Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 72
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Un début de saison un peu laborieux 15/12/2010 
Après avoir dignement célébré leur promotion, les Hérissons se sont vite remis au travail afin de prendre un bon départ dans cette nouvelle saison. Pour commencer, il s'agissait de rendre visite au club de Cepe qui est lui aussi fraichement promu dans cette division. Le jeu offensif de nos amis ayant été bien rodé à l'entrainement, on n'était guère surris de voir Guy Schiller ouvrir le score après un quart d'heure de jeu mais les joueurs locaux égalisaient un peu avant la pause. Après le repos, les encouragements de leurs supporters firent merveille et les Hérissons furent
vite débordés par l'enthousiasme des attaquants de Cepe qui allaient inscrire trois buts supplémentaires malgré les ajustements tactiques effectués par Super Papy depuis le bord du terrain. Sèchement défaits 1 - 4 malgré un bon match, nos amis commençaient à se dire que le maintien serait décidément ardu à obtenir mais les nombreuses lettres d'encouragement apportées par notre facteur attitré (notre photo) les poussaient à se remettre au travail en vue de la prochaine échéance. C'est donc avec une grande motivation que nos amis allaient recevoir le club du Paris Saint Germain en Laye dans un Jardin des Hérissons bien rempli. Sous un beau soleil hivernal, on assistait au premier but en équipe pro du jeune Martin Hérisson et le redoutable duo allemand composé de Mirco Kuzorra et Armin Kazior se mettait en valeur en inscrivant chacun un but. Mais le roi de la soirée était incontestablement le jeune buteur suisse Guy Schiller qui régalait le public en s'offrant un superbe triplé. Le nouveau gardien Nikola Chaparoski réalisait quelques beaux arrêts et le match se terminait donc sur une nette victoire 6 - 0 qui rassurait tout le monde. La saison est encore longue mais on espère qu'après ce début laborieux, la suite sera plus intéressante !
Un petit commentaire ? (1)
Les attaquants sont à la fête ! 15/11/2010 
Assurés du titre avant même de jouer les dernières journées, les Hérissons se retrouvaient en position d'arbitres lors du déplacement chez Straster car cette équipe est en course pour la seconde place synonyme de promotion. On comprend pourquoi ses joueurs étaient si motivés en entrant sur le terrain et il ne fallut pas longtemps pour comprendre qu'ils allaient donner leur maximum pour l'emporter. Ce sont d'ailleurs eux qui ouvraient le score à la demie heure de jeu et le talent de leur gardien leur permettait ensuite de conserver cet avantage. Par la suite, plus
rien n'était marqué et nos amis s'inclinaient donc 0 - 1 après avoir démontré que leur titre n'était pas usurpé, ce dont on allait s'apercevoir le samedi suivant à domicile. Pour fêter l'arrivée de ce nouveau trophée sur l'étagère du club, rien ne vaut un match devant ses supporters et les tribunes du Jardin des Hérissons étaient bien remplies pour recevoir un Scrapyw's Team déja relégué. Dans une ambiance très festive, les attaquants du club allaient offrir à leur public un festival offensif en inscrivant un joli paquet de buts : le roi de la fête était Guy Schiller qui signait un superbe triplé, mais ses compères de l'attaque Loïc Hervé et Armin Kazior n'étaient pas en reste en réalisant chacun un beau doublé. A la fin du match remporté par les Hérissons sur le score de 7 - 0 le jeune buteur allemand était porté en triomphe par quelques supporters (notre photo) car c'est à lui que revenait le titre de meilleur buteur de la saison. La saison se terminait donc de la meilleure des façons pour nos amis et Super Papy pouvait bien leur octroyer quelques jours de vacances avant la prochaine saison car les objectifs seront alors revus à la hausse et il faudra certainement travailler dur pour être à la hauteur !
Un petit commentaire ? (1)
Une bonne chose de faite ! 05/11/2010 
Nettement en tête au classement, les Hérissons n'entendaient pas relâcher leur effort pour autant et c'est avec le plus grand sérieux qu'ils ont préparé le déplacement chez Fredo 44 car cette équipe n'est pas facile à manoeuvrer. Après la rapide ouverture du score par un Guy Schiller en pleine forme, les joueurs locaux n'ont pas tardé à égaliser et il fallait une erreur de leur défense pour permettre à Armin Kazior de redonner l'avantage à nos amis avant la pause. Une fois revenus sur la pelouse, les Hérissons décidaient de frapper un bon coup et les buts signés Guy Schiller et Antoine Vergnes semaient le doute dans les esprits adverses mais il ne leur fallait pas longtemps pour repartir de l'avant et l'excellent Ben Hagan devait s'employer à plusieurs reprises (notre photo) pour les empêcher de revenir au score. En fin de match, les assauts de Fredo 44 finissaient par payer et ils inscrivaient deux buts coup sur coup, un peu tard cependant pour renverser la situation et les Hérissons étaient finalement tout heureux de


l'emporter 4 - 3 après un match disputé dans un très bon esprit. Ce succès maintenait l'écart au classement et on attendait beaucoup du match à domicile contre le Deportivo La Carogna en espérant un faux pas du dauphin Straster qui rendait visite à des Villains en mal de points. Tout commençait bien et c'est le rapide Luca La Fauce qui ouvrait le score avant que l'inévitable Armin Kazior n'y aille de son but. C'est ensuite le buteur breton Loïc Hervé qui signait un doublé pour permettre à nos amis de disposer d'une large avance à l'heure de jeu. Le temps pour les visiteurs de sauver l'honneur de façon méritée et c'est un dernier but signé une fois encore par Armin Kazior qui cloturait la marque à 5 - 1 au terme d'une rencontre dominée de bout en bout par des Hérissons très déterminés. Après le coup de sifflet final, une clameur montait des tribunes du Jardin des Hérissons car les spectateurs venaient d'apprendre à la radio la défaite de Straster sur le terrain des Villains et ce résultat signifiait que nos amis étaient assurés du titre avant même de jouer les deux derniers matches. Autant dire que la fête s'est prolongée fort tard dans la soirée pour célébrer l'évènement comme il se doit !
