Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 66
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Fin de saison en roue libre 09/12/2017 
Quand on n'a pas son destin entre les mains, il s'agit de faire de son mieux pour ne pas avoir de regrets et les Hérissons ont appliqué cette sage pensée lors de leur dernier match à domicile de la saison. La météo plutôt clémente pour la saison avait attiré une foule nombreuse au Jardin des Hérissons et chacun s'attendait à une jolie démonstration offensive : en effet, les joueurs du FC Pisseloteux savaient déjà qu'il leur faudrait jouer un match de barrages pour se maintenir et ils préféraient se concentrer sur cette échéance, ce qui est très compréhensible. Ce sont pourtant eux qui ouvraient le score mais ils allaient vite accepter la supériorité offensive des Hérissons et notre trio d'attaque leur faisait bien des misères. Le rusé Samir Ben Slimene ajoutait un but à son compteur, tandis que ses complices Florent Charretier et Stéphane Blondin s'offraient un doublé chacun. Pour compléter le tableau, le fidèle ailier Marc Francisco faisait admirer son jeu de tête et marquait à son tour. Au terme d'une rencontre disputée dans un bon esprit de part et d'autre, les Hérissons l'emportaient 6 - 1 mais les résultats des autres rencontres ne leur laissaient plus aucun espoir pour le titre. Un peu déçus, nos amis n'étaient plus vraiment concentrés au moment de rendre visite à un Olympique de Kolmar qui, on s'en souvient, leur avait joué un bien vilain tour au match aller. Les quelques supporters qui avaient


fait le déplacement étaient transis de froid sur le bord du terrain (notre photo) et ce ne sont pas les occasions ratées par les Hérissons en première période qui allaient les réchauffer. Le but inscrit par Jean Melle au retour des vestiaires leur redonnait un peu de baume au cœur mais, à l'heure de jeu, les joueurs locaux faisaient subir une forte pression au vaillant Wandifing Diallo et ils allaient finir par trouver l'ouverture à plusieurs reprises. Au coup de sifflet final de l'arbitre, c'est une défaite 1 - 4 qui s'affichait au tableau et le coach Fawzi Dimassi commençait déjà à réfléchir au travail qui l'attend la saison prochaine. On espère qu'il connaitra un peu plus de réussi et en tout cas, on sera là pour encourager les intrépides Hérissons qui qu'il arrive !
Un petit commentaire ?
Ça se complique.... 23/11/2017 
Engagés dans la course au titre avec trois autres équipes, les Hérissons commençaient leur parcours en recevant le Montélimar Nougat Racing dans un Jardin des Hérissons plein à craquer. Ce match permettait aux deux formations de célébrer leur amitié et les Hérissons espéraient en profiter pour marquer des points décisifs, mais leurs vieux amis les Nougats allaient leur jouer un drôle de tour. Alors que la rencontre était plutôt équilibrée et se déroulait dans un très bon esprit, un faux mouvement contraignait Romain Thomas à regagner le banc de touche pour se faire soigner. Un peu plus tard, son complice de la défense Jérémie Morel était obligé de se faire aider pour sortir du terrain (notre photo) à la suite d'une blessure au genou. Privés de leur habituelle ligne défensive, les intrépides Hérissons allaient subir la loi des Nougats malgré un Florent Charretier auteur d'un joli doublé. On assistait ensuite à de beaux mouvements offensifs de part et d'autre et le public se régalait, mais on sentait que la ligne défensive improvisée de nos amis n'allait pas parvenir à stopper les vaillants Nougats et comme


on pouvait le craindre, ce ne fut pas le cas. Le préposé au tableau d'affichage ne pouvait faire autrement que d'afficher la défaite 4 - 6 de nos amis au terme d'une rencontre spectaculaire mais frappée du sceau de la malchance. Dans un tel cas, une seule solution : se remettre très vite au travail pour préparer le match suivant. En l'occurence, il s'agissait de rendre visite aux Gonzales qui savent depuis quelques semaines déjà qu'ils devront passer par les barrages pour se maintenir. Motivés et emmenés par un Florent Charretier toujours aussi inspiré, les Hérissons allaient l'emporter nettement 5 - 0 et le redoutable buteur ajoutait un joli triplé à son palmarès personnel. Relancés après ce beau succès, nos amis attendent maintenant les ultimes rencontres de la saison avec sérénité car même si ils n'ont pas leur destin entre les mains, on sait déjà qu'ils feront de leur mieux pour ajouter un trophée dans la vitrine du club !
Un petit commentaire ?
C'est toujours bon à prendre ! 10/11/2017 
Avant d'entamer une dernière ligne droite pleine de suspense, les Hérissons ont pu s'offrir un petit peu de répit : en effet, les hasards du calendrier leur proposaient deux matches de suite contre des équipes abandonnées par leurs managers. Ce sont tout d'abord les Insoumis qui se présentaient au Jardin des Hérissons et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils ne méritent plus vraiment leur nom car ils n'ont opposé qu'une faible résistance, ce qui peut se comprendre au vu de la situation du club. Comme prévu, le préposé au tableau d'affichage n'a pas eu le temps de se reposer et on notera le joli doublé réalisé par un Jean Melle très motivé ainsi que le but inscrit par le jeune Albert Daguet en fin de match. Cette nette victoire 6 - 0 était de fort bon augure avant de rendre visite au FC Marivaux et le coach Fawzi Dimassi en profitait pour nous faire admirer des petits jeunes formés dans la fameuse École des Petits Hérissons : depuis quelques matches, on connaissait Alex Chollet et cette fois, on a eu l'occasion de découvrir le tout jeune Vincent Colomb (à gauche sur notre photo) dans un rôle de milieu relayeur. Le jeune Hérisson ne manquait pas de faire admirer son talent naissant et il délivrait quelques bonnes


