Les Hérissons ne baissent jamais la tête.... ....sinon ils roulent !  
  Le Club
 Le Stade
 Le Maillot
 La Boutique
 La Mascotte
 Les Sponsors
 Les Supporters
  Les Joueurs
 Les Hérissons
 Les Juniors
 Les Blessés
  La Saison 83
 Actualités
 Le Calendrier
 Le Classement
 Les Buteurs
  Les Zanimos 
 Le Site
 La Coupe
  La Nature  
 Le Pingouin
 Le Hérisson
  Autres Pages
 Les Amis
 Livre d'Or
 Quelques Liens
  Notre Passé
  
  Félix Le Chat


























Une nouvelle aventure commence ! 28/11/2022 
Déçus par leur échec en match de barrages, les Hérissons ont choisi de changer de ligue à l'intersaison pour vivre une nouvelle aventure. Leurs anciens adversaires vont leur manquer, mais les nouveaux semblent eux aussi déterminés à offrir une opposition digne d'intérêt et on allait s'en apercevoir dès le premier match de la saison. Dans un Jardin des Hérissons quasiment plein malgré les fortes averses, nos amis affrontaient le Spartak de Frassetu et ils ne tardaient pas à ouvrir le score grace à Charles Lantz, mais la minute suivante voyait Gildas Vanesse sortir sur une civère à cause d'un blessure à la cuisse gauche. Les visiteurs en profitaient pour égaliser, puis ils prenaient l'avantage et la pause survenait sur ce double coup du sort. Heureusement, après le repos, Charles Lantz concluait victorieusement une belle action collective, puis Ghyslain Jamain et Clément Sonnet marquaient à leur tour pour donner une bonne avance aux Hérissons. Un dernier but des visiteurs venait semer le doute dans les tribunes, mais le coup de sifflet final de l'arbitre survenait peu après et c'est une courte mais précieuse victoire 4 - 3 qui s'affichait au tableau, pour la plus grande joie des supporters trempés mais heureux. Le samedi suivant, il fallait rendre visite à Lyon Normandie et certains hésitaient sur la direction à prendre sur la route, mais le match débutait à l'heure et Charles Lantz ne tardait pas à ouvrir le score : après son doublé du match précédent, ce but permettait


à sa vignette (notre photo) de prendre de la valeur auprès des jeunes collectionneurs. Les joueurs locaux ne se laissaient pourtant pas démonter et ils égalisaient assez rapidement pour arriver à la pause sur un score de parité. Les encouragements de leurs supporters allaient les aider à égaliser à nouveau suite à un but de Jérémie Paillart et une fois encore, à la dernière minute, après un but signé Ghyslain Jamain. Au terme d'un match disputé dans un bon esprit, les deux équipes se séparaient sur le score de 3 - 3 et chacun s'accordait à dire que cette nouvelle aventure commence plutôt bien pour les Hérissons mais restons prudents car la saison est encore longue....
Un petit commentaire ?
Champions au bout du suspense ! 02/11/2022 
Au cours de leur longue existence, les Hérissons ont souvent vécu des fins de saisons pleines de suspense, mais celle-ci restera dans toutes les mémoires, en partie à cause de son issue positive. En déplacement sur le terrain de Thoran pour essayer de faire oublier leur défaite subie le samedi précédent, nos amis allaient trouver en face d'eux une équipe bien décidée à jouer le jeu jusqu'au bout, ce qui est tout à son honneur. Les offensives partaient dans tous les sens et les supporters ne savaient plus où donner de la voix car le score ne cessait de changer en faveur de l'une ou l'autre équipe, ce qui rendait difficile tout pronostic au sujet du titre. Après une heure de jeu, Thoran avait inscrit quatre buts et les Hérissons en avaient fait autant, mais ce résultat ne leur permettait pas d'envisager le sacre en fin de saison et il fallait un dernier but signé Julien Coindet pour que la situation s'éclaire enfin. Vainqueurs 5 - 4 au terme d'un match complètement fou, les Hérissons savaient qu'il ne leur restait plus qu'à confirmer lors de la