Un petit commentaire ?
Cette fois, l'écart est bien creusé ! 23/10/2010 
Après avoir infligé à nos amis leur première défaite de la saison, les Tattonais se présentaient au Jardin des Hérissons pour un match retour qui s'annonçait à la fois décisif et indécis. Lors du match aller, on s'en souvient, nos attaquants avaient été bien pris par la défense adverse et Super Papy a beaucoup insisté à l'entrainement pour que ça ne se reproduise pas. Autant dire
que la rapide ouverture du score par Armin Kazior n'était pas pour lui déplaire même si les visiteurs égalisaient rapidement, car le solide André Salomé montait à l'attaque et redonnait l'avantage aux Hérissons avant la pause. Après le repos, les deux équipes se procuraient des occasions et c'est finalement Guy Schiller qui inscrivait le dernier but du match à quelques minutes de la fin. Le score final était donc de 3 - 1 et ce succès acquis devant un public enthousiaste permettait à nos amis de reprendre un peu d'avance au classement. Pour le match suivant, il fallait rendre visite aux Villains et ces derniers allaient être victimes de l'euphorie offensive des Hérissons dans un stade médusé. Avant la pause, nos amis inscrivaient quatre buts et en ajoutaient autant après le repos, ce qui donnait pas mal de travail au préposé au tableau d'affichage. On retenait évidemment le doublé réussi par Loïc Hervé mais c'est surtout son compère Guy Schiller qui se mettait en évidence (notre photo) en faisant des trous dans la défense adverse pour inscrire un superbe triplé. Les courageux Villains ayant réduit l'écart à deux reprises, c'est finalement sur le score de 8 - 2 que le match se terminait et la sortie des joueurs se faisait sous les applaudissements d'un public très sportif. Cette large victoire et la défaite surprise des Tattonais à domicile permettaient à nos amis de compter maintenant six points d'avance, ce qui devrait suffire pour s'emparer du titre en fin de saison. L'écart est creusé mais ça n'empêchera pas Super Papy de remettre tout le monde au travail car il sait que rien n'est jamais gagné d'avance....
Un petit commentaire ? (3)
Armin Kazior se fait remarquer ! 05/10/2010 
Toujours en tête du classement malgré leur courte défaite de la semaine précédente, les Hérissons voulaient boucler la première moitié de la saison par une victoire pour rassurer leurs supporters. Le match à domicile contre Lou Bessegeous semblait être une bonne occasion car ce club affiche des résultats inégaux cette saison malgré une évidente bonne volonté. C'est sous un ciel nuageux que se disputait le match et on comprit rapidement que les visiteurs allaient jouer en contre, une tactique qui a souvent géné nos amis par le passé mais cette fois,
ça n'allait pas marcher. Devant un public ravi par le spectacle, les Hérissons concrétisaient rapidement leurs occasions et on voyait Erasmos Iniochos marquer un but alors que Loïc Hervé s'offrait un joli doublé. Mais c'est le jeune attaquant allemand Armin Kazior qui se faisait remarquer : bien aidé par les excellents centres de ses ailiers, il surgissait dans la surface adverse (notre photo) pour inscrire le premier triplé de sa jeune carrière. Au coup de sifflet final, le score était de 6 - 0 et chacun espérait une semblable démonstration au match retour. Un peu échaudés, les joueurs de Lou Bessegeous essayaient cette fois de pratiquer un jeu offensif sur les ailes mais les Hérissons se montraient réalistes en transformant leurs seules occasions du match par Bruno Carouge qui concluait une combinaison sur coup franc puis par Guy Schiller qui faisait admirer sa technique en réalisant un magnifique ciseau retourné. Les joueurs locaux ne se décourageaient pourtant pas et il fallait tout le talent de Ben Hagan pour préserver le score de 2 - 0 en faveur de nos amis. Après ce double succès, chacun s'accorde à penser que le titre s'approche à grands pas mais le moindre relâchement peut être fatal et il convient donc de rester concentrés jusqu'à la dernière minute !
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88