, les deux équipes se donnaient à fond pour proposer du beau football et elles y parvenaient souvent, multipliant les gestes offensifs et défensifs de qualité. Au repos, le score était de deux buts partout mais la seconde période allait voir les Hérissons mettre un coup d'accélérateur décisif et c'est finalement sur le score de 4 - 2 que nos amis s'imposaient devant leurs supporters. On en profitait pour fêter le titre de meilleur buteur attribué à Franck Hérisson pour la seconde fois de sa carrière et chacun partait pour de courtes vacances en se disant que la saison prochaine serait peut-être la bonne....
Un petit commentaire ? (1)
La poursuite continue.... 04/06/2019 
Lancés à la poursuite du leader depuis le début de la saison, les Hérissons ont souvent fait valoir la qualité de leur jeu offensif et les buteurs s'en donnent à cœur joie, surtout quand l'équipe adverse est abandonnée par son manager. C'était le cas il y a quelques jours et les joueurs du bientôt défunt AS Monacouf ne se faisaient guère d'illusions sur l'issue de la rencontre, ce qui ne semblait d'ailleurs pas les traumatiser outre mesure.... dans de telles conditions, on allait voir briller la ligne d'attaque et Daniel Quénard s'offrait un joli doublé, imité par l'insaisissable ailier Patrice Séchet un peu plus tard. Mais une fois encore, c'est l'homme en forme de la saison qui allait se mettre en évidence en inscrivant un superbe triplé : Franck Hérisson convertissait un coup franc en but avant d'en faire autant avec un penalty, avec entre les deux une hésitation de la défense adverse qu'il s'empressait d'exploiter pour glisser le ballon au fond des filets. Après la très large victoire des Hérissons sur le score de 10 - 0 le sympathique buteur était sollicité par les journalistes d'une radio locale et il se faisait un plaisir


de répondre à leurs questions (notre photo) avant de rejoindre ses coéquipiers. Pour le match suivant contre le solide Oai Star FC le coach Fawzi Dimassi avait mis l'accent sur le travail sur les ailes et son intuition allait se révéler payante : les deux compères Alex Chollet et Patrice Séchet en faisaient voir de toutes les couleurs à leurs défenseurs, pour le plus grand plaisir de Florent "Super Papy" Hitrik qui ne manquait pas une occasion de rappeler que c'est la légendaire École des Petits Hérissons qui s'était occupé de leur formation. En inscrivant chacun un doublé, les deux complices permettaient aux Hérissons de l'emporter 4 - 0 après avoir bien maitrisé le match et surtout de rester au contact du leader. La poursuite continue et elle n'est pas loin d'aboutir....
Un petit commentaire ? (3)
Pluie sur le gazon.... n'arrête pas les Hérissons ! 23/05/2019 
Jouer sur un terrain détrempé quand on aime le beau jeu offensif, c'est une situation peu enviable mais la météo fait partie du jeu et il faut l'accepter. En recevant le Saint Hilaire FC sous une pluie battante, les Hérissons espéraient que le déluge n'allait pas noyer leurs espoirs de victoire et, fort heureusement, il n'en fut rien. Nettement dominateurs au niveau de la possession de balle, les joueurs locaux trouvaient l'ouverture à deux reprises en première période avant d'ajouter trois nouveaux buts après le repos. Auteur d'un joli double, Franck Hérisson se faisait un plaisir de fêter sa réussite avec ses coéquipiers avant d'aller se mettre à l'abri dans les vestiaires. Vainqueurs 5 - 0 après avoir bien maitrisé leur sujet, les Hérissons espéraient rencontrer un ciel plus clément pour leur match suivant, mais hélas, leurs espoirs


furent vite douchés, si l'on ose dire : là encore, la pluie s'était invitée au match et il fallait faire appel aux pompes à eau (notre photo) pour rendre le terrain à peu près praticable. Une nouvelle fois, leur expérience allait leur permettre de prendre le dessus et les Cordeliers n'avaient que leur bonne volonté à faire valoir devant leur public, ce qui allait s'avérer insuffisant. Cette fois, c'était au tour de Daniel Quénard de signer un superbe doublé avant d'aider Franck Hérisson à ajouter un nouveau but à son capital, histoire de conforter son avance au classement des buteurs. C'est avec une nette victoire 6 - 0 que les Hérissons prenaient le chemin du retour et les supporters pouvaient entonner fièrement le refrain de leur nouvelle chanson : pluie sur le gazon n'arrête pas les Hérissons !
Un petit commentaire ? (2)
Des buts comme s'il en pleuvait ! 11/05/2019 
Affronter une équipe abandonnée par son manager, c'est bien souvent l'assurance d'une victoire facile et une bonne occasion d'améliorer sa différence de buts. Opposés au FC Hyperion Stars au tournant de la saison, les Hérissons allaient se faire un plasir de confirmer cette idée, avec d'autant plus de facilité qu'il s'agissait d'une double confrontation. Au match aller, les supporters avaient envahi les tribunes du Jardin des Hérissons et ils se faisaient un plaisir d'applaudir chaleureusement chaque réalisation de leurs favoris. Le superbe triplé inscrit par Franck Hérisson lui valait une ovation chaleureuse et le sympathique buteur arborait un large sourire à chaque fois qu'il propulsait le ballon au fond des filets. Dans ce match sans suspense, les joueurs issus de la légendaire École des Petits Hérissons avaient également droit à leur part d'acclamations et c'est ainsi que le buteur breton Yves Le Hegarat voyait chacune de ses actions (notre photo) saluée avec enthousiasme par tous ceux qui savent à quel point la formation des jeune est importante pour le club. Au terme d'un match joué au petit trot, les


Hérissons l'emportaient 12 - 0 et les parieurs invétérés commençaient aussitôt à miser sur les chances de voir un aussi beau score au match retour. Le temps nuageux n'empêchait pas les assauts de déferler sur le but local et cette fois, c'est Samir Ben Slimene qui signait un triplé sous les accalamations des nombreux supporters qui avaient fait le déplacement. Le manque de suspense était compensé par le bon esprit dans lequel la partie se déroulait et on assistait à de belles actions collectives de la part des Hérissons qui en profitaient pour essayer de nouvelles combinaisons sur le terrain. Une fois encore, le préposé au tableau d'affichage avait du travail et c'est un large 11 - 0 qui s'affichait après le coup de sifflet final. Des points facilement pris, aucun blessé à déplorer et une différence de buts très nettement améliorée : que pouvait-on demander de plus ?
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91