passes à destination de ses partenaires du trio d'attaque. C'est grace à lui, entre autres, que l'intenable Stéphane Blondin signait un superbe quadruplé, histoire de montrer que les anciens élèves de l'excellente académie du club sont toujours prêts à donner l'exemple. Une fois encore, le préposé au tableau d'affichage avait de quoi s'occuper et la très large victoire 10 - 0 donnait le sourire à tout le monde. Pendant ce temps, les autres clubs concernés par la lutte pour le titre maintenaient leur allure et le suspense reste donc entier, mais ces points acquis facilement sont toujours bons à prendre avant les affrontements décisifs qui se profilent à l'horizon !
Un petit commentaire ?
Le suspense est à son maximum ! 26/10/2017 
Affronter le leader au tournant de la saison n'est jamais une chose facile et les Hérissons ont encore pu le vérifier au cours de leurs deux derniers matches. Pour commencer, il fallait effectuer un déplacement périlleux sur le terrain de la Selecioun et le soleil radieux avait attiré de nombreux supporters au stade. Après la rapide ouverture du score par les joueurs locaux, on a bien cru que le miracle allait avoir lieu car Thomas Félix égalisait au terme d'une belle percée dans la défense, imité par Florent Charretier un peu avant la pause. Quelques minutes plus tard, un bon tir de Romain Thomas était repoussé par le poteau et l'optimisme régnait dans les rangs des supporters des Hérissons mais l'arrivée de l'heure de jeu allait leur être fatale : poussés par un public enthousiaste, les attaquants de la Selecioun allaient égaliser avant de prendre un net avantage au fil des minutes. Dominés dans tous les secteurs du jeu, les Hérissons quittaient finalement la pelouse avec une défaite 2 - 5 qui reflétait bien la physionomie du match. On espérait évidemment voir un autre scenario au match retour et les quelques nuages qui se promenaient dans le ciel n'avaient pas empêché les tribunes du Jardin des Hérissons d'être copieusement garnies. Pour l'occasion, le rusé Fawzi Dimassi avait sorti une feinte de son chapeau en incitant les Hérissons à tenter de tirer de loin dès que l'occasion


s'en présenterait. Une première tentative signée Thomas Félix frôlait la barre transversale et il fallait attendre la fin de la première période pour voir Jean Melle ouvrir le score au terme d'une belle action collective. Après le repos, c'est Marc Francisco qui s'essayait au tir de loin mais le gardien de la Selecioun réussissait un superbe arrêt. Quelques minutes plus tard, ce même gardien ne pouvait rien contre le tir de Romain Thomas qui doublait la mise (notre photo) pour la plus grande joie des supporters locaux. On sentait la victoire s'approcher à grands pas mais les visiteurs ne renonçaient pas et ils réduisaient l'écart dans les dernières minutes, trop tard cependant pour remettre en cause le résultat de la rencontre. Cette courte victoire 2 - 1 faisait la joie du stade tout entier et les résultats des autres rencontres nous offraient alors un sectacle assez rare : quatre équipes comptent maintenant le même nombre de points et ne sont séparées que par la différence de buts. Autant dire que le suspense est à son maximum et personne n'aura l'idée de s'en plaindre !
Un petit commentaire ?
Les buteurs s'amusent ! 12/10/2017 
Une des vérites du football dit que "dominer n'est pas gagner" et les Hérissons ont eu plusieurs fois l'occasion de le vérifier. Heureusement, il arrive souvent que le travail offensif finisse par payer et on vient d'en avoir deux beaux exemples, à commencer par le match à domicile contre un FC Marivaux abandonné par son manager. Comme souvent en pareil cas, les joueurs de cette équipe n'ont opposé qu'une résistance symbolique et le coach Fawzi Dimassi en a profité pour faire tourner un peu l'effectif. C'est ainsi qu'on a pu voir évoluer de jeunes produits de la fameuse École des Petits Hérissons : le prometteur Jean-Philippe Boistard a montré de belles dispositions sur le front de l'attaque pendant que son tout jeune compère Alex Chollet faisait admirer sa pointe de vitesse sur son aile (notre photo) pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs présents. On notera que le malin Samir Ben Slimene a signé un superbe triplé, histoire de bien montrer que la génération précédente formée au club n'est pas mal non plus. La nette victoire 4 - 0 permettait de rester au contact du leader et on attendait le déplacement


chez les Insoumis pour confirmer cette belle impression. Malgré toute la sympathie que leur inspire la formation politique du même nom, les Hérissons n'ont pas fait dans la dentelle et les buteurs se sont encore bien amusés. Décidément très en forme en ce moment, Samir Ben Slimene s'est encore offert un doublé et son complice Marc Francisco n'a pas manqué de l'imiter. Cette fois encore, les deux jeunes espoirs cités plus haut sont entrés en jeu à la pause et ils ont encore montré de belles choses, prouvant qu'une bonne formation est sans le moindre doute la véritable base du beau football. Les amateurs de beaux gestes auront évidemment apprécié le magnifique ciseau retourné réussi par Sébastien Petiot en fin de match et même si le score final 7 - 0 paraissait sévère pour un adversaire qui n'a jamais renoncé à jouer, personne ne boudait son plaisir. Cerise sur un gâteau déjà très savoureux : la surprenante défaite du leader permettait à nos amis de lui chiper sa place.... en attendant de l'affronter à deux reprises au tournant de la saison. Inutile de dire qu'on attend ça avec impatience !
Un petit commentaire ? (1)
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80