dernière journée pour être enfin sacrés, mais ESSGB 72 ne l'entendait pas de cette oreille et ses joueurs se présentaient sur la pelouse du Jardin des Hérissons avec la ferme intention de jouer un vilain tour à nos amis. On croyait bien qu'ils allaient y parvenir car après l'ouverture du score par Charles Lantz, ils égalisaient un peu avant la pause, jetant un coup de froid dans les tribunes remplies à ras bord. Heureusement, la seconde période allait sourire aux Hérissons qui reprenaient l'avantage par Julien Coindet avant de mettre la touche finale par l'inusable Yves Le Hegarat à un quart d'heure de la fin. Au coup de sifflet final, le stade explosa de joie et les supporters se mirent à défiler dans les rues (notre photo) car ils savaient que ce succès 3 - 1 offrait à leurs favoris un titre après lequel ils courent depuis longtemps. Une dernière marche reste à franchir sous la forme d'un match de barrages et ce ne sera pas la plus facile, mais pour l'instant, place à la fête !
Un petit commentaire ? (1)
Une défaite qui peut coûter cher.... 17/10/2022 
Quand on vient de perdre un match, il faut vite repartir de l'avant et penser au match suivant : c'est ce que le coach Julien Borgès a répété aux Hérissons après leur déconvenue du samedi précédent. Le match à domicile contre Strokes Academy allait montrer de façon éclatante que la leçon avait été bien retenue : dans un Jardin des Hérissons plein comme un œuf, nos amis allaient se livrer à une démonstration de foootball offensif comme ils savent le faire. Face à un adversaire quelque peu démobilisé par une relégation quasiment assurée, les buts se succcédaient à grande vitesse et le préposé au tableau d'affichage avait du mal à suivre. On notera pour l'anecdote le premier but sous le maillot des Hérissons du nouveau venu Gildas Vanesse et les doublés réussis par Ghyslain Jamain et Charles Lantz, mais le plus heureux était sans conteste Bruno Margerin : le jeune attaquant venait en effet de réussir le premier triplé de sa jeune carrière. La large victoire 8 - 0 rendait les supporters optimistes, mais le déplacement sur le terrain de Baugy 60 allait doucher cet enthousiasme : au bout d'un quart d'heure de jeu, l'équipe locale ouvrait le score de façon méritée. Devant son écran de télévision,


ce jeune supporter ne manquait pourtant pas de se réjouir en voyant Yves Le Hegarat égaliser sur penalty (notre photo) et c'est sur ce score de parité que la pause était sifflée. La seconde période était elle aussi très équilibrée et les actions se succédaient de part et d'autre, mais une seule allait être convertie en but et malheureusement, ce sont les joueurs locaux qui allaient en profiter. Malgré leurs efforts, les Hérissons devaient s'incliner 1 - 2 et ils voyaient leurs adversaires du jour revenir à leur hauteur au classement. La différence de buts leur permet toutefois de rester devant, mais ce mince avantage sera-t-il suffisant pour s'emparer du titre en fin de saison ?
Un petit commentaire ?
Ça se complique ! 03/10/2022 
Dans la course au titre, la moindre blessure peut coûter cher et les Hérissons l'ont appris à leurs dépens. En recevant la SCI Barron du Marais dans un Jardin des Hérissons écrasé sous la chaleur, nos amis voulaient continuer leur marche en avant et ils ont offert à leurs supporters une belle démonstration de football. Face à un adversaire qui n'a jamais fermé le jeu, ce qui est tout à son honneur, Yves Le Hegarat et Stéphane Poirot ont rapidement mis leur équipe à l'abri, puis ce fut au tour des joueurs du milieu de terrain de briller : dans un angle fermé, Jérémie Paillart concluait une belle action collective développée sur l'aile gauche, puis ce fut au tour de Charles Lantz de faire parler la poudre en inscrivant un doublé de fort belle manière. Ensuite, les visiteurs ont réduit l'écart en marquant d'une petite balle piquée, un comble quand on affronte des Hérissons, mais le résultat était déjà acquis et la victoire 5 - 1 permettait à nos amis de conserver leur place de leader. Leur avance au classement allait pourtant être réduite à néant le samedi suivant : on s'attendait à un match serré sur le terrain de Last Action Heros car cette équipe, on s'en souvient, avait tenu les Hérissons en échec dans leur propre stade.


Pourtant, après la rapide ouverture du score par les joueurs locaux, l'opportuniste Patrice Séchet poussait au fond des filets un ballon repoussé par la barre transversale adverse. C'est alors que le match tourna à la catastrophe pour les Hérissons : Charles Lantz devait sortir sur une civère après s'être blessé au dos, puis c'est Julien Coindet qui sortait à son tour sur cette même civière. De leur coté, Gildas Vanesse et Patrice Séchet choisissaient de continuer à jouer alors qu'ils étaient touchés, mais ils étaient forcément moins présents dans une rencontre déjà difficile pour leur équipe. Ce qui devait arriver arriva : les joueurs locaux ajoutaient deux buts pour finalement infliger une défaite 1 - 3 à des Hérissons dépités. Le lendemain, les fidèles supporters n'étaient pas rassurés en lisant le journal (notre photo) car entre le classement qui se resserre et l'infirmerie qui se remplit, la fin de saison des Hérissons risque d'être assez compliquée....
Un petit commentaire ?
On reprend l'avantage ! 20/09/2022 
Au moment d'aborder le virage de la mi-saison, les Hérissons espéraient faire mieux que les scores de parité qui ont sanctionné leurs deux derniers matches. En recevant Winner 56 dans un Jardin des Hérissons assez bien rempli malgré la pluie, ils pouvaient espérer faire le plein de points car cette équipe, malgré sa détermination, a bien du mal à tenir son rang cette saison. Pourtant, ce sont eux qui allaient rapidement ouvrir le score et seul le manque de réussite les empêchait d'ajouter d'autres buts. De leur coté, les Hérissons allaient rapidement remettre les pendules à l'heure en déployant leur jeu offensif malgré le sol boueux et Yves Le Hegarat ne tardait pas à égaliser avant que Patrice Séchet ne s'infiltre dans la défense adverse pour donner l'avantage à ses couleurs. Plus tard, Yves Le Hegarat plaçait une reprise de la tête victorieuse pour tromper le gardien des visiteurs, mais c'est surtout le triplé réussi par Julien Coindet qui suscitait l'admirtation du public : le sympathique attaquant montrait, une fois encore, que le travail accompli par la prestigieuse École des Petits Hérissons porte ses fruits. Trempés mais heureux, les Hérissons rentraient au vestiaire avec une victoire 6 - 1 qui faisait du bien à leur différence de buts. Pour le match retour, les supporters de Winner 56 étaient venus nombreux pour encourager leurs favoris (notre photo) et ils donnaient de la voix


tout au long du match, mais ça n'allait hélas pas suffire. Déterminés à se mettre à l'abri pour éviter toute mauvaise surprise, les Hérissons prenaient l'équipe adverse à son propre jeu : l'attaque sur les ailes. En effet, c'est tout d'abord Stéphane Poirot qui signait un joli doublé, puis c'était au tour de son compère de l'autre aile Patrice Séchet d'en faire autant avant la pause. On croyait que cette réussite allait tuer le match mais, après le repos, les joueurs de Winner 56 montraient qu'ils ne renonçaient pas et ils se créaient plusieurs occasions avant de parvenir à sauver l'honneur de façon méritée à l'heure de jeu. À quelques minutes de la fin, une jolie combinaison permettait à Florian Parisseaux d'ajouter un dernier but et c'est donc une nouvelle victoire 5 - 1 qui s'affichait au tableau en faveur de nos amis. Contents d'avoir pu venir à bout d'une équipe valeureuse mais en manque de réussite, les Hérissons apprenaient que les résultats des autres matches les replaçaient en tête du classement. Reste à savoir si ils vont y rester jusqu'au bout mais ça, c'est une autre histoire....
Un petit commentaire ?
 
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104